• de
  • en
  • fr
  • Base de données internationale du patrimoine du génie civil

Cathédrale Saint-Maurice

Informations générales

Début des travaux: 12ème siècle
Achèvement: 15ème siècle
Etat: en service

Type de construction

Structure: Voûte en croisée d'ogives
Fonction / utilisation: Cathédrale
Style architectural: Gothique
Matériau: Structure en maçonnerie

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Coordonnées: 47° 28' 13.74" N    0° 33' 17.15" W

Informations techniques

Dimensions

longueur totale 90.47 m
façade occidentale largeur 23 m
nef longueur 48 m
hauteur voûte 24.68 m
largeur de la nef 16.38 m
tour hauteur 75 m

Chronologie

11ème siècle

L'évêque Hubert de Vendôme (1006-1047) construit une nouvelle cathédrale à nef unique.

16 août 1025

La nouvelle cathédrale est consacrée. Elle a les mêmes dimensions en plan que la cathédrale actuelle. Les murs extérieurs de la nef sont encore apparents.

1032

Un incendie détruit le travail qui venait d'être terminé. L'évêque Geoffroy de Tours remet en état la cathédrale à la fin du 11ème siècle.

1096

Un nouveau maître-autel est consacré.

12ème siècle

Les évêques Renaud de Martigné (1102-1125) et Ulger (1125-1149) entreprennent la reconstruction de la cathédrale. Les murs sont surélevés, les parties basses des murs épaissies. Des contreforts massifs permettront de reprendre les poussées des formerets.
L'évêque Normand de Doué (1149-1153) offre 800 livres pour le remplacement de la charpente couvrant la nef par des voûtes bombées à croisées d'ogives (réalisées entre 1150 et 1160). Il fait commencer la façade (terminée vers 1180) et le portail occidentaux (conçu entre 1145 et 1155, mais mis en place après la fin de la construction de la façade). Le maître ayant réalisé le portail d'Angers a œuvré au portail occidental de la cathédrale de Chartres.
Hugues de Semblançay, chanoine-chantre de la cathédrale, a donné les vitraux des fenêtres du côté gauche de la nef du temps de l'évêque Geoffroi la Mouche (1162-1177). Mais un seul vitrail subsiste, les autres furent détruits au cours de tempêtes. 3 vitraux sont refaits en 1190.
L'évêque Raoul de Beaumont (1177-1197) fait peut-être commencer la construction du transept par la croisée et le bras sud.

1209

L'évêque Guillaume de Beaumont (1203-1240), son neveu, réorganise la fabrique chargée de la construction de la cathédrale pour assurer les ressources nécessaires.

1236

Il donne au chapitre le terrain nécessaire à la construction du bras nord du transept.

avant 1240

Les travaux sont suffisamment avancés dans le transept et le chœur pour y installer des stalles et un devant d'autel. Il fait réaliser un porche devant le portail central. Deux campagnes de commandes de vitraux sont faites (au début de l'épiscopat de Guillaume de Beaumont et après 1230). Les vitraux sont tous réalisés à sa mort.

1274

Charles d'Anjou donne un terrain situé contre le chœur de l'église Travaux d'agrandissement du chœur et de l'abside.

1451
- 1452

Réalisation des vitraux des roses nord (Jugement dernier) et sud (Apocalypse) du transept par André Robin.

7 juillet 1451

Un violent incendie détruit les vitraux du bras nord du transept.

1466

Fondation de la chapelle Sainte-Anne.

15ème siècle

Agrandissement de la façade occidentale par la construction des tours.

1518
- 1523

Construction de la flèche nord, puis de la flèche sud.

1533

Le clocher de la tour médiane clocher prend feu. Le maître Jean de L'Espine est chargé de sa reconstruction. Il construit la galerie abritant les statues de saint Maurice et de ces chevaliers compagnons entre les bases des tours de la façade occidentale. Les statues sont sculptées par Jean Giffard et Antoine Desmarais.

1562

Dégradations dans la cathédrale par les protestants.

1617

La foudre endommage la flèche sud.

1742

Les grandes orgues sont placées dans le bras sud du transept au revers de la façade.

1745

Le chapitre fait détruire le trumeau du portail central.

1757

Maître autel dessiné par l'architecte Denis Gervais.

1807

Destruction du porche gothique qui protégeait le portail central.

4 août 1831

Un incendie détruit les parties hautes de la façade occidentale.

1836
- 1846

Travaux de restauration sur la façade occidentale, les flèches et le portail central.

1848

Charles Joly-Leterme est en charge de la restauration de la cathédrale.

Intervenants

Architecture
Restauration
Architecture

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20006884
  • Création
    17.11.2002
  • Modification
    29.07.2014