• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Cathédrale Saint-Pierre de Condom

Informations générales

Début des travaux: 1507
Achèvement: 1531

Type de construction

Structure: Voûte en croisée d'ogives
Fonction / utilisation: Cathédrale

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Coordonnées: 43° 57' 28.00" N    0° 22' 22.00" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Pour l'instant aucune donnée technique est disponible.

Chronologie

804

Consécration dune église dédiée au Saint Sauveur.

11ème siècle

La famille comtale de Gascogne décide de créer un monastère à Condom dédié à Saint-Pierre.

1011
- 1020

L'abbé Hugues, neveu du duc Guillaume-Sanche de Gascogne (mort en 1000), réforme le monastère bénédictin et reconstruit l'église avec un cloître au Nord.

14ème siècle

Construction de la chapelle Sainte-Marie à l'arrière du chœur de la cathédrale actuelle. Une des clef porte les armes de Bernard Alaman, évêque de Condom de 1369 à 1401.

13 août 1317

Le pape Jean XXII crée l'évêché de Condom sous l'abbatiat de Raimond. Le monastère devient le siège de l'évêque

1504

L'évêque entreprend la restauration du clocher occidental qui avait été construit par l'évêque Antoine de Pompadour. Il s'écroule en ébranlant l'église Cet effondrement nécessite de reconstruire la cathédrale.

à partir de 1507

L'évêque Jean Marre (1496-1521, reconnu évêque par le pape à la mort d'Amanieu d'Albret en octobre 1510) entreprend la reconstruction de la cathédrale en reprenant le parti qu'il avait déjà adopté pour la construction de la cathédrale d'Auch (où il a été vicaire général de l'évêque d'Auch) et l'église d'Eauze (où il a été prieur). A la mort de l'évêque, il restait à achever les stalles de chœur et la couverture de plomb.
La structure de la cathédrale montre qu'il y a eu deux périodes de construction: côté chœur dont une des clefs porte les armes du constructeur, Marrou, et la partie occidentale.
Côté sud, les chapelles latérales sont peu profondes à cause de la présence de l'église paroissiale Saint-Nicolas qui a été détruite au 19ème siècle.

octobre 1531

Consécration de la cathédrale qui a été terminée par l'évêque Hérard de d'artillerie (évêque de 1524-1550).

16ème siècle

L'évêque Hérard de Grossoles construit le cloître et la chapelle de l'évêque

1569

Les protestants investissent la ville et détruisent le mobilier et les vitraux de la cathédrale. Ils épargnent les murs contre une rançon de 10 000 écus d'or

après 1792

Le mobilier est entièrement détruit, la couverture de plomb est enlevée et les sculptures du portail sont bûchées.
La cathédrale devient une simple église paroissiale.

1841

Remise en peinture des clefs de voûte.

1844

Réalisation de la clôture du chœur en moulurage en terre cuite par l'atelier des frères Virebent.

1861

Les vitraux du chœur sont refaits par un atelier de Condom.

Publicité

Intervenants

Pour l'instant aucune information est disponible à propos des participants (personnes ou entreprises) dans ce projet.

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20009782
  • Création
    02.08.2003
  • Modification
    29.07.2014