• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Église Saint-Sauveur

Informations générales

Début des travaux: 12ème siècle
Etat: en service

Type de construction

Fonction / utilisation: Église

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Coordonnées: 44° 36' 28.00" N    2° 2' 6.00" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Pour l'instant aucune donnée technique est disponible.

Chronologie

23 octobre 838

Le roi d’Aquitaine Pépin 1er favorise la fondation d’un second monastère pour recevoir une partie des moines de Conques. Il promulgue un diplôme indiquant que les deux abbayes de Conques et de la « Nouvelle Conques » installée dans la fertile vallée du Célé devaient rester autonomes mais sous la direction d’un abbé commun.

ca. 850

Les religieux de Figeac rédigent un faux attribué à Pépin le Bref affirmant que l’abbaye de Conques était soumise à l’abbaye de Figeac.

2ème moitié du 11ème siècle

Les moines de Figeac essaient d’obtenir l’appui de l’abbé de Cluny, Hugues de Semur.

1096

Le concile de Nîmes prononce la séparation des deux abbayes de Conques et de Figeac et confirme l’appartenance de Figeac à l'ordre clunisien.

fin du 11ème siècle

Les moines de Figeac décident de reconstruire leur église Saint-Sauveur. Souhaitant faire une église aussi vaste que celle de Conques en cours de construction, ils adoptent le plan de l’église Sainte-Foy de Conques. En façade est prévu un clocher-porche rappelant celui de l’abbaye de Moissac.

12ème siècle

Faute de suffisamment de ressources, les travaux avancent lentement.

fin du 13ème siècle

Les travaux s’achèvent, avec des voûtes de style gothique.

1536

Sécularisation du monastère, l’église devient une collégiale.

1572

Les Protestants, maîtres de la ville, entreprennent la démolition de l’église: effondrement du chœur, d’une partie du transept, du côté nord et de voûtes de la nef.

17ème siècle

Reconstruction partielle de l’église.

avant 1789

La reconstruction de l’église n’est pas encore terminée.

après 1791

Démolition du cloître et des bâtiments monastiques, sauf la salle capitulaire.

1823

Le clocher-porche est démoli faute d’entretien.

1840

L’abbatiale est classée monument historique. Début des campagnes de restauration de l’église qui durent jusqu’en 1900.

23 février 1917

La tour-lanterne de la croisée du transept s’effondre sur les voûtes du transept et de la nef.

Publicité

Intervenants

Pour l'instant aucune information est disponible à propos des participants (personnes ou entreprises) dans ce projet.

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

  • Pêcheur, Anne-Marie / Pradalier, Henri (1993): Saint-Sauveur de Figeac. Présenté pendant: Congrès archéologique de France, 147ème session, Quercy, 1989, pp. 267-290.
  • Deshoulières, François: Figeac. Eglise Saint-Sauveur. Présenté pendant: Congrès archéologique de France, C session. Figeac, Cahors, Rodez, pp. 9-27 .
  • Fau, Jean-Claude (2002): Figeac - L'abbaye Saint-Sauveur (Lot). Dans: Dossiers d'Archéologie, n. 275 (juillet - août 2002), pp. 32-33.
  • Maury, Jean / Porcher, Jean / Vidal, Marguerite (1959): Quercy roman. Editions Zodiaque, Saint-Léger-Vauban (France), pp. 26-27.
  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20015317
  • Création
    25.02.2005
  • Modification
    29.07.2014