• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Péage de Lucca

Informations générales

Début des travaux: 2000
Achèvement: 2002
Etat: en service

Type de construction

Structure: Toit supporté par arches
Fonction / utilisation: Gare de péage
Matériau: Structure / charpente en acier

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Adresse: A11/A12
Fait partie de:
Coordonnées: 43° 50' 15.69" N    10° 28' 11.15" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Dimensions

largeur 34 m
espace couvert 1 635 m²
longueur 105 m

Coût

coût de construction Euro 1 710 000

Matériaux

façade cuivre
arcs tubes en acier

Produits, services et reportages

C'est un cuivre TECU® traité selon un procédé industriel protégé par un brevet. Les bandes TECU® sont pré oxydées sur les deux côtés.

[plus]

Chronologie

septembre 2000

Début des travaux.

juillet 2002

Achèvement.

Remarques

Le nouveau poste de péage aménagé au niveau de la bretelle d'autoroute de Lucca et réalisé par le cabinet Ettore Piras à Gênes est considéré en Italie comme le premier objet d'une nouvelle génération pour ce genre de stations. Les caractéristiques et les particularités conceptuelles se résument par la charpente entièrement en acier, la passerelle fermée s'élevant nettement au-dessus des voies et l'étendue de la toiture, complètement recouverte de cuivre préoxydé brun.

Les postes de péage italiens sont des unités de service parfaites au niveau technique et dotées d'une très grande fonctionnalité. Le cabinet d'architectes Ettore Piras à Gênes montre à l'instar du nouveau poste de péage de Lucca comment il est possible d'optimiser le côté fonctionnel de ces stations et surtout comment les parfaire au niveau esthétique.

Le voyageur pressé qui traverse la Toscane en empruntant l'autoroute Viareggio - Lucca - Florence perçoit, de très loin déjà, le toit du poste parfaitement intégré dans le paysage de la région vallonnée et son attention est attirée par cet « arrêt au boxe » imminent. Le galbe du toit et la surface de sa couverture en cuivre brun préoxydé se réfèrent de toute évidence au paysage. Les quelques 1.635 m² du toit reposent sur une charpente composée de six arcs en acier tubulaire parallèles aux voies de l'autoroute avec des entretoisements transversaux en tant que supports auxquels se rattache au-dessous de la clé de voûte des arcs une passerelle tubulaire suspendue, également revêtue - comme le toit – de bandes de cuivre brun oxydé TECU®-Oxid. En faveur de l'effet couleur et d'un ensemble harmonieux, la charpente en acier est entièrement peinte en brun de Sienne; en combinaison avec la couleur naturelle de la peau de cuivre on a recréé ainsi un reflet des couleurs prédominantes des environs. Onze voies s'étendent en dessous de cette construction longue de 34 mètres et font passer le conducteur le long des cabines de péage qui, en vue de l'optimisation de leur fonction, ont été conçues comme unités mobiles - une nouveauté également pour les autoroutes italiennes. Ainsi, chaque voie peut être aménagée individuellement et rapidement selon l'intensité du trafic soit comme poste de péage automatique à carte ou comme poste de télé péage ou bien encore comme poste pour paiement en espèces. Dix voies sont destinées aux voitures particulières et camionnettes, la onzième est réservée aux poids lourds. Dans la couverture du toit, six dégagements elliptiques importants et vitrés et dont l'agencement est parallèles aux voies, canalisent la lumière du jour nécessaire à l'éclairage de l'aire du poste de péage et surtout à la passerelle suspendue au-dessus.

Quant à la réalisation du toit, d'après les architectes, le choix en faveur du cuivre comme matériau et surtout en faveur de la marque TECU® se fit déjà au moment de la conception pour deux raisons majeures: d'une part, le niveau innovateur exigé ainsi que les critères économiques demandaient non seulement une conception moderne mais aussi une grande rentabilité quant à la réalisation, au fonctionnement et à la maintenance. D'autre part, l'effet singulier chromatique du matériau résultant de la formation progressive et naturelle de la patine, semblait s'adapter merveilleusement au caractère du paysage toscan. Outre ses qualités esthétiques, TECU®-Oxid su parfaitement répondre aux exigences d'un revêtement de toiture sans entretien tout en garantissant sa longévité.

La passerelle s'étend sur une longueur de 105 mètres au-dessus des voies; de forme tubulaire, elle dépasse de part et d'autre la construction du toit et ses extrémités se rétrécissent en forme d'entonnoir. A ce niveau, le revêtement du tube est entièrement composé de bandes de cuivre; dans la partie restante, située essentiellement au-dessous de l'enveloppe du toit, la moitié supérieure du tube est vitrée. Les extrémités en forme d'entonnoir sont soutenues par des montants, l'un à côté de l'escalier extérieur avoisinant et l'autre intégré au niveau du bâtiment de fonction. La passerelle dote l'ensemble de la construction d'une signification particulière vu qu'elle apporte à cette station de péage une fonction supplémentaire en matière de technique de circulation. En effet, il est prévu dans le cadre du futur aménagement de la zone commerciale et industrielle de l'aire de créer à côté de la station de péage un grand parking à partir duquel les visiteurs et employés des entreprises avoisinantes se déplaceront à pied. C'est dans cette optique que la passerelle jouera un rôle important.

L'architecte Ettore Piras débuta sa carrière professionnelle en 1978, au terme de ses études à l'université de Gênes. En plus de ses activités de conseiller dans les domaines de l'architecture et de l'urbanisme, son cabinet se consacra à des projets tels que la construction du théâtre Sant'Agostino à Gênes ou du théâtre « C.Sivori » à Finale Ligure. A partir de 1995, il réalisa pour l'entreprise COALPA-SALT une série de stations d'autoroute. Pour la conception du poste de péage de Lucca le cabinet obtint le prix du TECU® Architecture Award 2002 attribué tous les deux ans par le fabricant KME pour couronner des performances architecturales singulières mettant en valeur le matériau TECU®. Le jury considéra le poste de péage comme étant un exemple remarquable d'innovation quant à la réalisation de ce type de bâtiments se voulant, en général, fonctionnels et sobres. L'édifice surprit par l'interprétation raffinée et pleine de fantaisie de sa fonctionnalité et de l'utilisation innovatrice et conséquente du matériau cuivre.

Publicité

Intervenants

Maître d'ouvrage
Architecture
Construction
Façade en cuivre

Sites Internet pertinents

Aucun lien pertinent n'a été répertorié pour l'instant.

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20009661
  • Création
    24.07.2003
  • Modification
    26.12.2018