• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Château de Pierrefonds

Informations générales

Début des travaux: 1396
Achèvement: 1407
Etat: en service

Type de construction

Fonction / utilisation: Château fort
usage actuel:
Musée

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Coordonnées: 49° 20' 48.99" N    2° 58' 48.70" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Dimensions

Salles des Preuses largeur 9.50 m
hauteur 12 m
longueur 52 m
tour Charlemagne diamètre 15.50 m
épaisseur des murs max. 4.50 m
tour Jules César diamètre 16 m
épaisseur des murs max. 4.50 m

Chronologie

8ème siècle
- 10ème siècle

Une résidence royale carolingienne appelée château du Chêne existe sur le site.

1213

Le roi de France Philippe II Auguste [1165-1223] annexe le comté de Valois qui fait alors partie du domaine royal.

1375

Une évaluation du douaire de Blanche, à la mort de Philippe Ier, duc d'Orléans, décrit le château existant comme grand. Il comprend le donjon, bâtiment trapézoïdal flanqué d'une tour rectangulaire. Le château primitif ne devait pas dépasser l'intérieur de la cour du château actuel.

1392

Louis [1372-1407], fils du roi Charles V [1337-1380], frère du roi Charles VI [1368-1422], reçoit le duché d'Orléans en apanage à la mort de Philippe Ier d'Orléans. Il prend possession à la mort de la duchesse d'Orléans du duché de Valois.
Il se marie avec Valentine Visconti [1364-1408], fille de Gian-Galeazzo Visconti [1347-1402], duc de Milan.
La folie du roi Charles VI, commençant à se manifester à partir du 5 août 1392, va entraîner la régence du royaume par sa femme, Isabeau de Bavière [1375-1435]. L'administration de la France par ses oncles Philippe II le Hardi [1342-1404], duc de Bourgogne, Jean [1340-1416], duc de Berry et le frère du roi, Louis d'Orléans. La régente favorisant Louis d'Orléans, il va rapidement naître une grande inimitié entre le duc de Bourgogne et Louis d'Orléans. Le domaine de Philippe le Hardi comprend le duché de Bourgogne et le comté de Flandres. Les villes des Flandres poussent le duc de Bourgogne à un accord avec l'Angleterre d'où viennent les laines nécessaires à leur prospérité.
Louis d'Orléans est favorable à une guerre avec le roi d'Angleterre Henry IV [1367-1413].
Pour assurer la protection du duché de Valois au nord de Paris, Louis d'Orléans décide de faire construire ou de réaménager des places fortes. Ces châteaux [Pierrefonds, La Ferté-Milon, puis Coucy-le-Château] sont autant de marques d'opposition à la politique souhaitée par le duc de Bourgogne.

1396

Louis Ier d'Orléans envoie Robert Fouchier, maître charpentier, faire le devis des ouvrages qu'il a commandé de faire à Pierrefonds.

1398

Les ouvriers commencent les fondations d'un escalier à vis sous la direction du maître maçon Jean Le Noir.

1399

Deux tours rondes sont en chantier.

1405

Jean Aubelet, maître général des œuvres du duc d'Orléans, assure la direction des travaux.

23 novembre 1407

Jean sans Peur [1371-1419] est duc de Bourgogne depuis le 27 avril 1404.
Louis d'Orléans ayant pris le contrôle du Conseil royal à la suite d'une crise de folie du roi, son cousin décide d'en finir avec lui. Il le fait assassiner à Paris.
Les travaux sont arrêtés à Pierrefonds.

avril 1410

Les opposants au duc de Bourgogne se réunissent à Giens.
Pour marquer leur accord, le fils de Louis d'Orléans, Charles d'Orléans [1394-1465] se marie à la fille de Bernard VII d'Armagnac. Il va prendre la tête du parti des Armagnacs contre le parti des Bourguignons. Ces derniers s'allieront au roi d'Angleterre Henry V [1387-1422].

1413

Le comte de Saint-Pol, partisan des Bourguignons, prend possession du château et le fait incendier.

25 octobre 1415

Bataille d'Azincourt. Les troupes françaises sont vaincues par les troupes anglaises commandées par Henry V.
Cette défaite entraîne la reconquête de la Normandie par le roi d'Angleterre et la captivité de Charles d'Orléans à Londres entre 1415 et 1440.

10 septembre 1419

Le dauphin, le futur roi Charles VII [1403-1461], assiste à l'assassinat du duc de Bourgogne Jean sans Peur par ses conseillers sur le pont de Montereau-Fault-Yonne.

janvier 1420

A la suite d'un accord avec le roi d'Angleterre Henry V, le roi de France Charles VI déshérite le dauphin Charles dont sa mère, Isabeau de Bavière, le déclare bâtard. Il est désigné par son père comme «parricide» et «criminel de lèse-majesté».

21 mai 1420

Isabeau de Bavière s'étant alliée aux Bourguignons contre les Armagnacs, elle se fait complice de la signature du traité de Troyes. Ce traité, négocié par les Bourguignons du Conseil du roi, fait du roi d'Angleterre l'héritier du roi de France après son mariage avec Catherine de France, fille du roi Charles VI.

