• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Faire un don

Hôtel de Verrières

Informations générales

Autre nom(s): Hôtel Antier
Début des travaux: 1715
Etat: démoli partiellement

Type de construction

Fonction / utilisation: Hôtel particulier
Immeuble de bureaux

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Adresse: 43-47 rue d'Auteuil
Coordonnées: 48° 50' 51.82" N    2° 15' 53.57" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Pour l'instant aucune donnée technique est disponible.

Chronologie

1715

L'hôtel est construit pour la cantatrice d'opéra Marie Antier.
Après plusieurs transformations, il ne reste d'authentique que la façade donnant sur le parc, côté rue Michel-Ange. Celle-ci est encadrée de deux pavillons circulaires. Ses deux étages et son attique sont séparés par un large entablement. Le fronton arrondi est décoré d'un cartouche représentant une jeune femme, peut-être Mlle Antier. Au-dessus de l'attique, un groupe en terre cuite surmonte la façade.
La façade côté rue d'Auteuil a été refaite récemment est respectant le style. Elle se trouve en retrait par rapport à la rue et est précédée de deux ailes qui ont été rajoutées.
L'hôtel est le premier salon du village d'Auteuil fréquenté par des personnages de la Cour et le Tout-Paris des Arts et de la Finance.

1744

Mademoiselle Antier y donne une fête après la convalescence de la maladie du roi Louis XV.

1748

Marie Rainteau, maîtresse officielle du Maréchal de Saxe, a une fille de lui, Marie-Aurore. Les deux soeurs Marie et Geneviève Rainteau filles d'un cabaretier sont actrices dans la troupe du Maréchal de Saxe sepuis 1745. Après la naissance de Marie-Aurore, les soeurs prirent le nom de demoiselles de Verrières. Marie-Aurore a épousé en 1777 un fermier général, Dupin de Francueil. Leur fils Maurice est le père d'Aurore Dupin, plus connue sous le nom de George Sand.

1752

La maison est achetée par le fermier général et marquis Live d'Epinay. Ce dernier l'offre aux deux soeurs Marie et Geneviève Rainteau de Verrières nées en 1728 et 1730.
Les deux soeurs ont fait construire un théâtre dans le parc - aujourd’hui disparu - relié à la maison d’habitation par un souterrain.
Les demoiselles de Verrières, somptueusement installées, y ont reçu Voltaire, Marmontel,... et eurent de nombreux amants.

6 mai 1763

On joue "Les surprises de l'amour" et "La courtisane amoureuse" dans le théâtre des demoiselles de Verrières.

Les rôles pour la Surprise sont tenus par :
- La Marquise : Mlle Verrière cadette (Marie)
- Le Chevalier : Baron de Vanswiétan
- Le Comte : Colardeau
- Lisette : Mlle Verrière aînée (Geneviève)
- Lubin : Président de Salaberry
- Hortensius : M. d'Epinay

1767

L'hôtel Antier est vendu à un certain M. de Rouhault.
Il a ensuite plusieurs propriétaires.

1775

Mort de Marie de Verrières.
En plus de Marie-Aurore elle avait une fille, mademoiselle de Salnat avec M. d'Epinay, et un fils, l'abbé Charles de Beaumont, avec le duc de Bouillon.

août 1784
- mai 1785

John Adams en poste à l’Ambassade américaine à Paris, et second Président des États-Unis entre 1797-1801, a résidé avec sa famille et son fils, John Quincy Adams (sixième Président des États-Unis en 1825-1829) dans cet Hôtel.

1862

L'ouverture de la rue Michel-Ange ampute le parc.

1954

Eugène de Rotschild vend l’hôtel à la Compagnie Française des Pétroles. Celle-ci fait construire les bâtiments situés autour du parc.

1993

Le CNRS y installe son siège.

Publicité

Intervenants

Pour l'instant aucune information est disponible à propos des participants (personnes ou entreprises) dans ce projet.

Sites Internet pertinents

Aucun lien pertinent n'a été répertorié pour l'instant.

Publications pertinentes

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20049022
  • Création
    13.11.2009
  • Modification
    30.07.2014