• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Chartreuse du Val-de-Bénédiction

Informations générales

Autre nom(s): Centre National des Ecritures du Spectacle
Etat: en service

Type de construction

Fonction / utilisation: Église
Matériau: Structure en maçonnerie

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Coordonnées: 43° 57' 59.66" N    4° 47' 49.88" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Dimensions

Cloître longueur max. 78 m
Grand Tinel largeur 11 m
longueur 30 m

Chronologie

15 janvier 1208

Meurtre du légat du pape Innocent III, Pierre de Castelnau, qui vient d'excommunier le comte de Toulouse Raymond VI sur le parvis de l'église de Saint-Gilles (Gard).

1209

Le pape incite le roi de France Philippe II Auguste [1165 – roi 1180-1223] à prendre la tête d'une croisade. Le roi de France temporise: «condamnez-le comme hérétique; alors seulement vous aurez le droit de publier la sentence, et de m'inviter, moi le suzerain du comte, à confisquer légalement les domaines de mon feudataire». Le roi permet cependant de prêcher la croisade sur ses terres. Simon IV de Montfort [vers 1150-1218] prend la tête de la croisade dont les troupes se réunissent à Lyon.

22 juillet 1209

Sac de Béziers: toute la population de la ville est massacrée par les croisés.

1 août 1209

Prise de Carcassonne. Le vicomte Raimon-Roger de Trencavel se livre aux vainqueurs pour obtenir la vie sauve des habitants. Ses terres sont offertes aux principaux seigneurs de la croisade. C'est Simon de Monfort, seigneur des Yvelines qui les accepte. Il devient vicomte de Carcassonne et de Bé-ziers.

1210

Le comte de Toulouse Raymond VI cède aux consuls d'Avignon l'abbaye Saint-André en échange d'un soutien de la ville d'Avignon dans la croisade.

17 avril 1211

Le pape Innocent III «expose en proie» les terres du comte de Toulouse et les promet à qui les prendra.

1213

Les consuls d'Avignon font détruire les fortifications du bourg Saint-André.

12 septembre 1213

Bataille de Muret. Simon de Monfort est victorieux, Pierre II d'Aragon [vers 1176 – roi 1196-1213], beau-frère de Raymond VI, est tué dans la bataille.

27 juillet 1214

Bataille de Bouvines: le roi de France Philippe II Auguste bat les troupes de l'empereur d'Allemagne Otto de Brunswick et des ses alliés, le comte de Ferrand de Flandre et le comte Renaud de Boulogne, soutenus par le roi d'Angleterre, Jean sans Terre.
Libéré d'une guerre au Nord de la France, le roi de France s'intéresse à ce qui se passe dans le Midi.

14 décembre 1215

Pendant le 4ème concile du Latran, le pape déchoit le comte de Toulouse de ses titres au profit de Simon de Montfort sous la pression des évêques du Midi.
Dans le même temps Simon de Montfort rend hommage au roi de France Philippe II Auguste pour toutes les terres qu'il a conquises.

16 juillet 1216

Le pape Innocent III meurt. Honorius III lui succède.

13 septembre 1217

Raymond VI reprend la ville de Toulouse.

25 juin 1218

Mort de Simon de Montfort pendant le siège de Toulouse.
Son fils Amaury VI [1192-1241] reçoit l'héritage de son père.

1222

Mort de Raymond VI de Toulouse. Son fils Raymond VII est comte de Tou-louse.

14 janvier 1224

Accord de Carcassonne: signature d'une trêve entre Raymond VII, le comte de Foix et Amaury de Montfort.

1224

Raymond VII reprend Carcassonne à Amaury de Montfort qui ne peut pas triompher de la résistance. Il gagne alors la cour du roi de France et aban-donne au roi Louis VIII [1187 – roi 1223-1226] la charge de continuer la croisade contre les Albigeois que lui a octroyée la papauté et les territoires qu'il possède.

1225

Le concile de Bourges déclare que Raymond VII de Toulouse est ennemi du roi et de Toulouse.

