• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Chapelle des moines de Berzé-la-ville

Informations générales

Etat: en service

Type de construction

Fonction / utilisation: Église
Matériau: Structure en maçonnerie
Style architectural: Romain

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Coordonnées: 46° 21' 48.86" N    4° 42' 1.84" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Dimensions

largeur dans l'œuvre 13.20 m
abside largeur 4 m
hauteur 6.75 m
choeur largeur 4.40 m
hauteur 8.15 m
nef largeur 7.50 m
largeur 5.40 m
hauteur 8.80 m

Chronologie

1055

Geoffroy II de Semur et son frère Hugues, abbé de Cluny depuis 1049, décident d'établir un couvent de moniales à Marcigny. Cette fondation s'accompagne de dons de terres dont la petite obédience de Berzé.

1093

Landry, évêque de Mâcon et frère du châtelain de Berzé, donne l'église paroissiale de Berzé à l'abbaye de Cluny.

1100

Une série d'opérations foncières entre l'abbaye de Cluny et le prieuré de Marcigny font entrer les terres de Berzé dans le patronage de l'abbaye de Cluny en échange du prieuré de Varenne-l'Arconce. La construction du doyenné avec la chapelle, dépendance rurale de l'abbaye de Cluny, peut alors commencer.
Hugues de Semur aime venir se reposer à Berzé. Il séjourne au moins six fois à Berzé où il reçoit des personnages. Il relève les bâtiments et initie probablement le programme iconographique de la chapelle.
Au cours d'un orage il manque d'être tué. La chapelle est détruite et doit être reconstruite.

après 1109

Pons (ou Ponce) de Melgueil [1109-1122], successeur d'Hugues de Semur, continue les travaux.
La construction de la chapelle est contemporaine de celle de l'église abbatiale de Cluny III [dédicace le 25 octobre 1130]. Il est donc probable que les fresques de Berzé aient été réalisées par les équipes ayant peint la fresque placée au cul-de-four du chœur de l'abbatiale.
Hugues de Semur a fait venir des moines de l'abbaye du Mont-Cassin pour diriger l'équipe de peintres travaillant à l'abbatiale de Cluny III. Cette présence explique l'influence de l'art byzantin sur les fresques de Berzé et de Cluny III (qui ont disparu).

1887

L'abbé Jolivet, curé de Berzé-la-Ville, redécouvre les fresques sous l'enduit.

1947

La chapelle, séparée des autres bâtiments, achetée par l'archéologue britannique Miss Joan Evans, est donnée par elle à l'Académie de Mâcon.

Publicité

Intervenants

Pour l'instant aucune information est disponible à propos des participants (personnes ou entreprises) dans ce projet.

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20013045
  • Création
    25.08.2004
  • Modification
    09.07.2017