• de
  • en
  • fr
  • Base de données internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Colonne de Juillet

Informations générales

Début des travaux: 1833
Achèvement: 1840
Etat: en service

Type de construction

Fonction / utilisation: Observatoire / belvédère

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
, , ,
Adresse: place de la Bastille
Fait partie de:
Coordonnées: 48° 51' 11.16" N    2° 22' 8.72" E

Informations techniques

Dimensions

hauteur 46.3 m

Chronologie

27 juillet 1830
- 29 juillet 1830

Révolution de Juillet ou les Trois Glorieuses. Charles X et la famille royale quittent Paris. Louis-Philippe Ier, de la maison d'Orléans, devient «roi des Français» le 9 août 1830.

13 décembre 1830

La loi sur les récompenses nationales prévoit d'élever un monument sur la place de la Bastille.

27 juillet 1831

Pose de la première pierre par le roi Louis-Philippe Ier et l'empereur déchu du Brésil Don Pedro pour commémorer l'anniversaire des Trois Glorieuses. Le simulacre de monument construit pour cette occasion rappelle aussi la Révolution de 1789. La commémoration de la Révolution de 1789 disparaîtra ensuite du programme.

1833

Le roi Louis-Philippe Ier décide de construire un monument en mémoire de la révolution de juillet 1830. Il en confie l'étude à Jean-Antoine Alavoine [1777-1834] qui prévoit l'érection d'une colonne sur un piédestal circulaire en marbre blanc et portant les noms des 504 morts, victimes des combats. Joseph-Louis Duc est nommé, à son retour de Rome, inspecteur des travaux de la colonne de Juillet.

1833

Le soubassement de la colonne est le fruit d'une collaboration d'Alavoine avec Quatremère de Quincy.

1833

La colonne est prévue en bronze car elle doit s'élever au-dessus du canal de l'Ourcq prévu en 1802 et passant en souterrain. Le poids du monument ne doit pas dépasser celui de la fontaine de l'éléphant qui devait être construite à cet endroit. Le poids de la colonne en marbre aurait été de 1166 tonnes contre 183 tonnes pour celle en bronze. Le poids de l'éléphant en bronze avait été estimé à 170 tonnes. L'escalier intérieur assure aussi la stabilité de la colonne, mais ce dispositif est insuffisant, rendant la structure sensible au vent. La présence d'un chapiteau de 10,5 tonnes au sommet de la colonne a augmenté cette sensibilité.

9 mars 1833

Loi fixant la forme définitive du monument.

30 août 1833

Commande de la statue du Génie de la Liberté à Dumont.

1834

A la mort d'Alavoine, Joseph-Louis Duc est nommé architecte de la colonne de Juillet. Il reprend et modifie le projet d'Alavoine: piedestal à compartiments de marbres de couleurs avec médaillons de bronze, colonne à bracelets. Au sommet a été placé la sculpture en bronze doré d'Auguste Dumont: le Génie de la Liberté.

1839

Le programme est modifié car il faut prévoir une crypte pour recevoir les corps des héros. Finalement la colonne coûte 1 222 000 francs au leu de l'estimation initiale de 600 000 francs.

28 avril 1840

Inauguration de la colonne de Juillet.

Intervenants

Architecture

Sites Internet pertinents

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20048470
  • Création
    28.09.2009
  • Modification
    30.07.2014