17 mai 1226

50 000 chevaliers s'engagent dans la croisade sous la bannière du roi de France Louis VIII. La ville d'Avignon veut barrer le passage du Rhône aux troupes commandées par le roi Louis VIII.

13 septembre 1226

La ville d'Avignon tombe aux mains des troupes royales après avoir infligée des pertes au roi au cours du siège qui a duré 3 mois (10 juin – 13 septem-bre).
Le roi impose aux Avignonnais de reconstruire les fortifications du bourg Saint-André avec les pierres du rempart d'Avignon qui doit être détruit. Pour retrouver son indépendance vis-à-vis des consuls d'Avignon, l'abbé de Saint-André négocie un paréage avec le roi de France.

18 mars 1227

Mort du pape Honorius III. Grégoire IX lui succède.

12 avril 1229

Le traité de Meaux (ou de Paris) entre le roi de France Louis IX (saint Louis) [1214 – roi 1226-1270] et le comte de Toulouse Raymond VII termine la croisade contre les Albigeois. Le comte de Toulouse abandonne au roi de France les sénéchaussées de Beaucaire et de Carcassonne. Les terres autour de l'abbaye Saint-André deviennent terres royales. La fille unique du comte est promise à un des frères du roi.
Le marquisat de Provence (Comtat Venaissin) est cédé au pape.

1233

Le pape Grégoire IX crée l'Inquisition dans les bulles du 13, 20 et 22 avril. Il désigne l'ordre des Dominicains comme inquisiteurs pour les diocèses françaises.

septembre 1240

Raymond II Trencavel essaie de reprendre Carcassonne mais il doit s'enfuir à l'arrivée de l'armée royale commandée par Jean de Beaumont. Jean de Beaumont décide alors de prendre tous les châteaux des Corbières: Peyrepertuse en 1240, Aguilar en 1241, Montségur en 1244, Puylaurens en 1245 et Quéribus en 1255.

22 août 1241

Mort du pape Grégoire IX. Le pape Célestin IV lui succède pendant 16 jours.

10 novembre 1241

Mort du pape Célestin IV. Le Saint Siège reste vacant près de 2 ans.

21 juillet 1242

Bataille de Taillebourg: Louis IX bat les féodaux, le comte de la Marche et le comte de Toulouse alliés au roi d'Angleterre.

30 octobre 1242

Paix de Lorris, près d'Orléans. Le comte de Toulouse Raymond VII et le roi de France Louis IX renouvellent le traité de Meaux – Paris de 1229. Alphonse de Poitiers, 5ème fils du roi Louis VIII, épouse Jeanne de Toulouse, fille de Raymond VII.

25 juin 1243

Innocent IV est élu pape.

1246

Charles 1er d'Anjou [1226-1285], frère du roi de France Louis IX, par son ma-riage avec Béatrice de Provence, héritière du comte de Provence Raymond-Béranger V mort en août 1245, hérite de ses droits sur le comté de Provence.

1249

Mort de Raymond VII de Toulouse. Jeanne de Toulouse recueille son héritage.

1251
- 1252

Charles 1er d'Anjou prend le contrôle de l'administration d'Avignon.

7 décembre 1254

Mort du pape Innocent IV. Le pape Alexandre IV lui succède.

novembre 1256

Charles 1er d'Anjou obtient que sa belle-mère, Béatrice de Savoie, lui cède ses droits sur le comté de Forcalquier.
Il prend ensuite le contrôle du Comtat Venaissin et des comtés de Gap et d'Embrun.

25 mai 1261

Mort du pape Alexandre IV. Urbain IV est élu pape.
Dans sa lutte contre les Hohenstaufen qui tiennent le Saint Empire Romain Germanique et le royaume de Sicile et menacent les Etats du Pape, il va chercher l'alliance avec Charles 1er d'Anjou en lui promettant les royaumes de Naples et de Sicile s'il va les conquérir.

