• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Église Saint-Pierre d'Airvault

Informations générales

Autre nom(s): Abbaye de Saint-Pierre d'Airvault
Début des travaux: 12ème siècle
Etat: en service

Type de construction

Structure: Voûte en croisée d'ogives
Fonction / utilisation: Église
Matériau: Structure en maçonnerie
Style architectural: Gothique
Roman

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Coordonnées: 46° 49' 36.53" N    0° 8' 15.94" W
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Pour l'instant aucune donnée technique est disponible.

Chronologie

entre 975 et 1010

Fondation de l'abbaye.
La date exacte n'est pas connue mais elle se trouve comprise entre deux dates limites recouvrant celles données:
- par sa fondatrice Aldéarde d'Aulnay, vicomtesse de Thouars, entre son mariage en 965 avec Herbert, vicomte de Thouars, et sa mort à Thouars en 1010,
- par l'épiscopat de Gilslebert, évêque de Poitiers, entre 975 et 1016.

début du 11ème siècle

Construction de la chapelle des Gallénies qui se trouve contre le mur sud du porche.

1064

La chronique de Saint-Maixent indique cette date pour la bénédiction de l'autel de la Croix à l'occasion de l'installation des chanoines dans le vaisseau central.
L'autel étant attribué à la paroisse, il se trouvait dans le vaisseau central de la nef. Ce qui suppose que la nef était construite à cette date.

ca. 1096

Pierre II, évêque de Poitiers, nomme Pierre de Saine-Fontaine, ancien moine augustinien de l'abbaye de Lesterps, à la tête de la communauté d'Airvault à la demande des seigneurs de Thouars Aimery et son fils Herbert, pour mettre fin au relâchement de la discipline.
Pierre de Saine-Fontaine a été élu abbé [1096-1110 ou 1112] et a instauré la règle de saint Augustin. Il a été enterré dans la chapelle Sainte-Madeleine qui se trouve dans le bras nord du transept.

31 octobre 1100

La chronique de Saint-Maixent indique pour cette date la consécration de l'autel majeur.
A cette date le chevet devait être terminé. Leur style laisse supposer que les chapiteaux n'ont été sculptés que dans les années 1110-1120.
Vers 1150, une dernière campagne de construction sur l'église romane a entraîné la modification des toitures des absidioles et le rhabillage du chevet. Au même moment est construit la tribune du porche.

après 1220 Autour de 1235

Reconstruction de la voûte de la nef dans le style gothique angevin.
La nef étant déjà voûtée, on ne connaît pas la raison de ce nouveau voûtement. Peut-être est-il dû à la chute du clocher provoquée par la foudre. En effet, démolir et reconstruire une voûte est une opération complexe, coûteuse, rendant inutilisable une partie de l'église pendant une longue période.

Publicité

Intervenants

Pour l'instant aucune information est disponible à propos des participants (personnes ou entreprises) dans ce projet.

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

  • Oursel, Raymond (1984): Haut-Poitou roman. 2ème édition, Editions Zodiaque, Saint-Léger-Vauban (France), pp. 232-238.
  • Blomme, Yves (1993): Poitou gothique. Picard éditeur, Paris (France), pp. 39-44.
  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20017835
  • Création
    21.09.2005
  • Modification
    05.03.2017