• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Citadelle Saint-Elme

Informations générales

Achèvement: 1557
Etat: en service

Type de construction

Fonction / utilisation: Citadelle

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Coordonnées: 43° 42' 6.20" N    7° 18' 39.74" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Pour l'instant aucune donnée technique est disponible.

Chronologie

1295

Charles d'Anjou, comte de Provence, crée, sur le site du port romain d'Olivula, une ville, Villam Francam, et la dote de franchises commerciales.

1379

A la mort du pape Grégoire IX, il y a élections successives de deux papes : Urbain VI reste à Rome puis Clément VII [1378-1394] qui revient à Avignon. Début du Grand Schisme d'Occident.
Jeanne 1ère de Sicile [1326-reine de Naples, comtesse de Provence en 1343-1382] et le roi de France Charles V prennent le parti du pape Clément VII. Des troubles se produisent à Naples.
Le pape Urbain VI déclare Jeanne 1ère déchue de ses droits au profit de Charles de Duras qui prend alors l'offensive contre la reine Jeanne.

29 juin 1380

La reine Jeanne 1ère de Sicile, est retenue prisonnière par son neveu Charles de Duras. Sur le conseil du pape Clément VII, elle adopte Louis 1er d'Anjou [1339-1384], neveu du roi de France Charles V. Il est désigné par elle comme son héritier à la place de Charles de Duras.

juin 1381

Charles de Duras est investi roi de Naples sous le nom de Charles III par le pape Urbain VI.

1382

Louis 1er d'Anjou devient comte de Provence après l'assassinat de la reine Jeanne 1ère de Sicile le 27 juillet 1382 par son cousin Charles de Duras qui mène l'Union d'Aix, le parti de la noblesse provençale anti-angevine.

1384

Louis 1er d'Anjou meurt au cours d'une expédition militaire contre Charles de Duras.
Louis II d'Anjou [1377-1417] hérite du comté de Provence mais doit faire face à une opposition importante.
Jean Grimaldi, seigneur de Beuil, nommé gouverneur de Nice et de la Provence orientale par Charles de Duras, ne reconnaît pas Louis II comme suzerain.

août 1388

Il fait appel au comte de Savoie Amédée VII [1383-1391] auquel il s'engage à remettre Nice et sa viguerie, la viguerie de Vintimille et du Val de Lantosque, la viguerie de Puget-Théniers et Barcelonnette.

septembre 1388

Ce dernier cherchant une ouverture sur la mer pour ses territoires profite de l'occasion pour monter une expédition militaire qui le conduit à Nice. Il y reçoit des mains de quatre syndics de la ville l'acte de dédition de Nice le 28 septembre 1388.
La plupart des nobles du Comté partent pour rejoindre la Provence. Ils seront remplacés par des nobles reconnaissant le comte de Savoie comme suzerain.
Le Comté de Nice devient alors un débouché pour l'état savoyard.
Villefranche-sur-Mer, qui est la seule porte maritime de la Savoie avant la construction du port de Nice au 18ème siècle, tire des revenus de tous les navires marchands accostant au port.

novembre 1391

Les syndics de Nice prêtent un hommage définitif au comte de Savoie.

1416

Le comté de Savoie est érigé en duché par l'empereur Sigismond.

1419

Le comté de Nice est définitivement cédé au duc de Savoie Amédée VIII [1383-comte de Savoie en 1391-duc de Savoie en 1416-antipape de 1439 à 1449 sous le nom de Félix V-1451] par le roi René.
Le Piémont est annexé par le duc de Savoie après la mort sans
enfant de son cousin Louis d'Achaïe, comte de Piémont [1364-1418].

1481

Après la mort du roi René, Charles du Maine hérite de la Provence. Après sa mort, il cède, dans son testament, le comté de Provence au roi de France Louis XI.

1489

Le roi de France Charles VIII et le duc de Savoie reconnaissent l'indépendance de Monaco.

1523

Le plus ancien navire cuirassé connu, « la Sainte-Anne », y est construit pour les chevaliers de Rhodes qui luttent contre Soliman II le Magnifique [1494-sultan en 1520-1566].

10 septembre 1523

François 1er renonce solennellement à tous les droits qu'il pourrait prétendre sur Nice comme héritier des comtes de Provence, pour obtenir la neutralité du duc de Savoie.

10 juillet 1524

Charles Quint attaque en Provence en franchissant le Var. Les troupes reviennent à Nice en octobre après avoir échouées devant Marseille.

octobre 1524

Les troupes françaises entrent dans le Comté de Nice.

24 février 1525

François 1er est battu et fait prisonnier à Pavie par Charles de Bourbon [1490-1527], ancien Connétable de France, et après sa trahison, nommé par Charles Quint lieutenant général de l'armée impériale en Italie.