2 octobre 1264

Mort du pape Urbain IV. Le pape Clément IV est élu.

28 juin 1265

Charles 1er d'Anjou est couronné roi de Naples dans la basilique Saint-Jean-de-Latran. Avec son armée, il dégage Orvieto où réside le pape. La ville est en effet attaquée par Manfred de Hohenstaufen, roi de Sicile pendant la lutte entre Guelfes (partisans du pape) et Gibelins (partisans de l'empereur). Il est Sénateur de Rome.

28 janvier 1266

Charles 1er d'Anjou, est couronné roi de Sicile par le pape à Saint-Pierre de Rome. Le traité conclu en 1264 entre le Saint Siège et Charles 1er d'Anjou fait du roi de Sicile un vassal du pape.

26 février 1266

Bataille de Bénévent entre l'armée de Manfred et celle de Charles 1er d'Anjou. Manfred est vaincu et tué.

23 août 1268

Bataille de Tagliacozzo dans les Abruzzes entre Charles 1er d'Anjou et Conradin, dernier descendant des Hohenstaufen. Charles gagne la bataille, il fait prisonnier Conradin et le fait décapiter à Naples en Octobre 1268. N'ayant plus confiance en eux, il chasse les nobles siciliens de l'administration du royaume.

29 novembre 1268

Mort du pape Clément IV. La papauté reste vacante pendant 3 ans.

1271

Mort d'Alphonse de Poitiers et de Jeanne de Toulouse sans enfant. Le roi Philippe III le Hardi [1245 – roi 1270-1285] réunit le comté de Toulouse est rattaché au domaine royal.

1 septembre 1271

Grégoire X est élu pape.

1274

Le Comtat Venaissin devient une seigneurie du pape. Il le restera jusqu'en 1791.

10 janvier 1276

Mort du pape Grégoire X. Innocent V est élu pape.

22 juin 1276

Mort du pape Innocent V. Election du pape Jean XXI.

20 mai 1277

Mort du pape Jean XXI.

25 novembre 1277

Election du pape Nicolas III.

22 août 1280

Mort du pape Nicolas III.

22 février 1281

Martin IV est élu pape grâce à l'appui de Charles d'Anjou, roi de Sicile.

30 mars 1282 fin avril 1282

Vêpres siciliennes. Les troupes françaises de Charles 1er d'Anjou qui se trou-vent en Sicile sont massacrées à l'instigation de Pierre III d'Aragon [vers 1239 – roi 1276-1285] qui devient roi de Sicile.

28 mars 1285

Mort du pape Martin IV. Election du pape Honorius IV.

3 avril 1287

Mort du pape Honorius IV.

15 février 1288

Nicolas IV est élu pape.

1290

Philippe IV le Bel [1268, roi 1285-1314] donne ses droits sur une partie d'Avignon qu'il avait hérités du dernier comte de Toulouse à son cousin Char-les II d'Anjou [1285-1309], roi de Naples et comte de Provence. Ce dernier devient alors l'unique seigneur de la ville.

1292

Le roi de France Philippe IV le Bel engage des pourparlers avec l'abbé de Saint-André, Bertrand de Laudun.

4 avril 1292

Mort du pape Nicolas IV.

11 juillet 1292

Signature de l'acte de paréage entre le roi de France et l'abbé de Saint-André. Cet acte crée le marché sur le site de Villeneuve.

1293
- 1307

Construction de la tour Philippe le Bel près du débouché du pont Saint-Bénézet pour contrôler le trafic dû aux foires et prélever un péage sur les marchandises et les pèlerins qui vont vers Saint-Jacques de Compostelle par la voie de Saint-Gilles.

12 mars 1293

Un second traité de Paréage est signé entre le roi de France et l'abbé de Saint-André. Cette charte fonde la nouvelle ville royale «Villa Nova Sancti Andreoe Secus Avenionem», Ville neuve Saint-André près d'Avignon.

1294

Election du pape Célestin V le 5 juillet 1294. Il abdique le 13 décembre 1294.

