• de
  • en
  • fr
  • Base de données internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Partager

Suivre

Faire un don

Église Notre-Dame-de-l'Assomption d'Anzy-le-Duc

Informations générales

Autre nom(s): Église de la Trinité, de la Sainte Croix et de Sainte Marie
Début des travaux: 12ème siècle
Etat: en service

Type de construction

Structure: Voûte cylindrique en tonnelle
Fonction / utilisation: Église
Style architectural: Roman
Matériau: Structure en maçonnerie

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Coordonnées: 46° 19' 15.52" N    4° 3' 43.86" E

Informations techniques

Pour l'instant aucune donnée technique est disponible.

Chronologie

876

Des moines de l'abbaye Saint-Martin d'Autun s'établissent sur les terres que leur cèdent le viguier de Semur-en-Brionnais, Letbald, et sa femme Altasie.

fin du 9ème siècle début du 10ème siècle

Baidilus, comte d'Autun, fait appel à l'abbaye de Saint-Savin-sur-Gartempe pour réformer celle de Saint-Martin d'Autun. 18 moines quittent l'abbaye de Saint-Savin. Ils vont restaurer les abbayes de Saint-Martin d'Autun, Baume-les-Messieurs, Vézelay, Bourg-Dieu et Massay. Ils fondent l'abbaye de Gigny avec Bernon.
Hugues de Poitiers [† vers 930], qui dirige le groupe, devient abbé de Saint-Martin d'Autun, puis conseiller de Bernon [†927] lorsque celui-ci, d'abord abbé de Gigny puis de Baume-les-Messieurs, est désigné premier abbé de Cluny [909-910].

ca. 930

Mort d'Hugues de Poitiers qui est considéré par la population locale comme un saint. L'église devient un lieu de pèlerinage important.

1001

Translation solennelle du corps d'Hugues dans la crypte de l'église.

1001
- 1050

Odilon de Mercœur [994-1049], abbé de Cluny, entreprend la reconstruction du prieuré. La construction se fait en deux étapes avec un court arrêt, peut-être dû à une période de grande famine entre 1030 et 1033.Dans une première étape, sont reconstruits le chœur et le transept.

1050 fin du 11ème siècle

Construction des 5 travées de la nef. La nef adopte un voûtement uniforme d'arêtes pour le vaisseau central.

1368

Le prieuré est attaqué par les troupes du Prince Noir.

1576

Les protestants mutilent les sculptures des portails occidentaux.

1594

Les Ligueurs incendient le prieuré.

Intervenants

Pour l'instant aucune information est disponible à propos des participants (personnes ou entreprises) dans ce projet.

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

  • Oursel, Raymond (1979): Bourgogne romane. 7ème édition, Editions Zodiaque, Saint-Léger-Vauban (France), pp. 38.
  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20013101
  • Création
    28.08.2004
  • Modification
    09.07.2017