14 janvier 1526

Traité de Madrid.

22 mai 1526

Rentrée en France, François 1er dénonce le traité de Madrid signé en captivité.
Il met sur pied la Ligue de Cognac avec le pape Clément VII [1478-pape en 1523-1534], le duc Ludovic Sforza et la république de Venise.
Reprise des combats entre François 1er et Charles Quint.

6 mai 1527

Sac de Rome. L'armée impériale est commandée par Charles de Bourbon qui est tué au début des combats. Pour venger la mort de leur général, les troupes impériales, qui n'ont pas reçu de solde de l'empereur, pillent la ville. Le pape doit se retrancher au château Saint-Ange.

3 août 1529

La Paix des Dames est signée à Cambrai. Charles Quint renonce à la Bourgogne et François 1er à l'Italie.

1531

Alliance entre François 1er et les princes protestants d'Allemagne en lutte contre Charles Quint.

août 1534

Tunis est occupée par l'armée turque commandée par Khirz « Barberousse » [1476-1546].

décembre 1534

Signature d'un accord entre Barberousse et François 1er.

juin 1535

Tunis est réoccupée par Charles Quint.

janvier 1536

François 1er envahit la Savoie en prétextant que sa mère est la fille du duc Philippe II et la sœur du duc régnant Charles III [1504-1553]. Il prend Turin. Il ne reste plus au duc de Savoie que le Comté de Nice.

février 1536

Signature des Capitulations entre le Sultan Soliman le Magnifique et le roi de France François 1er contre Charles Quint.

juillet 1536
- septembre 1536

Pour aider son beau-frère, le duc de Savoie Charles III, l'empereur Charles Quint [1500-roi d'Espagne en 1516-empereur de 1519 à 1556-1558] fait envahir la Provence. Le roi François Ier [1494-roi en 1515-1547] répond en occupant le Comtat Venaissin et Avignon.
Les Français ayant pratiqué une politique de terre brûlée en Provence, l'armée impériale affamée doit regagner ses bases.

1538

Le pape Paul III [1468-pape en 1534-1549], ancien évêque de Vence, organise le congrès de Nice pour ramener la paix entre le roi de France François Ier et l'empereur Charles Quint. L'empereur et le roi n'ont pas de contacts directs. Le pape sert d'intermédiaire. L'empereur séjourne à Villefranche-sur-Mer et le roi à Villeneuve-Loubet.
Conclusion de la Trêve de Nice qui devait ramener la paix pendant dix ans.

9 mai 1538
- 22 juin 1538

Pendant le congrès de Nice, l'empereur Charles Quint séjourne à Villefranche-sur-Mer à bord de sa galère « le Saint-Lago ».

1542

Reprise des combats entre François 1er et Charles Quint.

5 août 1543
- 8 septembre 1543

La flotte franco-turque commandée par « Barberousse », Khayr-al-Din [†1546], grand amiral de la flotte ottomane depuis 1533, occupe la rade de Villefranche-sur-Mer pour faire le siège de Nice. La ville n'est pas prise.

14 avril 1544

Bataille de Cerisoles dans le Piémont remportée par les troupes françaises commandées par le duc d'Enghien sur les troupes impériales dirigées par le marquis del Vasto.
François 1er occupe le Comté de Nice, la Savoie et le Piémont.

18 septembre 1544

Signature du Traité de Crépy-en-Laonnois mettant fin à la quatrième guerre entre François 1er et Charles Quint et aux prétentions françaises en Italie et sur la Savoie et le Comté de Nice.
La Bourgogne reste française.

1557

Le duc de Savoie Emmanuel-Philibert [1528-duc de Savoie en 1553-1580] charge André Provana de Leyni de construire la citadelle Saint-Elme et le fort du mont Alban.
Une première flotte de guerre est construite dans la darse du port.

7 octobre 1571

Quatre galères du duc de Savoie, comte de Nice, venant du port de Villefranche-sur-Mer, participent avec la Sainte-Ligue à la bataille navale de Lépante contre la flotte turque commandée par Ali Pacha: la «Capitane», la «Savoyarde», la «Marguerite», la «Piémontaise». Elles sont commandées par le capitaine André Provana de Leyni, chevalier de San Vitale, qui est blessé au cours des combats. Il est alors remplacé par Marc Antoine Gallean qui appartient à une famille d'armateurs niçois.

19 juin 1631

Traité de Cherasco réglant les contentieux italiens entre la France, la Savoie, l'Espagne et l'Empire. La France obtient la citadelle de Pignerol.

16 mai 1640

Louis XIII fait envahir la Savoie et le Piémont. Prise de Turin.

1688

Début de la guerre de ligues d'Augsbourg formée par l'empereur à laquelle est alliée le duc de Savoie.

