• de
  • en
  • fr
  • Base de données internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Partager

Suivre

Faire un don

Filature Levavasseur

Informations générales

Début des travaux: 1855
Achèvement: 1861
Etat: détruit en partie

Type de construction

Fonction / utilisation: Usine (bâtiment)

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Adresse: Près de l'abbaye Notre-Dame de Fontaine-Guérard

Informations techniques

Pour l'instant aucune donnée technique est disponible.

Chronologie

12 mars 1792

François Guéroult acquiert l'abbaye Notre-Dame de Fontaine-Guérard.
Il décide d'y implanter une filature de coton. L'abbaye va servir de carrière de pierre pour permettre la construction de la filature. Certaines pîerres sculptées serviront à décorer le parc du château de Radepont.
Pour agrandir sa filature et construire des logements pour ses ouvriers, François Guéroult acquiert un peu plus tard les marais entourant l'abbaye. En coupant les arbres, les terrains deviennent moins insalubres, et les terrains commencent alors à être exploités.

1821

Il existe à Pont-Saint-Pierre deux filatures de chanvre et de laine appartenant à M. Guéroult.

1822

M. Guéroult vend son domaine industriel au baron Levavasseur qui possède plusieurs filatures en Normandie.
Charles Levavasseur est un armateur et un industriel, ancien administrateur de la Banque de France.

1830

Les terrains des marais sont partagés entre les habitants du village et commencent à être exploités.

1842

A la mort du baron Levavasseur, son fils Charles devient propriétaire du domaine.

1844

Charles Levavasseur achète le château de Radepont. Il est alors propriétaire des terrains le long de l'Andelle sur plus de 5 km.

1851

Un premier incendie détruit la filature.
Charles Levavsseur décide d'éloigner la filature de l'abbaye de Fontaine-Guérard. Il fait aussi détruire le logis abbatial construit au 18ème siècle pour mettre en valeur le bâtiment médiéval subsistant.

1855

Charles Levavasseur projette la reconstruction de la filature dans le style néogothique anglais.
Pour faire tourner les machines de la filature prévue pour 300 ouvriers, il dévie le cours de l'Andelle et fait construire un canal.

1857

Reconstruction de la filature dans le style néogothique anglais.
Le bâtiment principal mesure 96 m de long, 26 m de large et 36 m de haut sur 5 niveaux. 4 tours sont placés aux angles. De grandes fenêtres ogivales éclairent le bâtiment. Cela donne au bâtiment des allures de cathédrale industrielle.

1861

L'usine est prête à fonctionner. Elle se compose de 2 bâtiments.

23 août 1874

Un incendie détruit les machines. La grande filature est abandonnée.
Le fils de Charles, Arthur, réinstalle du matériel de production dans la petite filature.

début du 20ème siècle

Les descendants du baron Levavasseur vendent le château de Radepont et son parc comprenant l'abbaye de Fontaine-Guérard.
En 1937, le dernier propriétaire fait don de l'abbaye à l'Armée du Salut.

1913

Nouvel incendie.
L'activité bien que réduite, se poursuit.

16 décembre 1946

Un dernier incendie détruit les derniers bâtiments et met un terme à l'activité textile du site.
Seul un bâtiment est reconstruit au droit du barrage où est installé une turbine fournissant du courant au réseau E.D.F.

ca. 1960

Le site est racheté par le département de l'Eure.
Le département prévoit la restauration du site pour permettre la visite d'un des derniers témoignages des grandes filatures du milieu du 19ème siècle construites comme des cathédrales industrielles.

Intervenants

Pour l'instant aucune information est disponible à propos des participants (personnes ou entreprises) dans ce projet.

Sites Internet pertinents

Aucun lien pertinent n'a été répertorié pour l'instant.

Publications pertinentes

  • de Roux, Emmanuel / Fessy, Georges (2007): Patrimoine industriel. Editions Scala, Paris (France), pp. 270.
  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20029795
  • Création
    06.08.2007
  • Modification
    30.07.2014