• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Faire un don

Cathédrale Saint-Vincent de Roda de Isábena

Informations générales

Nom en langue locale: Catedral de San Vicente
Début des travaux: 11ème siècle
Achèvement: 12ème siècle
Etat: en service

Type de construction

Fonction / utilisation: Cathédrale
Style architectural: Roman
Matériau: Structure en maçonnerie

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , , ,
Coordonnées: 42° 17' 28.77" N    0° 31' 41.30" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Pour l'instant aucune donnée technique est disponible.

Chronologie

après 793

Le pays, qui doit faire face au sud aux musulmans, est placé sous la protection des comtes de Toulouse. Il dépend alors de l'évêque d'Urgel.

872

Un comte franc, peut-être originaire de Bigorre, Raymond I, donne son autonomie politique à Ribagorza.
Un évêque, Adulfo, prétendit rendre le pays indépendant de l'évêque d'Urgel, mais son entreprise échoua.
Une seconde tentative a lieu un peu plus tard avec l'évêque Atón, fils du comte de Ribagorza.

956

Roda de Isábena devient le siège permanent de l'évêche de Ribagorza. Les comtes de Ribagorza installent alors comme évêque Odisendo [956-976], frère d'Atón, avec l'accord d'Aimeric, archevêque de Narbonne, qui consacre personnellement la cathédrale au martyr de Saragosse, saint Vincent.

1006

Roda de Isábena est prise et pillée par Abd-el-Maliq. L'évêque est fait prisonnier.

1018

Sanche III Garcés [v. 990 – 18 octobre 1035], dit le Grand ou Sancho el Mayor, roi de Pampelune depuis 1004, reconquiert la Ribagorza.

5 mai 1018

L'église Saint-Vincent est reconsacrée.
Sancho el Mayor se déclare comte de Ribagorza en s'appuyant sur les droits de succession de sa femme, arrière-petite-fille du comte de Ribagorza, Ramon II.
Les évêques de Roda dépendent de ceux d'urgel.
Son fils, Gonzalve Ier, devient roi de Sobrarbe et de Ribagorza.Il est assassiné en 1043, et les deux comtés sont alors réunis à l'Aragon par Ramire Ier, premier roi d'Aragon.

ca. 1067

Début de la reconstruction de l'église.

18 août 1068

Sanche Ier Ramirez ou Sancho Ramirez de Aragón [vers 1042 – 4 juin 1094], succède à son père Ramire Ier d'Aragon en 1063.
Il participe à la cérémonie de consécration de l'église restaurée.

1076
- 1095

Episcopat de Ramón Dalmas qui agrandit l'évêché jusqu'à la région de Barbutania et instaure la règle de saint Augustin parmi les chanoines de la cathédrale.
Il fait élever le cloître à côté de la cathédrale. Il va se couvrir progressivement d'inscriptions funéraires.

1097
- 1104

Episcopat de Ponce, moine de Saint-Ponce-de-Thomières. Ponce transfert le siège de l'évêché à Barbastro, récemment occupé.

1104
- 1125

Episcopat de Raymond Guillaume, prieur de Saint-Sernin de Toulouse. Il a été canonisé.
L'évêque de Huesca, Esteban, ayant pris le contrôle de Barbastro, saint Raymond a dû revenir à Roda

1125

Saint Raymond fait construire la crypte centrale de la cathédrale. On y accède par une triple arcature de plein cintre.

28 février 1125

saint Raymond consacre l'autel dédié à la Vierge Marie où ont été placés des reliques de saint Laurent et des papes Corneille et Etienne.

21 juin 1126

Mort de saint Raymond. Sa sépulture définitive est installée cinquante ans plus tard.

1143
- 15ème siècle

Réalisation des 191 épigraphes lapidaires du cloître. C'est l’ensemble d’inscriptions lapidaires le plus riche parmi ceux qui sont conservés à Huesca.

1149

Conquête de Lérida. L'église de Lérida prétendit alors que le siège de Roda était dû au transfert de celui de Lérida au début de la conquête musulmane.

1170

Le sarcophage de saint Raymond, novo lapideo mirifice operato, est déposé dans la crypte.

1653

Réalisation de l'orgue.

18ème siècle

Réalisation du porche de la cathédrale.

1904

La cathédrale est déclarée Monument Historique et Artistique.

Remarques

Roda de Isábena est le centre chrétien de la Ribagorza. Ce territoire ouvert sur le sud a été soumis aux pressions musulmanes du 8ème siècle au 11ème siècle.

Roda de Isábena est le village le plus petit d'Espagne possédant une cathédrale.

Publicité

Intervenants

Pour l'instant aucune information est disponible à propos des participants (personnes ou entreprises) dans ce projet.

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

  • Canellas-Lopez, Angel / San Vicente, Angel: Aragon roman. Editions Zodiaque, Saint-Léger-Vauban (France), ISBN 978-2736900670, pp. 56-58.
  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20048071
  • Création
    06.09.2009
  • Modification
    18.01.2017