• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Faire un don

Viaduc de la Grande-Ravine

Informations générales

Début des travaux: 2006
Achèvement: 6 mai 2009
Etat: en service

Type de construction

Structure: Pont à béquilles
Fonction / utilisation: Pont routier (pont-route)
Matériau: Pont mixte acier-béton

Situation de l'ouvrage

Lieu: ,
Fait partie de:
Coordonnées: 21° 7' 20.19" S    55° 16' 46.63" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Dimensions

longueur totale 288 m
longueurs des travées 74 m - 140 m - 74 m
hauteur au dessus de l'eau / fond de vallée max. 170 m
tablier largeur 19.90 m
épaisseur du tablier 4.00 m

Matériaux

dalle béton haute performance précontraint
culées béton armé
béton précontraint
poutres acier

Produits, services et reportages

Les appuis à pot mageba ont une longue durée de vie, et peuvent être utilisés partout quelque soit la taille du pont, et pour tout ouvrage de génie ...

[plus]

Chronologie

juillet 2006
- juin 2007

Terrassements des culées, puits et plate-formes d'assemblage du tablier.

juillet 2007
- mai 2008

Génie civil des culées.

mai 2008
- août 2008

Réalisation des bracons et premiers lançages du tablier.

octobre 2008

Derniers lançage et clavage du tablier.

30 octobre 2008

Clavage du tablier du viaduc.

avril 2009

Livraison de l'ouvrage.

Remarques

Chaque culée repose sur 2 fondations:

  • un puits marocain de 20 m de profondeur et 10 m de diamètre à l'avant. Le puits comporte une patte d'éléphant.
  • un contrepoids de dimension 12 m par 12 m et de 12 m de hauteur. Le contrepoids est remblayé.
A noter la réalisation d'une dalle de frottement à l'arrière du contrepoids pour empêcher un mouvement de la culée vers l'avant. La culée avant et la culée de liaison, qui fait la liaison entre la culée avant et le contrepoids, mesurent approximativement 40 m de long, 20 m de hauteur et 12 m de large. L'ensemble de la culée est réalisée en béton C40/50. Chaque bracon mesure 60 m de long et est incliné de 20° par rapport à l'horizontal. Comportant chacun 16 voussoirs, ils sont construits par encorbellements successifs avec équipage mobile. Les bracons sont réalisés en béton à haute performance C60/75. Le tablier est constitué d'une dalle orthotrope de 4 m de hauteur et 20 m de large. Il est assemblé par moitié sur des plate-formes d'assemblage situées à cet effet sur chaque rive à l'arrière des culées. On distingue 3 phases d'assemblage et 6 lançages par côté. Le dernier lançage, réalisé en simultané sur les 2 rives, est suivi du clavage sous couvert météo. L'assemblage du tablier et les premiers lançages s'effectuent en temps masqué par rapport à la construction des culées et bracons.

On distingue 4 types de précontrainte mis en oeuvre pour cet ouvrage:

  • une précontrainte de culée (10 câbles 12T15S)
  • une précontrainte de bracon (32 câbles 12T15S + 4 gaines vides)
  • des tirants provisoires (12 câbles 31T15S)
  • des tirants définitifs (12 câbles 31T15S + 2 gaines vides)

Les tirants provisoires sont ancrés entre l'arrière du contrepoids et la tête du bracon. Mis en place avant l'accostage du tablier sur la tête du bracon, ils sont mis en tension au fur et à mesure des lançages. Les tirants définitifs ont le même cheminement que les tirants provisoires mais sont situés à l'intérieur du tablier et viennent s'ancrer au dessus de la tête du bracon. Après le clavage des 2 moitiés de tablier, on vient procéder au transfert des tirants: les tirants provisoires sont progressivement détendus tandis que les tirants définitifs sont simultanément mis en charge.

Le viaduc a un fonctionnement mécanique très original. Il fonctionne comme un arc à effet limité et contrôlé. L'élément central de ce dispositif sont les tirants, qui permettent de limiter de façon importante les efforts horizontaux apportés par l'ouvrage sur le terrain. Ainsi, même après le clavage du tablier, les charges permanentes de l'ouvrage n'apportent pas d'effort horizontal dans le terrain en pied de bracon. Seules les charges d'exploitation apportent un effort qui demeure limité et acceptable. Ce fonctionnement explique la géométrie de ces culées monumentales et la complexité des méthodes de construction.

Le caisson du tablier métallique comprend 3 cellules raidies par des augets. La cellule centrale est quasi rectangulaire (hormis la pente transversale de 2,5 % de la tôle supérieure de part et d'autre de l'axe): hauteur = 4 m, largeur = 6 m. De part et d'autre, deux cellules trapézoïdales dont la plus petite hauteur est de 1 m en bout de caisson.

Publicité

Intervenants

Maître d'ouvrage
Maître d'oeuvre
Architecture
Études de construction/réalisation
Mandataire
Construction en groupement
Construction métallique
Sous-traitant
Contrôle soudure
Précontrainte
Béton
Armatures passives
Appareils d'appuis (pot)
Étanchéité
Instrumentation

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

Autres publications...
  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20012808
  • Création
    06.08.2004
  • Modification
    05.02.2016