• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Faire un don

Cathédrale Saint-Pierre

Informations générales

Etat: en service

Type de construction

Fonction / utilisation: Cathédrale

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Coordonnées: 47° 39' 28.45" N    2° 45' 24.34" W
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Pour l'instant aucune donnée technique est disponible.

Chronologie

453

Au concile d'Angers, mention d'un évêque pour la ville de Vannes.

465

Première mention d'une église cathédrale à Vannes dans la relation du sacre de saint Patern, premier évêque de Vannes.

ca. 465
- 467

Un concile de la province de Tours se tient à Vannes en présence de l'évêque métropolitain de Tours saint Perpet ou saint Perpetuus [évêque de Tours de 460 à 490]. Ce concile a été l'occasion de l'ordination de saint Patern comme premier évêque de Tours. Patern était un gallo-romain venu probablement du Pays de Galles au cours de la seconde vague de l'émigration bretonne en Armorique due au départ de l'armée romaine de Bretagne (Grande-Bretagne) après 410 et la poussées des Pictes au nord et des Anglo-Saxons à l'est.
La légende dit que, mort en exil, son corps fut rapatrié et fut inhumé au lieu où se trouve l'église Saint-Patern. La pluie tomba à cet instant. Depuis on invoque saint Patern dans les périodes de sécheresse.
Il est un des sept saints fondateurs de l'église de Bretagne. Son tombeau était une étape du pélerinage du Tro Breizh (Tour de Bretagne).

ca. 550

L'historien byzantin Procope de Césarée donne le nom de «Bretagne» au territoire qu'on appelait auparavant «Armorique» ("pays à côté de la mer» ou «en face de la mer").

579

La Bretagne comprend trois grandes régions ou royaumes: la Domonée, au nord, la Cornouaille, au sud-ouest, le Bro-Waroc ou pays de Waroc (ou Weroch), la Bretagne du Sud.
Les Bretons s'emparent de Vannes sous la conduite de Waroc.

ca. 919

La première cathédrale est incendiée par les Normands.

ca. 1020

L'évêque Judicaël, frère du duc Geoffroy Ier [duc de Bretagne de 992 à 1008], entreprend de reconstruire la cathédrale.

entre 1143 et 1220

Les évêques de Vannes Rouhaud [évêque de Vannes de 1143 à 1177] et Guethenoc [évêque de Vannes de 1181 vers 1220] réédifient une troisième cathédrale dont il subsiste la base de la tour-clocher.

1419

Le tombeau de saint Vincent Ferrier est placé dans la crypte de la cathédrale. Il va être le but d'un pélerinage important dès le 15ème siècle [né en 1350 à Valence, Espagne - mort le 5 avril 1419 à Vannes]. Vincent Ferrier était venu à Vanes en 1418 à la demande du duc de Bretagne Jean V. Il est canonisé en 1455 par le pape Callixte III.

1454

L'évêque Yves III de Pontsal [évêque de Vannesde 1444 à 1476] entreprend la reconstruction de la nef gothique grâce aux dons des pélerins venant se recueillir sur la tombe de saint Vincent Ferrier se trouvant dans la crypte.

octobre 1476

Consécration de la nouvelle cathédrale.

1504

Début de la reconstruction du croisillon sud du transept.

1516

Reconstruction de la croisée du transept.

1520

Reconstruction du croisillon nord du transet.

ca. 1530

Début des travaux de la colonnade du cloître.

1536
- 1545

Le chapitre entreprend la reconstruction d'un nouveau choeur en commençant par la chapelle absidiale et les chapelles rayonnantes autour du choeur roman, mais faute de ressources suffisantes, seule la chapelle absidiale a été réalisée.

1537

Construction de la chapelle circulaire du Saint-Sacrement de style Renaissance aux frais de l'archidiacre Jean Daniélo.

1634

Réalisation du rétable placé au fond de la chapelle absidiale par un atelier Lavallois.

1743

Réalisation de la tribune et du buffet du grand orgue.

1768

L'évêque Charles-Jean Ier de Bertin [évêque de Vannes de 1746 à 1774] fait réaliser voûter d'arête la nef, dix mètres en-dessous du lambris de bois posé en 1627 et qui existe encore.

1770
- 1778

L'évêque et le chapitre entreprennent de reconstruire le choeur.
Pour limiter les frais, les dimensions du choeur sont réduites par rapport à celui prévu au 16ème siècle. On ne réutilise pas les fondations déjà réalisées à cette époque mais on limite le choeur aux dimensions de celui existant en projetant un choeur de style grec.
Si la structure est assez pauvre, le mobilier est de qualité avec de belles stalles et un maître-autel en marbre de Fossati.

1774

L'autel ayant été placé au milieu du transept, pour protéger le célébrant des courants d'air, on fait murer les portes du transept, celle des Ducs au sud et celle des Chanoines au nord.

1777

Le tombeau de saint Vincent Ferrier est placé dans le croisillon nord du transept.

1825

Reconstruction de la flèche nord.

1867
- 1873

L'architecte diocésain Marius Charier est chargé de restaurer la façade occidentale de la cathédrale qui, faute d'entretien, menace de s'effondrer.
Le porche occidental et son clocheton sont remplacés par la façade néo-gothique actuelle. es restes de l'ancien porche ont été placés dans le déambulatoire.

1875

Mise en place de nouveaux vitraux.

1894
- 1896

Reconstruction de la partie instrumentale de l'orgue par Louis Debierre.

1902

Orgue de choeur par Louis Debierre.

1956

Le tombeau de saint Vincent Ferrier est transféré dans la chapelle Renaissance.

2000

Restauration des vitraux du chevet.

2002
- 2004

Restauration de la façade occidentale.

2006
- 2007

Restauration de la chapelle axiale.

2008
- 2009

Restauration de la chapelle du Saint-Sacrement (chapelle Renaissance).

Publicité

Intervenants

Pour l'instant aucune information est disponible à propos des participants (personnes ou entreprises) dans ce projet.

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20015116
  • Création
    30.01.2005
  • Modification
    29.07.2014