• de
  • en
  • fr
  • Base de données internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Partager

Suivre

Faire un don

Augustin Fresnel

Physicien français

Informations biographiques

Nom: Augustin Fresnel
Nom complet: Augustin Jean Fresnel
Né(e) le 10 mai 1788 à , Eure (27), Normandie, France, Europe
Décédé(e) le 14 juillet 1827 à , Hauts-de-Seine (92), Ile-de-France, France, Europe
1800

Il entre à l'école centrale de Caen.

1804

Il est élève à l'Ecole Polytechnique.

1806

Il choisit de suivre les cours de l'Ecole des Ponts et Chaussées.

1809

Il est ingénieur des Ponts et Chaussées.
Il est d'abord nommé en Vendée où il travaille à la construction de Ville-Napoléon (La Roche-sur-Yon).
Il est ensuite muté à Nyons où il travaille à la réalisation de la route entre Briançon et Pont-Saint-Esprit.
S'ennyant à son poste, il lit un mémoire de Biot sur la polarisation de la lumière et se met à réfléchir sur les phénomènes lumineux et à faire des expériences.

1815

Au débarquement de Napoléon à Gollfe-Juan, Augustin Fresnel s'engage du côté des Bourbons et décide de quitter son poste et de rejoindre l'armée du duc d'Angoulême.
Après la victoire de Napoléon, il est destitué de son poste d'ingénieur.
Après Waterloo et la chute de Napoléon, il retrouve son poste d'ingénieur. Il est affecté en Ille-et-Vilaine à la surveillance des ateliers de charité de Rennes.
Il demande des congés pour pouvoir poursuivre ses études sur la lumière.

1818

Il est nommé au canal de l'Ourcq, puis au cadastre de Paris.

1819

Fresnel doute de la nature corpusculaire de la lumière qui avait été défendue par Newton. Il développe une théorie ondulatoire de la lumière en développant une analyse mathématique (intégrales de Fresnel).
Il s'intéresse à la diffraction et émet l'hypothèse d'une onde transversale.
L'Académie des Sciences propose son Grand Prix sur la diffraction de la lumière.
A la demande de François Arago et d'André Ampère, il présente un mémoire au grand Prix des sciences mathématiques lancé par l'Académie des sciences dont les sujets sont:
-1) Déterminer par des expériences précises tous les effets de la diffraction des rayons lumineux directs et réfléchis, lorsqu'ils passent séparément, ou simultanément près des extrémités d'un ou de plusieurs corps, d'une étendue soit limitée, soit indéfinie, en ayant égard aux intervalles de ces corps, ainsi qu'à la distance du foyer lumineux d'où les rayons émanent;
-2) Conclure de ces expériences, par les inductions mathématiques, les mouvements des rayons dans leur passage près des corps.
Le mémoire provoque des débats car la majorité du jury est rétif à une théorie ondulatoire de la lumière.
C'est Poisson qui à partir de la théorie de Fresnel réussit à prévoir une conséquence de sa théorie qui est vérifiée expérimentalement à la demande d'Arago, président du jury.
Fresnel reçoit en conséquence le Grand Prix de l'Académie des Sciences.

juin 1819

Augustin est adjoint à la commission des Phares.

1821

Il est répétiteur puis examinateur de physique et géométrie à l'Ecole Polytechnique.

décembre 1822

Il met au point un nouveau système de lentille (lentille de Fresnel) qu'il présente à l'Académie des Sciences dans le «Mémoire sur un nouveau système d'éclairage des phares".

1823

Il devient secrétaire de la commission des Phares.
Il est élu à l'Académie des Sciences.

1824

La Royal Society de Londres lui attribue la Rumford Medal 'for his Development of the Undulatory Theory as applied to the Phenomena of Polarized Light, and for his various important discoveries in Physical Optics'.

1825

Il est élu Fellow of the Royal Society of London.

Ouvrages et projets

Participation dans les ouvrages et projets suivants:

ingénieur
  • Informations
    sur cette fiche
  • Person-ID
    1004977
  • Création
    13.02.2006
  • Modification
    14.07.2015