• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Pont transbordeur de Rochefort-Martrou

Informations générales

Début des travaux: 1898
Achèvement: 29 juillet 1900
Durée des travaux: 27 mois
Etat: en rénovation

Type de construction

Structure: Pont suspendu
Fonction / utilisation: Pont transbordeur
Matériau: Pont en acier

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Franchit le/la:
  • Charente
Remplacé par: Pont levant de Martrou (1966)
Coordonnées: 45° 54' 58.00" N    0° 57' 40.00" W
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Dimensions

portée principale 139.916 m
longueur totale 175 m
nacelle largeur 11.50 m
longueur 14 m
pylônes hauteur 66.25 m
tablier largeur de la poutre 8.00 m
hauteur au dessus de l'eau / fond de vallée 50.00 m

Coût

coût de construction Franc Français 586 500

Matériaux

câbles acier
tablier acier
piles acier
fondations béton

Chronologie

1887

Dépôt du brevet de pont transbordeur par Ferdinand Arnodin.

1898

Début des travaux pour remplacer le bac insuffisant.

1898

Début des travaux de construction du pont pour remplacer le bac qui est devenu insuffisant pour assurer le trafic.

8 juillet 1900

Mise en service du pont transbordeur.

29 juillet 1900

27 mois après le début des travaux, inauguration du pont.

1912

L'aviateur Lucien Deneau passe sous le tablier.

1933
- 1934

Poutres du tablier et suspension remplacé et modifié.

1933
- 1934

Les poutres du tablier et la suspension sont remplacées et modifiées.

1966

Le pont sert de décor au film de Jacques Demy «les demoiselles de Rochefort".

1967

Fin de service. Le pont transbordeur est abandonné au profit d'un pont à tablier levant.

1967

Fermeture du pont qui est abandonné au profit d'un pont à tablier levant situé à l'aval.

30 avril 1976

Le pont est classé comme Monument historique.

1990

Début des travaux de réhabilitation du pont transbordeur.

1990
- 1994

Réhabilitation du pont transbordeur.

1991

Mise en service du viaduc de la Charente et destruction du pont à travée levante.

1994

Fin de la réhabilitation du pont transbordeur et réouverture uniquement aux piétons et aux cycles.

2000

Le pont fête ses 100 ans.

Remarques

A l'origine l'ouvrage permettait la traversée de la Charente par des personnes et de petits véhicules. Aujourd'hui seuls les piétons et les cyclistes sont admis.

Le principe du pont transbordeur consiste à faire croiser une voie fluviale fréquentée par des navires à fort tirant d'air(voiliers notamment) par une voie terrestre fréquentée par des véhicules, et ceci dans une région où le relief plat ne facilite pas l'implantation d'un viaduc classique. La nacelle du pont transbordeur est en fait une sorte de bac suspendu en l'air, au-dessus de la rivière, par des haubans qui le relient à un chariot mobile sur un tablier placé très haut. L'avantage par rapport aux autres sytèmes envisagés à cet endroit (pont levant et même tunnel) était un moindre coût et de bonne performances en ce qui concerne la fluidité du trafic terrestre (pour l'époque). Le pont transbordeur de Martrou, aujourd'hui restauré pour le tourisme et classé Monument Historique, est illuminé la nuit comme la Tour Eiffel, et il constitue un emblème de Rochefort. C'est le dernier ouvrage de ce type conservé en France. Les autres étaient à Nantes, Rouen, Marseille en France, Bilbao et Bizerte à l'étranger. Celui de Bordeaux n'a jamais été fini.

Publicité

Intervenants

Construction originale (1898-1900)
Conception
Construction
Rénovation (2015-2018)
Construction métallique

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

Autres publications...
  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20000109
  • Création
    10.03.1999
  • Modification
    02.10.2018