• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Nicolas Esquillan

Ingénieur français.

Informations biographiques

Nom: Nicolas Esquillan
Né(e) le 27 août 1902 à , Seine-et-Marne (77), Ile-de-France, France, Europe
Décédé(e) en 1989 à , Hauts-de-Seine (92), Ile-de-France, France, Europe
Lieu(x) d'activité:
1919 - 1922

Elève à l'Ecole des arts et métiers à Châlon-sur-Marne

1923

Entre chez Simon Boussiron

1936

Chef d'études des ouvrages d'art

1939

Sous-directeur technique

1941

Directeur Technique

Ouvrages et projets

Publicité

Bibliographie

  1. Esquillan, Nicolas (1961): Puente de Tancarville. Dans: Informes de la Construcción, v. 13, n. 127 (30 janvier 1961), pp. 69-80.

    https://doi.org/10.3989/ic.1961.v13.i127.5110

  2. Esquillan, Nicolas (1951): Le pont de Conflans-Fin-d'Oise, arc encastré assoupli en béton armé de 101 mètres de portée; Architecture-fondations. Dans: La Technique des Travaux, v. 27, n. 1-2 (janvier 1951), pp. 23-48.
  3. Esquillan, Nicolas / Saillard, Y. (1963): Hanging Roofs. Proceedings of the IASS Colloquium on Hanging Roofs, Continuous Metallic Shell Roofs and Superficial Lattice Roofs, Paris 9-11 July 1962. North-Holland Publishing Company, Amsterdam (Pays-Bas).
  4. Esquillan, Nicolas (1954): Construction en béton. Du centenaire du Béton Armé au Cinquantenaire de la Chambre Syndicale des Constructeurs en Ciment Armé (1949-1954). Dans: Travaux, n. 236 (juin 1954), pp. 517.
  5. Esquillan, Nicolas (1956): Le premier grand pont-rail français en béton précontraint: le viaduc de la Voulte. Procédés d'exécution. Dans: Travaux, n. 266 (décembre 1956), pp. 619.
Autres publications...

Publications pertinentes

Autres publications...
  • Informations
    sur cette fiche
  • Person-ID
    1000010
  • Création
    29.12.1998
  • Modification
    22.07.2014