• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Faire un don

Des façades reflétant la forêt alluviale

Le centre sportif Auwald (forêt alluviale en allemand) de la commune de Gundremmingen a été conçu par le bureau Schuster Engineering GmbH de Neuburg a. d. Kammel et se distingue par une architecture harmonieusement adaptée à son environnement. Les façades du centre sportif reflètent en effet la forêt alluviale entourant le complexe sportif. Pour la conception de la façade, les architectes ont opté pour des éléments sandwich en béton. Pour la fabrication de la moulure de parement ou la structure des surfaces en béton, les responsables ont employé des matrices de coffrage NOEplast de NOE-Schaltechnik, Süssen (RFA).

En plus d'un gymnase, le centre sportif Auwald de la commune de Gundremmingen comprend également une installation de tir, une salle polyvalente avec une scène et des locaux hébergeant des associations. C'est non sans raison un lieu de rencontre apprécié pour la pratique d'activités sportives, les manifestations culturelles et autres célébrations. Le bâtiment est doté de l'architecture correspondante dont le visiteur prend toute la mesure dès son accès aux lieux. En effet, ce bel ouvrage coiffé d'un toit incurvé se distingue par sa façade en béton apparent reconnaissable entre toutes. Celle-ci est partiellement structurée et représente une forêt alluviale stylisée. Ce centre sportif a été conçu par le bureau Schuster Engineering GmbH. Les concepteurs, qui ont eu connaissance des matrices de coffrage NOEplast du fabricant NOE-Schaltechnik à l'occasion d'une manifestation spécialisée dans le béton, ont été fascinés par les possibilités qu'offre cette technique.

Elle permet en effet d'inscrire dans le béton les motifs, structures et ornements de son choix. Peu importe en l'occurrence que les éléments en béton apparent prennent naissance sur le chantier ou à l'usine de confection des éléments préfabriqués, le procédé est applicable dans ces deux cas de figure.

Le choix du design

Afin d'assurer que les motifs soient toujours à la hauteur des exigences du bâtiment, le fabricant propose une large gamme de dessins standards. Il réalise également des motifs individuels, une offre dont Sigrid Baumgärtner, l'architecte en charge du bâtiment, a bénéficié pour le centre sportif de Gundremmingen. Le complexe se trouvant à proximité directe d'une forêt alluviale, son choix s'est donc naturellement porté sur ce thème pour concevoir un motif de forêt alluviale stylisée. La question s'est ensuite posée de savoir s'il valait mieux faire couler le motif sylvestre dans le béton ou bien de le magnifier autrement. Pour trancher, elle a alors fait fabriquer des plaques d'échantillons et a opté pour la deuxième possibilité.

Sigrid Baumgärtner déclare à propos du conseil NOE dont elle a bénéficié : « Le collaborateur NOE a été très agréable et convaincant par sa maîtrise technique du sujet. J'ai eu de bout en bout la sensation qu'il lui tenait à cœur de nous prodiguer un conseil optimal pour que nous aboutissions à un très bon résultat. » NOE a ensuite exploité le motif élaboré en commun pour confectionner les matrices de coffrage.­ Celles-ci sont nécessaires à la fabrication des éléments structurés en béton. Le procédé afférent est expliqué plus en détail ci-dessous.

Fixation

L'éventail d'application des matrices de coffrage NOEplast est très large puisqu'elles peuvent s'utiliser tant sur les chantiers utilisant du béton coulé en place que dans les usines de confection des éléments préfabriqués en béton. Le centre sportif de Gundremmingen a été érigé en grande partie à partir d'éléments préfabriqués. Il fut donc logique de préfabriquer pareillement les plaques de façade. Les responsables ont opté en la matière pour des éléments sandwich présentant une couche de parement de 8 cm d'épaisseur, un isolant en polystyrène de 4 cm d'épaisseur et une couche de support de 20 cm. Il s'agit d'un produit fabriqué dans les ateliers de confection d'éléments préfabriqués de la société Dobler à Kaufbeuren. Celle-ci a déployé son savoir-faire sur le chantier de Gund­rem­mingen en qualité de sous-traitant et fut chargée de la fabrication et du montage des éléments préfabriqués. Pour confectionner la couche de parement structurée des éléments sandwich, les collaborateurs de la société Dobler ont collé les matrices de coffrage NOEplast sur un support qu'ils ont ensuite fixé sur la table vibrante. Il s'agit d'un procédé que l'on privilégie parce qu'il est gage de conditions de travail optimales en atelier de confection des éléments préfabriqués et qu'il permet d'économiser du coffrage sur le chantier.

Les opérations de manipulation des matrices de coffrage NOEplast sont grandement facilitées par une prestation spéciale qu'apporte le fabricant : sur demande, NOE monte la matrice sur un coffrage ou un support, ce qui constitue un immense avantage, principalement pour les chantiers utilisant du béton coulé en place. Les matrices de coffrage sont ainsi livrées prêtes à l'emploi sur le chantier de construction ou bien à l'atelier de confection des éléments préfabriqués en béton. De plus, NOE prend en charge la planification de la mise en œuvre et le cadencement des opérations.

Fabrication et montage

Après s'être assurés que la matrice ne puisse plus glisser, les collaborateurs de la société Dobler ont versé le béton dans le coffrage. Une fois celui-ci durci, ils ont décoffré l'élément préfabriqué pour faire apparaître le motif. De cette façon, ils ont ainsi pu fabriquer 740 m² d'éléments structurés en l'espace de très peu de temps. Les plus grands présentaient une largeur de 7,37 m sur une hauteur de 3,21 m. Pour la fabrication de chacune des 73 plaques sandwich, les collaborateurs de l'usine de confection avaient à disposition seulement deux matrices de coffrage NOEplast d'une dimension de 2,48 x 8,43 m. Ceci est rendu possible par le fait qu'ils ont réutilisé les matrices de coffrage jusqu'à presque 40 fois. D'une manière générale, toutes les matrices de coffrage NOEplast peuvent être réutilisées jusqu'à 100 fois, ce qui les rend extrêmement efficaces en termes de coûts, calcul comparatif des concepteurs à l'appui selon lequel le coût des éléments sandwich s'est avéré à peine plus élevé que celui des éléments non structurés.

Un capital de départ relativement faible a ainsi permis d'obtenir un résultat très esthétique. À noter plus particulièrement que toutes les parties prenantes au projet – c'est à dire le bureau d'études, NOE-Schaltechnik et les entreprises chargées des travaux – ont été impliquées dans la conception à un stade très précoce. C'est ce qui fut gage d'un déroulement sans heurt de la construction pour un résultat dont toutes les parties prenantes – et principalement les utilisateurs du centre sportif – sont entièrement satisfaits.

Publicité

Références

Gundremmingen, Günzburg (Kreis), Bavière, Allemagne (2015)

Types d'ouvrages

  • Informations
    sur cette fiche
  • Product-ID
    7421
  • Création
    11.09.2016
  • Modification
    11.09.2016
<