• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Hôpital militaire du Val-de-Grâce

Informations générales

Autre nom(s): Abbaye royale du Val-de-Grâce
Début des travaux: 1645
Achèvement: 1669
Etat: en service

Type de construction

Structure: Dôme
Fonction / utilisation: Église

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Adresse: 227, rue Saint-Jacques
Coordonnées: 48° 50' 23.39" N    2° 20' 30.10" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Pour l'instant aucune donnée technique est disponible.

Chronologie

1624

La reine Anne d'Autriche pose la première pierre du monastère sur le site de l'hôtel du Petit Bourbon.

1643

A la mort du roi Louis XIII, la reine Anne d'Autriche devient régente du royaume. Elle demande à François Mansart les plans du monastère.

1645

François Mansart présente les plans d'un vaste monastère-palais qui est écarté. Il est décidé de construire une nouvelle église, dont le jeune roi Louis XIV pose la première pierre, suivant les plans de François Mansart.

1646

François Mansart est écarté de la direction du chantier. Il est remplacé par Jacques Le Mercier, premier architecte du roi. Il poursuit les travaux suivant les dessins de Mansart. Les travaux s'arrêtent pendant la Fronde. L'église n'est réalisé que jusqu'au premier ordre.

janvier 1654

Mort de Le Mercier. Les travaux reprennent sous la direction de Pierre Le Muet secondé par Gabriel Le Duc, qui revient de Rome, et Antoine Broutel du Val. Pierre Le Muet modifie le plan de Mansart pour la tour-lanterne (dôme) et les voûtes.

1655

Travaux d'agrandissement du monastère: réservoir, nouvel appartement de la reine, dortoirs, aile sud, suivant les plans de Le Muet.

1662

Le gros oeuvre est terminé.
Michel Anguier signe les contrats pour la sculpture des arcades, des voûtes et des pendentifs de la croisée.

1662
- 1663

Surélévation de l'aile ouest du monastère.

1663

Pierre Mignard signe le marché de la fresque de la coupole du dôme.

août 1663

Le projet de baldaquin au-dessus du maître-autel proposé par Le Muet et Le Duc est approuvé par la reine.

1664

Marché pour le pavement de marbre de l'église.

13 juin 1665

Visite de Le Bernin. Le Duc lui présente le dôme comme fait "de la proportion de celui de Saint-Pierre de Rome". Le Bernin fait un projet de baldaquin pour le maître-autel qui n'est pas retenu.

1666

Mort d'Anne d'Autriche. Colbert passe les derniers contrats pour le maître-autel, le pavillon nord-ouest, les deux corps qui encadrent l'église et la grille qui ferme la cour devant l'église.

1669

Mort de Le Muet et fin des travaux.

1793

Destruction du maître-autel qui sera reconstitué par Ruprich-Robert. Le baldaquin subsiste à la révolution dépouillé des armes de la reine.

Remarques

Construite à la suite du voeu de la reine Anne d'Autriche, femme du roi Louis XIII, pour la naissance de Louis XIV, l'abbaye, comme l'Escorial, est à la fois un palais pour une reine et un couvent.

Publicité

Intervenants

Architecture
Reconstruction
Architecture

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

Autres publications...
  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20003347
  • Création
    25.05.2002
  • Modification
    26.10.2015