1422

Le roi Henry V meurt à Vincennes le 31 août et le roi Charles VI le 21 octobre. En application du traité de Troyes, Henry VI [1421-1471], fils d'Henry V et de Catherine de France, hérite des royaumes d'Angleterre et de France.
Le dauphin Charles prend le titre de roi Charles VII. Ses adversaires le désignent comme le «roi de Bourges».

1429
- 1431

Jeanne d'Arc [1412-1431] entreprend sa campagne militaire contre les troupes anglaises: libération d'Orléans [1429], couronnement du roi Charles VII [1403-1461] à Reims, blessure devant la porte Saint-Honoré en essayant de prendre Paris, faite prisonnière par les Bourguignons devant Compiègne, elle est vendue aux Anglais et condamnée à être brûlée vive à Rouen [30 mai 1431] par l'évêque Pierre Cauchon qui fut chapelain de la chapelle du duc de Bourgogne.

1440

A la suite d'une trêve avec le roi de France, le duc de Bourgogne obtient du roi d'Angleterre la libération de Charles d'Orléans. Il revient en France et retrouve le duché de Valois qui lui a été conservé par Charles VII. Il s'établit à Blois mais il fait réparer le château de Pierrefonds.

1453

Victoire des troupes de Charles VII sur celles du roi d'Angleterre Henry VI à Castillon-la-Bataille. Hormis Calais, Henry VI a perdu toutes ses terres en France.

1455
- 1485

Guerre des Deux-Roses en Angleterre, entre la maison de Lancastre [Henry VI]], et la maison d'York [Edouard IV, Edouard V, Richard III]. La guerre sera gagnée par Henry Tudor, héritier des Lancastre qui deviendra le roi Henry VII [1457-1509].

1465

A la mort de Charles d'Orléans, le château revient à son fils Louis II d'Orléans [1462-1515], le futur roi de France Louis XII [en 1498]. Le château ne retrouve pas sa splendeur.

29 août 1475

Traité de Picquigny signée par le roi de France, Louis XI [1423-1483], et le roi d'Angleterre, Edouard IV [1442-1483]. Le roi d'Angleterre retire ses troupes de France contre paiement d'une rente. Ainsi se termine la guerre de Cent Ans entre la France et l'Angleterre.

9 janvier 1477

Le duc de Bourgogne, Charles le Téméraire [1433-1477], est tué sous les murs de Nancy. Le roi de France annexe les terres de Bourgogne. La fille de Charles le Téméraire, Marguerite de Bourgogne, se marie peu après avec Maximilien de Habsbourg. Ainsi va commencer la guerre en les rois de France et les Habsbourg.

7 avril 1498

A la mort sans enfant du roi Charles VIII [1470-1498], fils de Louis XI, Louis II d'Orléans devient roi de France sous le nom de Louis XII. Le château va devenir propriété de la Couronne.

1 mai 1562

Une troupe commandée par le duc François Ier de Guise, venant du château du Grand-Jardin à Joinville (Haute-Marne), entre dans la ville de Wassy. Les gens du duc de Guise y massacrent une soixantaine de protestants pendant un culte. Ainsi commencent les guerres de religion. Le duc sera assassiné par un protestant un an plus tard.

nuit de 23 août 1572
- 24 août 1572

La nuit de Saint-Barthélemy, les protestants sont massacrés à Paris et en province à l'instigation de Catherine de Médicis et des Guise. Il y a près de 3 000 morts. Henri de Navarre, futur Henri IV, ne sauve sa vie qu'en abjurant sa foi protestante.

1576
- 1594

Création de la «Sainte Ligue», mouvement religieux et politique catholique dirigé par les Guise, et en particulier Henri 1er duc de Guise. Ce mouvement est appuyé par le roi d'France Philippe II [1527-1598] et le Pape Grégoire XIII [1502-1585].

12 mai 1588

Le peuple de Paris se soulève lors de la «Journée des Barricades». Le peuple de Paris fait d'Henri 1er de Guise, chef de la Sainte Ligue, le maître de la ville. Le roi Henri III doit s'enfuir.

16 octobre 1588

Convocation des Etats Généraux au château de Blois par le roi. Les Guise menacent de le renverser.
Le 23 décembre Henri III y fait assassiner Henri 1er, duc de Guise. Son frère Louis II, cardinal de Lorraine, est assassiné le 24. Rébellion ouverte du parti catholique contre le roi. Paris se donne un gouvernement révolutionnaire, le conseil des Seize.

1588

Pendant les guerres de religion, Jean de Rieux, partisan de la «Sainte Ligue», occupe le château.

1589

Le roi Henri III est assassiné au cours du siège de Paris par le moine Jacques Clément. Henri III de Bourbon, roi de Navarre, devient roi de France sous le nom d'Henri IV. Les Ligueurs sont battus à Arques en 1589, Ivry en 1590.

1593

Henri IV abjure définitivement le protestantisme [«Paris vaut bien une messe»].

27 février 1594

Henri IV est couronné roi de France à Chartres.

