• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Cathédrale Saint-Pierre d'Angoulême

Informations générales

Début des travaux: 1108
Etat: en service

Type de construction

Structure: Dôme
Fonction / utilisation: Cathédrale
Matériau: Structure en maçonnerie

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Coordonnées: 45° 38' 56.09" N    0° 9' 6.54" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Dimensions

largeur 20 m
hauteur 32 m
coupole radius de la coupole 8 m

Chronologie

508
- 566

Construction d'une nouvelle église.

566

Consécration de l'église par l'évêque saint Germain de Paris et l'évêque saint Euphrone de Tours. La crypte de cette église a été redécouverte en 1870. Deux chapiteaux du 7e siècle ont été réemployés de chaque côté de la fenêtre d'axe du chœur de la cathédrale actuelle.

991
- 1015

L'évêque Grimoard fait reconstruire la cathédrale à la suite d'un incendie. Il en reste le mur nord dans les 2ème et 3ème travée de la nef, sous les fenêtres.

1101

Girard (né à Blay dans le diocèse de Bayeux) est élu évêque d'Angoulême. En 1107 il est légat du pape Pascal II pour l'Aquitaine.

1108
- 1110

Début de la construction de la nouvelle cathédrale par la première travée à coupole de la nef suivant l'exemple de la cathédrale Saint-Etienne de Périgueux.

1114
- 1118

Construction des chapiteaux du chœur.

1118

L'évêque Girard II ramène d'un voyage à Toulouse 2 sculpteurs qui travaillaient à l'église Saint-Sernin. Ils sculptent le premier niveau de la façade occidentale. La même année les chrétiens reprennent la ville de Saragosse aux musulmans. Girard fait sculpter sur la façade deux épisodes de la Chanson de Roland (mort du roi Marsile aux portes de Saragosse).

1119
- 1125

Girard fait édifier par tranches superposées les différents registres de la façade et les parties hautes de la nef, du chœur et les croisillons du transept.

1125

La façade s'élève jusqu'au 5ème niveau. Construction d'une lanterne à la croisée du transept et couverture des coupoles de la nef par une charpente unique. Cela entraîne la surélévation de la façade pour cacher les parties hautes de la nef.

1131

L'évêque Girard soutient le pape schismatique Anaclet II contre Innocent II.

1136

Girard meurt. Les travaux s'arrêtent.

fin du 13ème siècle

Construction des chapelles autour de la cathédrale.

début du 16ème siècle

Couronnement de la façade occidentale.

1562

Un groupe de protestants pille la cathédrale.

1568

Les troupes de l'amiral de Coligny canonnent la ville. Destruction de la tour sud qui ne sera pas reconstruite. Les coupoles sont crevées mais la façade est épargnée.

1625
- 1634

Restauration de la cathédrale.

1784

Construction d'une tribune de pierre au revers de la façade pour poser un orgue.

1808

Démolition d'un porche du 15e siècle à l'avant de la façade qui entraîne la disparition des deux cavaliers qui surmontaient le portail.

1844

Étude archéologique de la cathédrale par Jean-Hippolyte l'ingénieur

1850

L'architecte Paul Abadie est chargé de la restauration de la cathédrale. Il veut rendre à la cathédrale sa pureté romane. Démolition de toutes les constructions qui ne sont pas de style roman. L'intérieur est gratté et les joints refaits. Réfection des murs latéraux de la première travée à l'imitation des autres travées.
Démolition du dernier niveau de la façade occidentale construit au 16e siècle. Reconstruction de ce niveau et de deux clochetons.

1852
- 1853

Reconstruction des 4 derniers étages de la tour nord sans réemployer les éléments sculptés anciens.

1875

On rebâtit sur la croisée du transept une lanterne néo-romane à la place d'une coupole en bon état.

Publicité

Intervenants

Rénovation
Architecture

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20003263
  • Création
    17.05.2002
  • Modification
    29.07.2014