24 décembre 1294

Election du pape Boniface VIII.

11 octobre 1303

Mort du pape Boniface VIII peu après avoir été arrêté par les envoyés du roi de France Philippe IV le Bel à Anagni. Election du pape Benoît XI.

7 juin 1304

Mort du pape Benoît XI.

5 juin 1305

Bertrand de Got, archevêque de Bordeaux, est élu pape à la fin du long conclave de Pérouse. Il n'est pas cardinal et apprend son élection en juillet 1305 à Bordeaux.

14 novembre 1305

Clément V est couronné pape à Lyon sous la pression du roi de France Phi-lippe IV le Bel. Le climat politique troublé dans Rome conduit le pape à ne pas s'y rendre.

1307

Les Avignonnais revendiquent la tour Philippe le Bel et s'en emparent en neutralisant la garnison royale.

9 mars 1309

Le pape Clément V fait son entrée dans Avignon. Cette ville lui paraissait pratique dans l'attente du concile général qu'il avait convoqué à Vienne pour le 1er octobre 1310. L'objet de ce concile était de traiter de l'affaire des Tem-pliers.
Le pape est à la fois le chef du gouvernement de l'église et un monarque temporel. Un personnel important l'accompagne dans ses déplacements:

  • le gouvernement de l'église:
    • la Chambre apostolique,
    • la Chancellerie,
    • la Pénitencerie apostolique,
    • l'Audience des causes apostoliques (Tribunal de la Rote).
  • la Maison du pape et la cour.
Le logement de l'ensemble de ce personnel nécessite de nombreux bâti-ments à Avignon et hors d'Avignon (Villeneuve-lès-Avignon qui est proche d'Avignon grâce au pont Saint-Bénézet ou dans le Comtat-Venaissin qui ap-partient au Saint-Siège).

20 avril 1314

Mort du pape Clément V à Roquemaure au cours d'un voyage vers Bordeaux.

1 mai 1314

Les cardinaux se réunissent en conclave au palais épiscopal de Carpentras pour élire le nouveau pape.

7 août 1316

Lors du concile de Carpentras, Jacques Duèze, né à Cahors, évêque d'Avignon entre 1310 et 1312, est élu pape avec l'appui du comte de Poitiers (frère du roi de France Louis X) et du roi de Naples, Charles II d'Anjou dont il sera le chancelier du royaume de Sicile. Il a 72 ans. Il prend le nom de Jean XXII. Jean XXII développe une monarchie pontificale centralisée en Avignon. Il entreprend une refonte de la fiscalité papale permettant une augmentation de ses revenus.
Il s'approprie l'administration de l'évêché d'Avignon [bulle de juillet 1318] à la mort de l'évêque. Il s'installe dans le palais de l'évêque d'Avignon.

1328

A la mort du roi de France Charles IV [vers 1295 – roi 1322-1328], dernier capétien direct, son cousin Philippe de Valois devient roi de France sous le nom de Philippe VI [1293 – roi 1328-1350] au détriment du roi d'Angleterre Edouard III [1312 – roi 1327-1377], petit fils de Philippe IV par sa mère.

4 décembre 1334

Mort du pape Jean XXII.

20 décembre 1334

Jacques Fournier est élu pape et prend le nom de Benoît XII. Il était devenu cardinal à la Noël 1327 et conseiller de Jean XXII.

1337

Début de la guerre de Cent-Ans entre les rois d'Angleterre et les rois de France [1337-1453].

24 avril 1342

Mort du pape Benoît XII.

7 mai 1342

Pierre Roger est élu pape. Il prend le nom de Clément VI.

19 mai 1342

Il est couronné pape dans le couvent des Dominicains d'Avignon.

26 août 1346

L'armée française est battue par l'armée anglaise à Crécy.

1347
- 1348

Grande Peste. Elle tue près de 25 millions de personnes en Europe occiden-tale.

9 juin 1348

La reine Jeanne 1ère de Sicile [1326-1382] vend Avignon au pape Clément VI pour 80 000 florins.