22 mars 1594

Henri IV fait son entrée dans Paris.

15 juin 1595

Henri IV remporte la bataille de Fontaine-Française contre l'armée espagnole de Philippe II.

1595

Le château est repris provisoirement par Henri de Sauveulx, cousin de Jean de Rieux, puis il est confié par le roi Henri IV à Antoine d'Estrées. Il est gouverneur de l'Île-de-France et père de Gabrielle d'Estrées, la maîtresse du roi.

2 mai 1598

Traité de Paix de Vervins. La banqueroute espagnole empêche le roi Philippe II de payer ses troupes. Philippe II signe la paix de Vervins avec Henri IV. La France retrouve ses frontières de 1559.

1610

Après l'assassinat du roi Henri IV par Ravaillac, Antoine d'Estrées se range du côté des «Mécontents». Il participe à des conspirations avec la haute noblesse pour profiter de la régence de Marie de Médicis afin de se saisir du pouvoir.

1616

Le roi Louis XIII [1601-1643] et son ministre Richelieu [1585-1642] décident de mettre le siège au château.

1617

Le roi fait démanteler les défenses du château en éventrant les tours et en brûlant les parquets et les charpentes.

2 décembre 1804

Napoléon 1er sacré empereur des Français

1810

Napoléon 1er [1769-1821] fait acheter le château par l'Etat.

28 juillet 1830
- 30 juillet 1830

La révolution à Paris force le roi Charles X [1757-1836] à abdiquer le 2 août. Louis-Philippe 1er [1773-1850] est roi des Français.

11 août 1832

Le château sert de cadre au banquet offert par le roi Louis-Philippe Ier [1773-1850] à l'occasion du mariage de sa fille Louise avec Léopold de Saxe-Cobourg Gotha, premier roi des Belges [1790-1865].

1848

Le château est classé Monument historique.

25 février 1848

Proclamation de la 2ème République après la révolution du 22 au 24 février 1848. Le roi Louis-Philippe 1er doit quitter Paris.

10 décembre 1848

Le prince Louis Napoléon Bonaparte [1808-1873], neveu de Napoléon 1er, est élu Président de la République

2 décembre 1851

Le refus de l'Assemblée législative de changer la constitution pour permettre la réélection de Louis Napoléon Bonaparte comme Président en 1852, le conduit à faire un coup d'Etat.

2 décembre 1852

Proclamation du Second Empire après un plébiscite. Louis Napoléon Bonaparte est empereur sous le nom de Napoléon III.

1857

Napoléon III [1808-1873] décide de faire restaurer la partie habitable du château de Pierrefonds. Il confie le chantier à Eugène Viollet-le-Duc.

décembre 1857

Napoléon III approuve le projet de restauration du donjon proposé par Viollet-le-Duc.

1858

Travaux de fouilles. Les découvertes sont exposées au château.

décembre 1858

Achèvement de la couverture de la tour Hector.

décembre 1860

Achèvement de la couverture de la tour Godefroy de Bouillon et de la tour carrée du donjon.

décembre 1861

Achèvement de la couverture du donjon.

décembre 1864

Poursuite des travaux du donjon et achèvement de la tour de César.

1865

Achèvement du donjon, des tours Artus et Alexandre, de l'aile Ouest.

décembre 1866

Achèvement du décor de la salle des Preuses.

décembre 1867

Achèvement des tours Charlemagne et Josué. Création du vieux pont devant le châtelet.

décembre 1868

Achèvement des maçonneries et des couvertures de la chapelle.

septembre 1870

Achèvement de l'ensemble des couvertures. Cinq salles sont entièrement décorées.

2 septembre 1870

Désastre de Sedan. Napoléon III est fait prisonnier par le roi de Prusse.

4 septembre 1870

L'empereur est déclaré déchu. Proclamation de la 3ème République

19 septembre 1870
- 28 janvier 1871

Siège de Paris par les troupes allemandes.

18 mars 1871
- 27 mai 1871

La Commune de Paris qui se termine par la Semaine sanglante et les fusillés devant le Mur des fédérés au cimetière du Père-Lachaise.

1882

Achèvement des travaux de la façade de la chapelle.

novembre 1885

Arrêt définitif des travaux.

Remarques

Coût de la restauration: 5 millions de francs or dont 75% payés par Napoléon III.

Le château a une forme légèrement pentagonale occupant une surface de 65 x 85 m.

Pour leur permettre de résister aux tirs des bombardes, les tours placées face au plateau (tours Jules César et Charlemagne) ont des diamètres exceptionnels de 16 m et 15,50 m avec une épaisseur des murs pouvant aller jusqu'à 4,50 m.
Les autres tours ont des diamètres compris entre 10 m et 12 m.

Pour la reconstruction:
Sculpteur: Emmanuel Frémiet [1824-1910]
Entreprises de maçonneries: Milon, Sauvage, Mozet.
Entreprise de serrurerie: Lachambre
Entreprise de couverture et de plomberie: Atelier Monduit

Publicité

Intervenants

Restauration (1858-1885)
Architecture

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20011929
  • Création
    04.05.2004
  • Modification
    29.07.2014