• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Faire un don

Joseph-Louis Duc

Informations biographiques

Nom: Joseph-Louis Duc
Né(e) en 1802
Décédé(e) le 22 janvier 1879 à , Ile-de-France, France, Europe
1825

Prix de Rome en 1825 pour un projet d'hôtel de ville de Paris, il séjourne à Rome à la villa Médicis où il retrouve Félix Duban, Henri Labrouste et Léon Vaudoyer. Il se fera remarquer pour un envoi sur l'étude et la restitution du Colisée en 1829.

27 juillet 1830 - 29 juillet 1830

Révolution de Juillet ou les Trois Glorieuses. Charles X et la famille royale quittent Paris. Louis-Philippe Ier, de la maison d'Orléans, devient «roi des Français» le 9 août 1830.

1833

Le roi Louis-Philippe Ier décide de construire un monument en mémoire de la révolution de juillet 1830. Il en confie l'étude à Jean-Antoine Alavoine [1777-1834] qui prévoit l'érection d'une colonne sur un piédestal circulaire en marbre blanc et portant les noms des 504 morts, victimes des combats. Duc est nommé, à son retour de Rome, inspecteur des travaux de la colonne de Juillet.

1834

A la mort d'Alavoine, Joseph-Louis Duc est nommé architecte de la colonne de Juillet. Il reprend et modifie le projet d'Alavoine: piedestal à compartiments de marbres de couleurs avec médaillons de bronze, colonne à bracelets. Au sommet a été placé la sculpture en bronze doré d'Auguste Dumont: le Génie de la Liberté.

24 février 1837 - 3 août 1840

Nouveau projet de Palais de justice présenté par l'architecte Huyot. Il est adopté par le Conseil général du département de la Seine le 11 mars et par le Conseil des bâtiments civils le 12 juin, sauf quelques détails. Le projet modifié à la demande du Conseil des bâtiments civils est approuvé le 13 octobre. Le projet définitif de Huyot est approuvé par le Conseil général le 28 octobre. Aux projets de temples de la justice néoclassiques qui avaient été construits ou se construisaient, Huyot avait choisi un style néo-Renaissance. Le 3 août 1840, décès de Huyot.

1838

Lenormand est nommé architecte de la cour de Cassation du Palais de justice de Paris.

28 avril 1840

Inauguration de la colonne de Juillet.

15 août 1840

Joseph-Louis (ou Louis-Joseph) Duc et Etienne-Théodore Dommey sont nommés architectes du Palais de justice.

1844

Dommey et Duc signent le projet du bâtiment le long du boulevard du Palais, destiné aux juges d'instruction, au Parquet du Procureur de la République et aux archives de l'Etat-civil. Ils s'inspirent du projet de Huyot.

20 avril 1845

En 1844, Félix Duban, architecte de la Sainte-Chapelle, critique le projet qui ne respecte pas le caractère religieux du bâtiment. Il accepte la proposition des architectes de doubler le bâtiment boulevard du Palais et de fixer à 30 m la largeur qui sépare la Sainte-Chapelle du nouveau bâtiment de la Police correctionnelle en retour sur la nouvelle rue au sud. Dommey et Duc représentent le 20 avril 1844 le projet modifié en tenant compte des propositions de Duban. Les plans sont approuvés.

1852

Projet de Dommey et Duc pour la nouvelle façade donnant accès à la cour d'Assises.

1862

Duc est nommé architecte de la Cour de cassation.

1867

L'architecte Honoré Daumet [Paris 1826 - Paris 1911] est l'adjoint de Duc pour la construction de la façade occidentale du Palais de justice donnant sur la place Dauphine.

1867

Il est élu membre de la troisième section (architecture) de l'Académie des Beaux-Arts, au fauteuil 7.
Il succède à Jean-Baptiste Rondelet (1743-1829), Jacques Molinos (1750-1831), Achille Leclère (1785-1853) et Alphonse de Gisors (1796-1866).

nuit de 24 mai 1871

Incendie du Palais de justice pendant la Commune. Une grande partie du palais terminée deux ans auparavant est détruite: le tribunal de première instance, la police correctionnelle, les bureaux de l’Etat civil, les archives, le parquet général, le parquet du Procureur de la République, les cabinets des juges d’instruction, les deux salles des cours d’assises achevées, une grande partie de la Cour de cassation, la cour d’appel, la salle des pas-perdus et la grand-chambre.

1875

Inauguration du vestibule de Harlay et de l'escalier donnant sur la place Dauphine.

Ouvrages et projets

Participation dans les ouvrages et projets suivants:

architecte

Publicité

  • Informations
    sur cette fiche
  • Person-ID
    1007642
  • Création
    05.03.2009
  • Modification
    22.07.2014