1352
- 1353

A la suite de son élection, Innocent VI fait construire dans sa livrée cardinalice (résidence) à Villeneuve-lès-Avignon le Grand Tinel, qui sert aux assemblées cardinalices, et la chapelle Saint-Jean-Baptiste. Le Tinel n'est couvert que par «un lambris en manière de voûte». Le Tinel communique avec la chapelle par un grand arc.

6 décembre 1352

Mort du pape Clément VI.

18 décembre 1352

Etienne Aubert est élu pape et prend le nom d'Innocent VI. Il a été élevé à la dignité de cardinal en septembre 1342. Il a été nommé grand pénitencier en 1348. Il a été élu pape à la suite du refus de l'abbé Jean Birelle, général de l'ordre des Chartreux, d'accepter cette charge.

26 janvier 1353

Le pape fait venir deux religieux de la Grande Chartreuse pour étudier un projet de chartreuse à Villeneuve sur le site de sa livrée.

1354
- 1355

Fresques de Matteo Giovanetti «au palais de Villeneuve»

1355

Offensive du Prince Noir en Languedoc puis en direction de Bourges.

2 juin 1356

Une bulle du pape Innocent VI porte fondation d'une chartreuse contre les murs de son palais à Villeneuve-lès-Avignon sous l'invocation de Saint-Jean-Baptiste et la création d'une communauté comprenant 12 conventuels, 1 prieur, 2 infirmiers, 2 clercs, 14 convers, 9 domestiques.

août 1356 et septembre 1356

Le pape fait 11 acquisitions de terres autour de sa livrée de Villeneuve par l'intermédiaire de son neveu, le cardinal Audouin Aubert, évêque d'Ostie.
Construction de l'église Sainte-Marie, le grand cloître – cloître du cimetière- et du petit cloître sur la cassette personnelle du pape.

19 septembre 1356

Bataille de Poitiers entre l'armée anglaise commandée par le Prince Noir [1330-1376] et l'armée française commandée par le roi Jean II le Bon [1319 – roi 1350-1364]. L'armée française est battue. Le roi de France est fait prisonnier et emmenée en captivité à Londres.

19 août 1358

Messe de dédicace de l'église Sainte-Marie de la Chartreuse par le cardinal Guy de Boulogne.

1360

Le pape souhaitant être enterrée dans la chartreuse, on entreprend l'agrandissement de l'église en construisant, à sa droite, la chapelle de la Trinité pour recueillir son mausolée.

1361

Retour de la peste en Avignon. Le pape échappe à cette maladie qui tue de nouveau de nombreux Avignonnais.

août 1362

Pour remercier la Vierge, par une bulle, le pape décide de changer le nom de la chartreuse en lui donnant celui de Notre-Dame du Val-de-Bénédiction.

12 septembre 1362

Mort du pape Innocent VI.

28 septembre 1362

Guillaume Grimoard est élu pape. Il prend le nom d'Urbain V.

22 novembre 1362

En présence du roi de France Jean II le Bon, le pape Innocent VI est inhumé dans la chapelle de la Trinité de l'église de la Chartreuse dans le mausolée à catafalque qu'il avait fait construire par Bertrand Nogayrol, Thomas de Tournon et Barthélemy Cavalier.

1363

Le roi de France Jean II le Bon, revenant de captivité, séjourne 6 mois à Vil-leneuve-lès-Avignon. Il décide de faire reconstruire les remparts du fort Saint-André autour de l'abbaye.

1363
- 1365

Deux chapelles sont construites dans son prolongement, les chapelles Saint-Bruno et Saint-Michel dans le prolongement de la chapelle de la Trinité. La chapelle Saint-Michel sera la chapelle funéraire de la famille Aubert.
Les neveux du pape Innocent VI, les cardinaux Etienne Aubert et Pierre Sel-va de Montirac [†1365] continuent à faire des dons à la chartreuse

1365

Un incendie détruit partiellement le palais d'Innocent VI.
Le grand Tinel est transformé en réfectoire des religieux qui l'utilisent le di-manche, les jours de fête ou pour le repas de funérailles d'un religieux. Un mur est alors monté pour séparer le Grand Tinel de la chapelle Saint-Jean-Baptiste.

