• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Nouveau pont de Pont-Saint-Esprit

Informations générales

Début des travaux: 14 septembre 1992
Achèvement: 9 juin 1994
Etat: en service

Type de construction

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
, , ,
Franchit le/la:
  • Rhône
Coordonnées: 44° 15' 8.88" N    4° 39' 22.26" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Dimensions

longueurs des travées 60 m - 85 m - 60 m - 6 × 52.80 m - 38.20 m
poutres entraxe des poutres 5.80 m
tablier hauteur des poutres 2.10 - 3.70 m

Quantités

tablier acier de construction 1 330 t
volume de béton 1 900 m³
aciers passifs 470 t

Matériaux

tablier acier

Chronologie

juin 1978

Le Comité d'expansion et de productivité du Gard mène une analyse économique sur le projet d'un nouveau pont sur le Rhône à Pont-Saint-Esprit.

1980

La Direction départementale de l'Equipement du Gard constitue les éléments nécessaires pour obtenir l'approbation et l'implantation de la déviation du CD994 au sud de Pont-Saint-Esprit.
Le Conseil général du Gard et la Chambre de Commerce et d'Industrie du Gard soutiennent le projet.

juillet 1980

Le CETE d'Aix-en-Provence commence les études techniques du projet.
L'étude est menée avec la DDE du Gard et la DDE du Vaucluse pour:

  • fixer la géométrie du nouveau pont et son implantation pour réserver les terrains dans le cadre du Plan d'occupation des sols,
  • estimer le coût du projet.
décembre 1981

Première rapport sur le projet et l'étude de rentabilité.

1 septembre 1982

Le projet est présenté au directeur des Routes: le nouveau pont est situé à 800 m à l'aval du pont du Saint-Esprit. Le coût du pont et de la déviation de 2500 m est estimé à 55 millions de francs. 

La déviation est prévue sur le territoire de quatre communes: Pont-Saint-Esprit, Saint-Alexandre (Gard), Lamotte-du-Rhône et Mondragon (Vaucluse).

entre 1983 et mars 1984

Enquête de terrain et comptage des véhicules sur le pont du Saint-Esprit. Cette enquête de circulation faite auprès usagers. L'étude prend en compte les contraintes amenées par le Rhône en collaboration avec le Service de navigation Rhône-Saône et la Compagnie nationale du Rhône.

Durant l'été 1983, 10 000 véhicules sont comptabilisés quotidiennement. Cette moyenne passe à 5 500 véhicules pendant l'automne. La moyenne annuelle est 7 000 véhicules par jour.

juin 1984

Etudes de reconnaissance préliminaire des sols par le CETE d'Aix-en-Provence.

9 mai 1989

Création de l'Institution interdépartementale d'études par les Conseils généraux du Gard et du Vaucluse. Elle a été instituée pour coordonner, contrôler, financer toutes les études et les travaux d'investigation nécessaires pour permettre la définition technique de l'ouvrage à réaliser. La maîtrise d'oeuvre des études est confiée à la direction des routes du Conseil général du Gard. Cette institution est créée pour une durée de 5 ans.

11 septembre 1990

Clôture de l'instruction mixte. La Direction des routes du Conseil général du Gard a consulté 37 services ou organismes pour obtenir leur accord sur le projet définitif. Dans le même temps a été mené l'enquête d'utilité publique sur les communes intéressées par la déviation.

décembre 1990

Le Conseil général du Gard passe commande de l'étude architecturale détaillée pour le pont à M. Fraleu.

novembre 1991

Lancement de l'appel d'offres pour la réalisation du pont.

21 novembre 1991

L'ingénieur en chef du Service de la navigation Rhône-Saône autorise la construction du nouveau pont.

7 janvier 1992

Signature de l'arrêté préfectoral par les préfets du Gard et du Vaucluse autorisant le Conseil général du Gard à exécuter les travaux de construction de la dévaition de Pont-Saint-Esprit.
L'article 3 précise que le projet définitif sera défini à la suite de la consultation des entreprises.
L'appel d'offres est fait sur deux projets:

  • un pont en béton précontraint,
  • un pont à tablier mixte acier-béton.
mars 1992

Dépouillement des offres. La solution avec tablier mixte acier-béton est la plus économique.
Le marché est passé:

  • pour le génie civil, à l'Entreprise Industrielle (EI),
  • pour la charpente métallique, aux Etablissements J. Richard-Ducros.

Le délai contractuel est de 2 ans.

10 août 1992 et 19 août 1992

Coût du projet:

  • la totalité de la déviation: 110 millions de francs,
  • le pont seul: 45 millions de francs.

Signature de conventions de financement entre l'Etat (25% du montant H.T.), la Région Languedoc-Roussillon (25% du montant des travaux H.T.) et le département du Gard (50% du montant H.T. et avance de la T.V.A.).

14 septembre 1992

Début des travaux de construction du pont.

début décembre 1992

Réalisation de la fondation de la pile de transition n°3:

  • 6 pieux de diamètre 1,20 m
  • semelle de 108 m³
1993

Un nouveau comptage de véhicules est fait sur le pont du Saint-Esprit:

  • moyenne journalière annuelle: 10 100 véhicules,
  • moyenne journalière de l'été 1993: 18 500 véhicules,
  • jours de pointe de l'été 1993: 24 800 véhicules.
27 janvier 1993

Le Conseil municipal de Pont-Saint-Esprit arrête le choix des couleurs du pont: bleu et jaune.

mars 1993 et avril 1993

Premiers montages de la charpente métallique.

octobre 1993 et janvier 1994

Crues du Rhône. Pour apaiser les inquiétudes des riverains, la direction des routes du Conseil général du Gard fait construire un ouvrage de décharge supplémentaire en rive gauche du Lauzon.

9 juin 1994

Réalisation des épreuves en charges de l'ouvrage.

Publicité

Intervenants

Maître d'ouvrage
Maître d'oeuvre
Architecture
Mandataire
Construction en groupement
Construction métallique
Génie civil
Sous-traitant
Terrassements
Armatures passives
Palplanches
Appareils d'appuis

Sites Internet pertinents

Aucun lien pertinent n'a été répertorié pour l'instant.

Publications pertinentes

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20008306
  • Création
    16.02.2003
  • Modification
    15.04.2016