• de
  • en
  • fr
  • Base de données internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Partager

Suivre

Faire un don

Les joints de dilatation ondulés XW1 de Maurer Söhne obtiennent le marquage CE

Les joints de dilatation pour ponts routiers demanderont bientôt eux aussi en Europe un marquage CE. Maurer Söhne n'a pas hésité longtemps et vient d'obtenir pour ses joints ondulés à profilé unique XW1 le premier ATE pour joints de dilatation en acier et élastomère. Des mesures d'émission sonore ont par ailleurs démontré la supériorité de la forme ondulée du XW1 sur celle des autres joints monoprofilés en matière de réduction du bruit.

Le marquage CE des joints de dilatation n'était toujours pas une obligation et aucune directive harmonisée n'existait encore en la matière. Maurer Söhne n'y est cependant pas allé par quatre chemins; face à ce changement profond la société a déposé la première demande d'agrément technique européen (ATE) selon le guide d'agrément technique européen ETAG 032 concernant les joints de dilatation en acier et élastomère.

Cette opération exige de faire des vérifications différentes et de répondre à des exigences plus poussées que ne le demande la réglementation de l'agrément en Allemagne. L'institut allemand des techniques de construction (BIBt) reste, il est vrai, organisme d'essai mais, pour l'essai de type initial, la demande d'agrément doit être présentée devant tous les autres organismes d'agrément européens. Maurer Söhne avait toutefois bien fait ses devoirs et son joint ondulé XW1, le plus récent produit parmi les joints de dilatation Maurer, a été agréé. Les joints de dilatation XW1 fabriqué à Munich, Bernsdorf et Torbali peuvent maintenant porter le marquage CE.

Un avantage incontestable sur les mesures de bruit

Le XW1 n'est pas un joint de dilatation comme les autres. Sa forme ondulée ouvre une toute nouvelle voie. Ce joint à profilé unique ne couvre pas seulement un hiatus plus grand que les joints de chaussée traditionnels ; il est également plus silencieux. Pour le prouver de façon imparable, Maurer Söhne a construit en collaboration avec l'UniBw (l'Université de la Bundeswehr) de Munich une piste d'essai qu'ils ont présentée à la société Müller-BBM GmbH.

Des comparaisons ont été faites entre le XW1, un joint de dilatation construit selon le principe ÜBE 1 (le D80) et le même (XL1) équipé d‘une plaque anti-bruit boulonnée. Le montage d'essai a adopté le procédé dit du «passage contrôlé» conforme aux directives et spécifications autrichiennes relatives à la circulation routière, RVS 15.04.52 «Estimation des émissions sonores des joints de chaussée». Les joints ont été testés à quatre vitesses différentes: 60, 80, 100 et 120 km/h. Les mesures de bruit étaient faites 30 m avant le passage de joint et directement sur le joint. Si la différence de niveau sonore entre les deux mesures est inférieure à 2 dB(A), le joint est considéré par la réglementation comme «silencieux».

Les résultats sont incontestables: le joint XW1 est silencieux et plus encore que le D 80 ou le XL1.

Les ondulations réduisent le niveau de bruit

La cause principale du phénomène est la forme ondulée du profilé. Le passage d'un véhicule sur un joint de dilatation engendre un maximum de bruit au moment où les deux roues abordent le joint en même temps et à angle droit. Il est évident qu'avec des ondulations cet événement est l'exception. Il est rare que les roues arrivent en même temps sur le joint et la plupart du temps elles le font de biais. Du fait que pour le XW1 différents scénarios d'approche peuvent se produire, les mesures ont été effectuées sur un nombre de passages double de celui des joints comparables.

Les ondulations se comportent mieux avec un bitume adjacent plus épais

L'examen détaillé de la série de mesures a révélé des points intéressants. Il n'y a pas que la géométrie du joint qui influe de façon décisive sur la réduction de l'émission sonore; il y a aussi le montage. Si l'épaisseur de bitume au niveau du raccordement est augmentée de 5 mm, comme le demandent les prescriptions en vigueur, il se produit une arête, d'où une augmentation notable du niveau de bruit. C'est là que se démontre la très «bonne composition» du joint XW1 face aux augmentations de l'épaisseur de bitume rencontrées dans la réalité.

Le joint XW1 se révèle très supérieur au joint XL1 avec ses plaques anti-bruit dentées et boulonnées. Cela ne vient pas seulement pour ce dernier du heurt à angle droit mais également de la largeur de la «zone de nuisance»; plus cette dernière s'allonge et plus le bruit est élevé du fait de la déformation plus importante des pneus quand la distance à parcourir est plus grande. Le joint XL1 est deux fois plus large et obtient de moins bons résultats que le joint XW1 ou même le D80.

Demande d'informations supplémentaires

Veuillez remplir les cases avec un * avant d'envoyer la demande.

Services
Offert par

Types d'ouvrages

Liens pertinents

  • Informations
    sur cette fiche
  • Product-ID
    7115
  • Création
    08.04.2014
  • Modification
    19.05.2017