• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Faire un don

Adolphe-Augustin Rey

Architecte français

Informations biographiques

Nom: Adolphe-Augustin Rey
Né(e) le 24 février 1864 à , Milano, Lombardie, Italie, Europe
Décédé(e) le 15 septembre 1934
1883 - 1887

Après avoir suivi les cours de l'Ecole des Arts décoratifs, il entre à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris (atelier André).

ca. 1885

Il collabore avec Paul Sédille pour les magasins du Printemps.

1888

Il est diplômé de l'Ecole des Beaux-Arts.

1892

Maison pour jeunes orphelins, rue Alexandre-Dumas, à Paris 11ème arrondissement.

1894

Maison des apprentis et jeunes ouvriers, rue Titon, Paris 11ème arrondissement.

1894 - 1896

Temple du Puy-en-Velay.

1895 - 1896

Eglise luthérienne du Bon Secours, 20 rue Titon, Paris 11ème arrondissement.

1896

Habitation à bon marché, rue Titon, Paris 11ème arrondissement.

1896 - 1897

Eglise luthérienne Saint-Paul de Montmartre, 90 boulevard Barbès, Paris 18ème arrondissement.

1897

Asile temporaire pour enfants, avenue Villemain, Paris 14ème arrondissement.

1898

Immeuble et temple de Port-Royal.

1900

Temple de Madranges (Corrèze)

1900

Architecte du Palais des Forêts pour l'Exposition universelle.

1901

Maison du Peuple à Montmartre, rue de Clignancourt, Paris 18ème arrondissement.

1901

Membre de la Société de médecine publique et de génie sanitaire.

1903

Rey expose un élément de bibliothèque d'inspiration "autrichienne" au Salon des artistes français avec A. Landry.

1905

Il remporte le premier prix au concours de la Fondation Rothschild. Henry Provensal est classé deuxième.
Il devient architecte de la Fondation Rothschild avec quatre autres lauréats.
Le concours de Fondation Rothschild va marquer un tournant dans sa carrière.
Il est couvert d'éloges et de récompenses et va faire des exposés sur son projet. Il participe à de nombreux congrès (plus de 40 en 8 ans), parcourt l'Europe et les Etats-Unis où il rencontre les meilleurs spécialistes étrangers et augmente sa documentation.
Il va progressivement délaisser la construction et se spécialiser dans des études théoriques sur l'hygiène et l'urbanisme.

1905

Il collabore aux revues "L'Architecture" et "La Construction Moderne".

1906

Temple de Saintes.

1906

Rey adhère à la Société française des habitations à bon marché.
Il remporte une médaille au Salon des artistes français pour son projet de la Fondation Rothschild.
Il obtient une médaille au concours pour l'aménagement des nouveaux quartiers de la Bourse à Marseille.
Il continue sa collaboration avec la Fondation Rothschild pour les immeubles H.B.M. de Popincourt et de Belleville, à Paris.
Il obtient un grand diplôme d'honneur à l'Exposition internationale de Milan pour son projet au concours de la Fondation Rothschild.
Il a directement influencé le projet Cotton et Rousselot, lauréat de l'Exposition internationale de Milan.
Le projet du concours Rothschild a inspiré de nombreux projets H.B.M. avant la Première guerre mondiale : la Fondation Phipps, à New York, l'ensemble Saïda de la Fondation Lebaudy à Paris, le groupe Emile-Zola construit par l'architecte Payret-Dortail pour la Ville de Paris,...
Il commence à travailler sur son livre sur l'urbanisme (il n'est publié qu'en 1928).

1907

Rey est démis de ses fonctions à la Fondation Rothschild. Il est remplacé par Henry Provensal.
Il est nommé au Conseil supérieur des habitations à bon marché en remplacement d'Emile Trélat.
Il est admis à la Société centrale des architectes français sur le présentation de Nénot.

1908

Lauréat du concours pour le Palais du gouverneur du Rio Grande do Sul (Brésil).
Il est membre de la Section d'hygiène urbaine et rurale du Musée social.

1909

Maisons ouvrières pour employés du Métro (12ème et 13ème arrondissements).

1910

Rey réalise le pavillon modèle à l'Exposition universelle de Bruxelles pour le Comité départemental de patronage des H.B.M.

1911

Médaille de l'Architecture privée decernée par la Société centrale des architectes français pour l'ensemble de ses travaux.

1912

Publication : Le cri de la France : des logements. L gravité de la crise, les grands remèdes.

1914 - 1918

Il séjourne à et publie des ouvrages sur la guerre, la pensée française, les grands hommes de la France.

1919

Il reprend sa collaboration avec la revue "L'Architecture".
Il participe activement aux travaux de l'Association des hygiénistes et techniciens municipaux dont il est le président.

1923

Membre du Comité d'organisation de l'Exposition d'urbanisme de Strasbourg. Il est donc aussi membre de la Société frnçaise des urbanistes.

1925

Réalisation d'habitations ouvrières à l'Exposition des arts décoratifs.

1928

Publication de ses recherches sur l'urbanisme et l'orientation des habitations en fonction de l'ensoleillement : La science des plans de ville, avec Ch. Barde et J. Pidoux.

1929

Il est radié de la Société centrale des architectes français et passe devant le Conseil de discipline de la S.A.D.G. pour une raison inconnue.

1932

Membre du Comité de direction de la revue "Urbanisme" de la Société Française des Urbanistes.

1946

Parution de "L'Hygiène de l'habitation", tome 16 du traité d'urbanisme, étude que Rey avait rédigée dans les années 20.

Ouvrages et projets

Participation dans les ouvrages et projets suivants:

architecte

Publicité

Publications pertinentes

  • Informations
    sur cette fiche
  • Person-ID
    1008105
  • Création
    21.11.2009
  • Modification
    22.07.2014