• de
  • en
  • fr
  • Base de données internationale du patrimoine du génie civil

Ecluse de Mantelot

Informations générales

Début des travaux: 1833
Achèvement: 1838
Etat: en service

Type de construction

Fonction / utilisation: Écluse

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Contient le/la:
  • canal de la Loire
Fait partie de:
Voir aussi: Ecluse des Combles (1838)
Coordonnées: 47° 35' 30.04" N    2° 46' 0.84" E

Informations techniques

Dimensions

largeur 5.20 m
longueur 31 m

Chronologie

1821
- 1822

Lois et "plan Becquey".

1825

Début de la construction du canal Latéral à la Loire.

1833

Début des travaux des ouvrages de la taversée en Loire.

1838

Ouverture à la navigation de l'ensemble du canal.

1841

Achèvement total des travaux et mise en service du pont suspendu de Châtillon-sur-Loire.

1896

Mise en service du pont-canal de Briare et déclin du passage en Loire de Châtillon, trop pénible et dangereux. Cette partie du canal devient les "embranchements de Mantelot (ou de Châtillon) et des Combles."

ca. 1950

Déclassement des ouvrages.

14 juin 1978

Classement Monument Historique des ouvarges côté Mantelot (rive gauche)

1998

Réhabilitation de deux anciennes écluses de l'embranchement de Mantelot (L'Etang 39 et la Folie 40).

2000

Réhabilitation de l'écluse de Mantelot 41.

Remarques

Cet ouvrage remarquable par sa qualité de construction n'a pourtant été conçu au départ que comme un pis-aller, pour pallier à l'impossibilité d'alors d'établir à cet endroit un pont-canal aux lignes suffisamment légères pour laisser passer les crues de la Loire. Son franchissement était long et pénible, au terme d'une attente de plusieurs jours, d'où la nécessité d'établir de vastes gares d'eau d'attente. Ce passage a été décrit comme "la plaie la plus profonde de ce canal" par François Aulagnier, marinier et actionnaire des canaux. Le pont-canal de Briare, aux lignes légères car en acier doux, supprimera toutes ces difficultés en 1896, en faisant gagner un temps précieux aux mariniers, en plus de la sécurité. La mise au gabarit Freycinet imposait l'abandon du passage en Loire, dont les performances et caractéristiques n'étaient plus satisfaisantes.

Intervenants

Ingénierie

Sites Internet pertinents

Aucun lien pertinent n'a été répertorié pour l'instant.

Publications pertinentes

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20016194
  • Création
    25.04.2005
  • Modification
    18.08.2015