1365
- 1366

Des bandes de soudards s'installent à Villeneuve-lès-Avignon.

1366
- 1372

Sur les ruines du palais d'Innocent VI, son petit-neveu Etienne II Aubert [†1385], fait construire le cloître Saint-Jean.

1369

Construction de remparts autour de Villeneuve-lès-Avignon.

janvier 1372

Signature d'une charte doublant la communauté.

1372

L'église primitive est réservée aux pères. Elle est séparée par une clôture d'une nouvelle travée réservée aux frères. L'abside de l'église est construite.

mai 1385

Le cardinal Etienne II Aubert dote généreusement la chartreuse avant sa mort.

1453

La chartreuse commande le tableau «Couronnement de la Vierge» au peintre Enguerrand Quarton (actuellement au musée Pierre de Luxembourg à Villeneuve-lès-Avignon).

1610

Reconstruction en pierre des 15 maisons de chartreux situées autour du cloî-tre des morts.

1611

Réfection des logements du cloître Saint-Jean.

17ème siècle

Construction du bassin de la fontaine Saint-Jean.

ca. 1627

Aménagement du portique d'entrée de l'église.

1649

Construction du portail d'entrée de la chartreuse sur les plans de l'architecte avignonnais François de Royers de la Valfenière assisté du sculpteur Barthé-lemy Grangier.

1649
- 1793

Apogée de la chartreuse qui s'enrichit de nombreuses œuvres d'art.

1660

Le roi Louis XIV s'arrête à la Chartreuse pendant son voyage avec la reine mère et le cardinal Mazarin vers Saint-Jean-de-Luz où il va se marier.

ca. 1700

Travaux dans le quartier des convers, le quartier des officiers et la place de l'église et remodelage de la distribution dans la Chartreuse.
Le maître maçon de Villeneuve, Jean Franque, père de la dynastie des architectes avignonnais des Franque, intervient dans ces travaux.

1770

Travaux de restauration du grand tinel, de la bugade et d'agrandissement de la boulangerie.

après 1775

Construction de l'édicule de la fontaine Saint-Jean par l'atelier des architectes avignonnais Franque.

février 1790

Loi supprimant les ordres religieux.

10 janvier 1791

Inventaire des biens de la chartreuse. A cette époque, la bibliothèque de la chartreuse comprend 8 900 volumes dont les 57 manuscrits que lui avait offerts par le pape Innocent VI. De nombreuses œuvres d'art sont répertoriées. Les tableaux sont mis en dépôt dans la collégiale Notre-Dame.

fin 1792

Les religieux quittent la Chartreuse.

17 mai 1793

Vente de la chartreuse partagée en 17 lots. Le bâtiment est transformé en granges, en maisons d'habitation ou en car-rière de pierres.

11 septembre 1834

Prosper Mérimée découvre la chartreuse et le tombeau d'Innocent VI en piteux état.

1835

Le tombeau est remonté dans la chapelle de l'Hospice.

1909

L'Etat entreprend la réhabilitation de la Chartreuse. L'architecte Jules Formi-gé, après avoir fait un relevé d'ensemble, entreprend par les premiers travaux de restauration.
L'Etat rachète progressivement les parcelles. Les 15 hectares de l'ensemble de la chartreuse sont alors découpés en 286 parcelles.

1959

Le tombeau du pape Innocent VI est remis à sa place initiale dans la chapelle de la Trinité.

1973

Un centre culturel est installé dans la Chartreuse.

1991

Création du Centre national des écritures du spectacle (CNES).

Publicité

Intervenants

Architecture
Restauration
Architecture

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

Autres publications...
  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20012139
  • Création
    20.05.2004
  • Modification
    29.07.2014