• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Faire un don

Pierre Gérôme Honoré Daumet

Informations biographiques

Nom: Pierre Gérôme Honoré Daumet
Né(e) le 23 octobre 1826 à , Ile-de-France, France, Europe
Décédé(e) le 12 décembre 1911 à , Ile-de-France, France, Europe
Enseignant de , ,
1855

Il gagne le prix de Rome. Ayant rejoint la villa Médicis, il va passer ses années romaines à étudier la villa d'Hadrien à Tivoli.

1861

A la demande de Napoléon III, avec Léon Heuzey, il a fait une mission en Macédoine pour étudier les champs de bataille de César en Orient, dont celui de Pharsale. La mission révéla les antiquités d'une région peu explorée. A son retour, il a commencé une carrière d'architecte de bâtiments publics et d'enseignant. De son atelier qui reçoit des étudiants français et étrangers sortiront neuf prix de Rome.

1867

Il devient l'adjoint Joseph-Louis Duc pour la construction du Palais de justice de Paris.

1875 - 1882

Il reconstruit le château de Chantilly pour le duc d'Aumale, à côté du petit château de Bullant.

1879

Après la mort de Duc, il lui succède comme architecte du Palais de justice.

2 août 1884

Paul Abadie meurt brutalement d'une attaque d'apoplexie. A son enterrement l'engagement est pris pour la basilique du Sacré Coeur: «rien ne sera changé à l'excellent projet du maître, que le style qu'il lui a donné sera maintenu dans sa pureté, que le monument réalisera les beaux desseins auxquels le jury de 1874 a, sans hésitation, décerné le premier prix, que la pensée d'Abadie sera respectée et vivra...". Trois mois après la mort d'Abadie, le Comité retient trois noms pour succéder à Abadie: H. A. Revoil, H. Daumet et A. N. Bailly. Bailly ayant refusé, c'est Honoré Daumet qui est choisi.

novembre 1884

Honoré Daumet est désigné comme architecte de la basilique du Sacré Coeur. Mais Honoré Daumet se montre indépendant par rapport au projet d'Abadie et plus dépensier que lui. Il va donc entrer en conflit ouvert avec le Comité et avoir une attitude quasi provocatrice. Une commission spéciale est créée pour donner un avis sur les propositions de changement de Daumet. Elle comprend A. N. Bailly, J. Vaudremer et Charles Garnier. Elle décide de conserver intégralement le projet d'Abadie, en reprochant aux modifications de Daumet d'être trop onéreuses.

1885

Il est élu membre de la troisième section (architecture) de l'Académie des Beaux-Arts, au fauteuil 1. Il succède à Jacques Gondoin (1737-1818), Maximilien Joseph Hurtault (1765-1824), Jules Delespine (1756-1825), Louis-Hippolyte Lebas (1782-1867), Léon Vaudoyer (1803-1872) et Théodore Ballu (1817-1885).

1886

Daumet se plaint de l'insuffisance de son salaire et demande le dédommagement d'études qu'il a dû effectuer, et les préjudices qu'il a subis. Le Comité lui demande alors de quitter la direction des travaux.

1889 - 1897

Il agrandit le Palais de justice de Grenoble.

Notes & remarques

Architecte du Palais de Justice de Paris

Ouvrages et projets

Participation dans les ouvrages et projets suivants:

architecte

Publicité

  • Informations
    sur cette fiche
  • Person-ID
    1006608
  • Création
    19.10.2007
  • Modification
    22.07.2014