• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Palais du Roure

Informations générales

Autre nom(s): Hôtel de Baroncelli-Javon
Achèvement: 15ème siècle
Etat: en service

Type de construction

Fonction / utilisation: Hôtel particulier

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Adresse: 3, rue Collège-du-Roure
Coordonnées: 43° 56' 54.42" N    4° 48' 19.86" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Pour l'instant aucune donnée technique est disponible.

Chronologie

1469

Pierre Baroncelli, originaire de Florence, achète la taverne de l'Armorier ainsi que deux maisons voisines appartenant à la livrée de Poitiers. Il fait alors entreprendre la construction de sa demeure.

1501

Un inventaire de l'hôtel est fait. Un registre de comptabilité note Antoine Colin, «maçon d'Avignon et artisan de la grande maison de Pierre de Baroncelli». Pierre de Baroncelli est intendant du légat Julien Della Rovere. Pour sa maison, Pierre de Baroncelli a repris la conception du Petit Palais sur lequel Antoine Colin a travaillé. De cette maison subsiste la façade côté rue.

17ème siècle
- 18ème siècle

L'hôtel de style gothique se transforme pour prendre l'aspect d'un hôtel particulier.

19ème siècle

Frédéric Mistral [1830-1914] donne le nom de «palais du Roure» (palais du chêne). L'hôtel devient un foyer du félibrige (mouvement de la renaissance de la culture provençale).

1851

Publication par Joseph Roumanille [1818-1891] d'un recueil poétique en provençal, «Li Prouvençalo».

mai 1854

Sept poètes, Frédéric Mistral, Théodore Aubanel [1829-1886], Joseph Roumanille, Jean Brunel, Anselme Mathieu, Alphonse Tavan et Paul Giera se réunissent au château de Fontségune dans le village de Châteauneuf-de-Gadagne près d'Avignon pour organiser une action afin de promouvoir la littérature provençale. Ils créent le Félibrige.

1855

Les félibres font paraître le premier numéro du journal «l'Armana prouvençau» à Avignon.

1859

Frédéric Mistral écrit «Miréio».

1891

Première publication de l'organe officiel du Félibrige, «l'Aïoli».

1904

Frédéric Mistral reçoit le prix Nobel de littérature.

1908

Le palais est vendu par la famille.

1918

Le palais est racheté par Jeanne de Flandreysy, originaire de Valence. Ce rachat permet de sauver le palais qui a subi d'importantes dégradations depuis 1908. Elle décide de rendre son aspect au palais. Admiratice et amie de Mistral, après la fin de la restauration, elle entreprend d'y créer un lieu consacré à la culture méditerranéenne.

1936

Après son mariage avec le commandant Espérandieu, membre de l'Institut, création de la Fondation Flandreysy-Espérandieu.

1944

La ville d'Avignon hérite par donation du palais. Le palais du Roure contient une bibliothèque et des archives consacrées à la Provence et aux régions de langue d'oc, ainsi qu'à la littérature de l'Italie du Moyen Âge. C'est aussi un musée contenant un ensemble important de mobilier provençal.

Publicité

Intervenants

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20014694
  • Création
    05.12.2004
  • Modification
    08.06.2017