• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Alfred Berruyer

Architecte français.

Informations biographiques

Nom: Alfred Berruyer
Nom complet: Alfred Jean Maurice Berruyer
Né(e) le 15 mai 1819 à , Isère (38), Auvergne-Rhône-Alpes, France, Europe
Décédé(e) le 28 novembre 1901 à , Isère (38), Auvergne-Rhône-Alpes, France, Europe
Elève de
1840 - 1844

Remarqué à l'école des Beaux-arts de Paris par Félix Duban et Visconti, il va travailler dans le cabinet de l'architecte lyonnais Jean-Baptiste Jules Exbrayat [Lyon 1809- Lyon 1857].

1846

Construction de l'église de La Buisse, en Isère.

19 septembre 1846

Deux enfants, Maximin Giraud et Mélanie Calvat, voient dans une lumière resplendissante une « belle dame » vêtue d’un costume étrange. Elle communique à chacun des enfants un secret spécial avant de disparaître. Après plusieurs enquêtes et rapports, Mgr Philibert de Bruillard, évêque de Grenoble, nomme une commission pour examiner l’événement de manière prudente. Celle-ci conclut qu’il fallait admettre la réalité de l'apparition. Plusieurs guérisons se produisent et les pélerinages commencent. Finalement Mgr de Bruillard déclare le 16 novembre 1851 que l'apparition de la Vierge est certaine et autorise le culte de Notre-Dame de La Salette malgré l'opposition de l'archevêque de Lyon, Mgr de Bruillard. Le Saint-Siège reste prudent.

1850

L'évêque de Grenoble confie à Alfred Berruyer la tâche de faire les plans de l'église de La Salette.

1851

L'évêque de Grenoble achète le terrain pour construire le sanctuaire de La Salette.

1852

Il restaure le château de Murinais en Isère en employant du ciment armé. C'est la première application locale à grande échelle de ce nouveau matériau.

24 mai 1852

Mge de Bruillard pose la première pierre de la basilique.

1853

Mgr de Bruillard se retire après avoir choisi son successeur, Mgr Ginoulhiac [évêque de Grenoble de 1853 à 1871].

22 août 1853

Alfred Berruyer est nommé architecte diocésain de Grenoble, en remplacement de Henri Janniard.

septembre 1854

Dans l'avant-projet, l'église était prévu pour un milier de fidèles. Les plans ont été modifiés pour recvoir 2500 pélerins. L'église romane devient une église à trois nefs de sept travées. Après une église avec un clocher à la croisée du transept, elle devient une église avec deux tours en façade pourvues de flèches. Le choeur est ouvert aux premières cérémonies.

1860 - 1866

Construction de l'église de Saint-Laurent-du-Pont, en Isère, dans le style néo-gothique.

octobre 1860

Les trois vaisseaux de la nef sont couverts par une charpente métallique. Certains rattachent le plan de l'église de La Salette à celui de la basilique de Fourvière fait par l'architecte Pierre-Marie Bossan [1814-1888].

1862 - 1873

Construction de l'église de Bourgoin.

1864 - 1872

A la suite du voeu du maire de Voiron, Frédéric Faige-Blanc, il construit l'église Saint-Bruno dans le style néo-gothique.

1872

Il présente un projet néo-gothique pour le Sacré-Coeur de Montmartre, à Paris.

1883 - 1884

Il construit en ciment moulé la façade de la cathédrale de Grenoble. Cette adjonction a été détruite en 1990 par l'architecte en chef des Monuments historiques, sous couvert de restaurer la façade dans son état d'avant 1810.

1886

Berruyer démissionne de sa fonction d'architecte diocésain.

1887 - 1901

Construction de l'église de La Mure, Isère, qu'il considère comme son chef-d'oeuvre.

Ouvrages et projets

Participation dans les ouvrages et projets suivants:

architecte

Publicité

  • Informations
    sur cette fiche
  • Person-ID
    1007972
  • Création
    25.09.2009
  • Modification
    22.07.2014