• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Cathédrale Sainte-Cécile d'Albi

Informations générales

Début des travaux: 1282
Achèvement: 1390
Etat: en service

Type de construction

Structure: Voûte en croisée d'ogives
Fonction / utilisation: Église
Style architectural: Gothique
Matériau: Structure en maçonnerie

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Coordonnées: 43° 55' 42.00" N    2° 8' 34.00" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Dimensions

largeur des voûtes 19.20 m
largeur totale avec les chapelles latérales 28 m
longueur hors œuvre 113.5 m
largeur hors œuvre 35 m
épaisseur des murs à la base 2.50 m
clocher hauteur 78 m
murs hauteur 40 m
voûte hauteur 30 m

Matériaux

structure du bâtiment brique
voûte brique

Chronologie

1276

Bernard de Castanet devient évêque d'Albi (démission en 1308). Il fait passer ses revenus de 20 000 livres à 200 000 livres.

1277

Décision de reconstruire la cathédrale.

1282
- 1300

Début de la reconstruction de la cathédrale en commençant par l'abside et les deux dernières travées droites du chœur.

1310
- 1340

Réalisation des murs gouttereau à l'ouest.

1335
- 1366

Réalisation de la base du clocher et poursuite des travaux des voûtes de la nef

1370
- 1390

Achèvement de la cathédrale.

ca. 1400

L'évêque Dominique de Florence (1397-1410) fait aménager l'avant-porte donnant un accès au sud de la cathédrale.

1474
- 1483

Réalisation du jubé et de la clôture du chœur.
Peinture du Jugement dernier.

23 avril 1480

L'évêque Louis Ier d'Amboise (1474-1503) consacre la cathédrale.

1485
- 1493

Construction des trois derniers étages du clocher.

16ème siècle

L'évêque Louis II d'Amboise (1503-1517) fait réaliser les tribunes qui divisent en deux en élévation les chapelles situées entre les contreforts.

1509
- 1520

Réalisation des peintures de la voûte, des tribunes et des chapelles par des peintres originaires de Bologne.

1520
- 1550

Construction du baldaquin du portail du porche sud.

1693

L'évêque Charles Le Goux (1687-1703) fait percer du mur du clocher pour permettre la réalisation de la Chapelle Saint-Clair dans le clocher en faisant détruire la partie centrale de la fresque du Jugement dernier. La cathédrale est doublement orientée pour la liturgie.

18ème siècle

L'évêque Armand-Pierre de la Croix de Castries (1719-1747) fait masquer le décor flamboyant du portail sud sous une couche de plâtre.

1792

Pillage du trésor de la cathédrale mais l'essentiel du monument et de son décor a pu être sauvé.

1849
- 1876

Viollet-le-Duc affirme que "l'extérieur de Sainte-Cécile n'a jamais été terminé, les contreforts de la nef ne sont pas couronnés, non plus que les murs eux-mêmes".
L'architecte diocésain César Daly (1811-1894) fait prolonger les murs de la cathédrale par un faux mâchicoulis et un chemin de ronde avec des clochetons pour assurer l'étanchéité de la voûte. Réalisation de la voûte du baldaquin avec tiercerons et clés de tiercerons. Il fait enlever le plâtre qui masquait le portail sud.
Une pétition demande la démolition des clochetons. L'architecte démissionne.

1895
- 1900

L'architecte Alphonse Potdevin (1848-...) fait prolonger la partie supérieure du mur en brique et ramener les tourelles des clochetons au niveau du mur.

Publicité

Intervenants

Architecture

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

Autres publications...
  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20004481
  • Création
    15.08.2002
  • Modification
    14.09.2017