• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Pont de Chaumont-sur-Loire

Informations générales

Début des travaux: 1967
Achèvement: 1970
Etat: en service

Type de construction

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
, , ,
Franchit le/la:
  • Loire
Coordonnées: 47° 29' 8.93" N    1° 11' 25.07" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Dimensions

portée principale 122.00 m
longueur totale 425 m
longueurs des travées 61.00 m - 92.00 m - 122.00 m - 92.00 m - 61.00 m
nombre de travées 5
tablier épaisseur du tablier 2.10 - 4.30 m

Quantités

acier de construction 52 S: 1 300 t
42 S: 210 t
volume de béton 4 200 m³
palplanches 750 t

Matériaux

tablier acier

Chronologie

1539

Courrier du roi François Ier ordonnant la construction d'un pont. Aucune autre information n'existe sur ce pont.

1820

Projet d'un pont sur la Loire entre Chaumont-sur-Loire et Onzain.

1858

Inauguration du pont: pont suspendu à péage à 6 travées de 70 m.

10 décembre 1870

L'armée française incendie les deux premières travées pour empêcher le passage de l'armée allemande.

26 décembre 1870

L'armée allemande coupe les câbles.

1871

Le pont est rétabli. Il est limité à 4 tonnes.

1932
- 1935

Transformation de l'ouvrage: tablier élargi en béton armé et suspension consolidée.

16 avril 1935

Inauguration du pont renforcé.

juin 1940

Le pont est dynamité.

1941

Construction d'une passerelle en bois.

1950
- 1951

Construction d'une passerelle métallique à voie unique (travées Bailey et Callender).

1967
- 1970

Construction du nouveau pont à l'amont.

Remarques

Le tablier est constitué d'une poutre caisson métallique de hauteur variable. La membrure supérieure constituant dalle de chaussée est une dalle orthotrope. Pour permettre le transport routier, le caisson a été divisé en 18 éléments longitudinaux de 20 à 28 m de longueur, transversalement répartis de part et d'autre de l'axe en deux demi-caissons, soit au total 36 pièces métalliques, d'un poids unitaire variant de 20 à 40 tonnes.
Il a donc été nécessaire de faire de nombreuses soudures sur chantier.

Le montage a été fait à l'aide d'une poutre de lancement spéciale, circulant sur le tablier au fur et à mesure de son avancement. Elle assure la mise en place et le réglage des éléments entre chaque appui intermédiaire. Ces appuis ont été construits dans le lit du fleuve.
Les piles sont fondées superficiellement sur la craie du sénonien.

Acier 52 S au niobium pour les âmes, les semelles et les longerons du tablier (1 300 t)
Acier 42 S pour les raidisseurs d'âmes, entretoises, en qualité 3 pour les éléments inférieurs du tablier ; en qualité 4 pour les éléments supérieurs (210 t).

Publicité

Sites Internet pertinents

Aucun lien pertinent n'a été répertorié pour l'instant.

Publications pertinentes

Autres publications...
  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20002951
  • Création
    09.02.2002
  • Modification
    05.02.2016