• de
  • en
  • fr
  • Base de données internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Partager

Suivre

Faire un don

Schöck aux confluents de l'isolation thermique extérieure et intérieure

Considéré comme l'un des plus importants projets urbains français en cours, le programme Lyon Confluence s'inscrit dans une démarche d'agenda 21. A terme un million de mètres carrés de logements, commerces, etc. seront créés.

Considéré comme l'un des plus importants projets urbains français en cours, le programme Lyon Confluence s'inscrit dans une démarche d'agenda 21. A terme, ce projet de réhabilitation d'une zone de 150 ha situés, entre Saône et Rhône, représentera, pour l'agglomération Lyonnaise un million de mètres carrés supplémentaire répartis entre logements, activités, centre commercial et de loisirs, près de 20 000 habitants et 30 000 emplois !

La ZAC Confluence a eut comme ambition de s'inscrire dans une réelle démarche de développement durable. La conception des bâtiments a ainsi permis à la ZAC de répondre aux critères de la certification HQE et de bénéficier du soutien Européen dans le cadre du programme Concerto. Dans ce contexte, les différents architectes et bureaux d'étude ont fait appel aux technologies et au savoir faire de Schöck pour traiter les ponts thermiques et parfaire l'isolation de l'enveloppe des bâtiments, tant en isolation par l'extérieur que par l'intérieur.

Si pour la plupart des bâtiment revêtus de bardages spécifiques, offrant à l'ensemble de la ZAC Confluence uncaractère si original, la rupture des ponts thermiques était la plupart du temps assurée par le recours au procédé d'isolation thermique par l'extérieur, certains bâtiments ont nécessité une approche différente du fait de leur isolation par l'intérieur.

Bâtiment volontairement imposant par sa taille et son architecture, le Monolithe, offre une rare complexité architecturale et technique. Notamment de par sa conception autour d'un patio intérieur de grande ampleur. D'une superficie totale de 28 000 m² (HON), le Monolithe est né du dialogue entre le maître d'ouvrage, ING Real Estate, et cinq architectes européens : Winy Maas (MVRDV), Pierre Gautier (PGA), Manuelle Gautrand (MGA), Erick van Egeraat (EEA) et ECDM.

Dès les premières réflexions sur le projet en 2008, l'ambition de performance était très forte. Le bureau d'étude thermique fixait une valeur psy maximale de 0,64 W/mK alors que la réglementation en vigueur imposait 0,99 W/mK. Contrainte supplémentaire pour atteindre ce résultat, les architectes ont optés pour une isolation par l'intérieur afin de conserver une plus grande liberté dans le rendu des façades. Pour pouvoir atteindre une telle performance énergétique et limiter au maximum les déperditions énergétiques, le choix du recours aux solutions Schöck a été opéré conjointement par les bureaux d'étude structure et thermique en association avec l'entreprise de construction.

Au total, ce sont plus de 2 380 ml de Rutherma® DF qui ont été implantés sur « le Monolithe », pour le traitement des ponts thermiques à l'endroit des liaisons dalle-façade. L'accompagnement bimensuel des équipes Schöck sur le terrain a permis, tout au long de la phase de pose des rupteurs d'assurer la qualité et la conformité des livraisons sur le chantier et d'apporter un savoir-faire et des conseils uniques aux équipes de compagnons présents sur le chantier. Des solutions de rationalisation du coffrage étant même retenues par l'entreprise de gros oeuvre. A noter, au plus fort de la construction du bâtiment, plus de 150 compagnons étaient impliqués sur ce chantier. La pose des rupteurs s'est déroulée de décembre 2009 à avril 2010, soit 6 mois durant lesquels Schöck est resté au plus près de ses clients et partenaires. Les techniques constructives et l'implantation de rupteurs Rutherma® DF ont permis d'atteindre l'objectif de performance énergétique.

Les solutions Schöck ont par ailleurs permis de parfaire l'isolation de 12 bâtiments conçus quant à eux en isolation par l'extérieur dans la ZAC. Les chargés d'affaires Schöck poursuivent actuellement leurs démarches de préconisation pour les prochaines constructions, notamment « Amplia » et « la Croisée des Eaux » ou encore « l'Escale ». Le projet doit être totalement finalisé à l'horizon 2030 !

A propos de Schöck France

Schöck France est une filiale de Schöck Bauteile GmbH, fondée en 1962, qui développe, produit et commercialise des éléments innovants pour la construction en béton, en acier et en maçonnerie. Sous le slogan "solutions constructives innovantes", la société élabore en permanence des éléments de construction qui améliorent la qualité et simplifient les tâches. Dans ce contexte, Schöck se concentre sur des solutions physiques, structurelles et conceptuelles pour le bâtiment.

La société emploie 450 personnes. Basée en Allemagne, la société Schöck est aussi implantée en Grande-Bretagne, en Autriche, en Suisse, en Italie, aux Pays-Bas, en Belgique, en Pologne, en France, en Hongrie, au Canada et, depuis peu, aux Emirats Arabes Unis. Les activités d'exportation s'étendent, en outre, aux pays suivants : Danemark, Norvège, Suède, Finlande, République Tchèque, Slovaquie, Slovénie, Serbie, Hongrie, Irlande, Russie, Japon.

Références

Lyon, Rhône (69), Auvergne-Rhône-Alpes, France (2010)

Liens pertinents

  • Informations
    sur cette fiche
  • Product-ID
    7030
  • Création
    19.11.2013
  • Modification
    18.08.2014