• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Faire un don

Jean-Jacques Esquié

Informations biographiques

Nom: Jean-Jacques Esquié
Né(e) le 29 octobre 1817 à , Haute-Garonne (31), Occitanie, France, Europe
Décédé(e) le 2 janvier 1884
Elève de ,
Père de
1833

Il suit les cours d'Urbain Vitry et J. A. Raynaud à l'Ecole des Arts de Toulouse qui est la même année réunie à l'école des sciences industrielles.

1838

Il va à Paris dans l'atelier Félix Duban.

1844

Il est architecte adjoint de la ville de Toulouse.

1845

Il fait des relevés de la basilique Saint-Sernin pour Viollet-le-Duc.

1846 - 1847

Il construit l'église de Saint-Martin du Touch. En 1850, il obtient une médaille d'or pour cette construction à l'exposition des produits des Beaux-Arts et de l'industrie.

11 août 1847 - 26 février 1848

Il est architecte en chef de la Ville de Toulouse.

1848

Il devient architecte diocésain de Toulouse et va le rester jusqu'en 1868.

1849

Il remplace Edmond Chambert, destitué pour raisons politiques, comme architecte départemental.

1850

Il est désigné secrétaire du conseil départemental des bâtiments civils.

1852

Il réalise divers établissements scolaires, une mairie-école à Noé et une halle à Lauriac. Il restaure et entretient les églises de Longages, Lherm, Martres-Tolosanes, Venerque, Saint-Lys-Fenouillet.

1854

Il fait des projets pour la maison d'arrêt de Toulouse.

1854 - 1862

Il construit l'asile de Braqueville.

1856

Il travaille sur trois projets pour Toulouse qui n'ont pas été réalisés : marchés couverts pour la place des Carmes et la place de la Pierre, la halle aux blés.

1858

Il travaille sur un projet de Grand théâtre avec Urbain Vitry. Non réalisé.

1860 - 1874

Il assure la restauration de la basilique Saint-Sernin sous la direction de Viollet-le-Duc.

23 octobre 1860 - 4 septembre 1874

Il devient inspecteur des travaux de restauration des Monuments historiques à Toulouse, sous la direction de Viollet-le-Duc.

1862

Il réalise le projet de la maison d'arrêt de Toulouse et les abattoirs de Grenade.

1862 - 1870

Il restaure le collège Saint-Raymond.

1864

Il entre à l'Académie des sciences, belles-lettres et inscriptions de Toulouse.

1867

Il doit démissionner de ses fonctions d'architecte départemental au profit du légitimiste Chambert.

1869

Il est membre du conseil municipal de Toulouse.

Ouvrages et projets

Participation dans les ouvrages et projets suivants:

architecte

Publicité

  • Informations
    sur cette fiche
  • Person-ID
    1002796
  • Création
    01.08.2003
  • Modification
    22.07.2014