18 mars 1691

La citadelle est prise par les troupes françaises commandées par Nicolas de Catinat [1637-1712].

29 août 1696

Le comté de Nice est restitué par Louis XIV au roi de Piémont Victor-Amédée II [1666-duc de Savoie en 1675-roi de Sicile en 1713-roi de Sardaigne en 1720-abdique en 1730-1732]

1701

Début de la guerre de Succession d'Espagne qui oppose la France et l'Espagne à une coalition comprenant l'Angleterre, l'Autriche et les Pays-Bas.

2 avril 1705

Les troupes françaises prennent la citadelle.

1706

A la suite de la prise de Nice, Louis XIV fait raser le château de Nice mais la citadelle Saint-Elme, qui a été admirée par Vauban, est conservée.

1707

Le prince Eugène de Savoie envahit la Provence.

1713
- 1715

Traités d'Utrecht et de Rastadt mettant fin à la guerre de Succession d'Espagne. Le Comté de Nice est rendu au duc de Savoie Victor-Amédée II mais le marquisat de Saluces reste français. Le duc de Savoie reçoit la Sicile.

1720

Le duc de Savoie échange la Sicile contre la Sardaigne. Il prend alors le titre de roi de Sardaigne.

1740

Début de la guerre de Succession d'Autriche à la suite de l'accession au trône d'Autriche de l'impératrice Marie-Thérèse. Elle oppose l'Autriche, alliée à l'Angleterre, à la Prusse alliée à la France.

août 1744

Après 3 jours de bombardement, les troupes françaises s'emparent de la citadelle Saint-Elme.

3 novembre 1746

La citadelle est reprise par les Impériaux. Leur offensive est brisée devant Antibes.

12 juin 1747

Les Français réoccupent la citadelle.

18 octobre 1748

Traité d'Aix-la-Chapelle. Le comté de Nice est rendu au duc de Savoie.
Le roi de Sardaigne Charles-Emmanuel III [1701-duc de Savoie et roi de Sardaigne 1730-1773], comte de Nice, fait construire le port Lympia de Nice.

fin 1792

Le Comté de Nice est réoccupé par la France. Le traité de Paris rattache le Comté de Nice à la France.

31 janvier 1793

La Convention “accepte le vœu librement exprimé par le peuple souverain du comté” et déclare qu'il fait partie intégrante de la République Française ».

4 février 1793

La Convention décrète que le Comté de Nice formera le département des Alpes-Maritimes.

18 avril 1796

Le roi de Sardaigne Victor-Amédée III [1726-1796] doit signer avec Bonaparte l'armistice de Cherasco qui reconnaît l'occupation de Nice et de la Savoie. Il quitte la première coalition contre la République Française.
Il signe ensuite le traité de Paris le 15 mai 1796 par lequel il cède à la France le comté de Nice et le duché de Savoie.

12 mai 1800

Les troupes autrichiennes réoccupent Nice mais le fort du mont Alban résiste. Le département est libéré par les troupes françaises le 3 juin.

1805

Début des travaux de la route de la Grande Corniche. La route atteint San Remo en 1814.

30 mai 1814

Après la chute de l'Empire de Napoléon Ier, par le traité de Paris, le Comté de Nice est rendu au roi de Piémont-Sardaigne Victor-Emmanuel Ier [1759-roi de Sardaigne de 1802 à 1820-1824].

1856

A la suite de la bataille de Crimée, la flotte militaire russe n'a plus d'accès à la Méditerranée. Le roi de Piémont-Sardaigne cède à la Russie la darse de Villefranche-sur-Mer qui sert de dépôt à vivres et à combustibles.

24 mars 1860

Traité de Turin entre la France et le roi de Piémont-Sardaigne.

23 avril 1860

Plébiscite de ratification du traité par les populations sur le rattachement du Comté de Nice à la France.

21 novembre 1860

Création du département des Alpes-Maritimes par décret impérial.

1869

Le chemin de fer relie Nice à Monaco en passant par Villefranche-sur-Mer.

1870
- 1914

La ville de Villefranche-sur-Mer est un lieu de villégiature pour la noblesse russe.

1945
- 1962

La rade sert de port de mouillage de la 6ème Flotte américaine.

1965

L'armée quitte la citadelle. Elle est achetée par la ville de Villefranche-sur-Mer.

1981

L'hôtel de ville s'installe dans la citadelle. Il y a aussi le musée Goetz-Boumeester, le musée Volti et la chapelle Saint-Elme.

Remarques

Domenico Ponsello dirigea l'essentiel des travaux de la citadelle.

Publicité

Intervenants

Architecture

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20015074
  • Création
    18.01.2005
  • Modification
    29.07.2014