• de
  • en
  • fr
  • Base de données internationale du patrimoine du génie civil

Cathédrale Saint-Bénigne

Informations générales

Début des travaux: 1280
Achèvement: 1393
Etat: en service

Type de construction

Structure: Voûte en croisée d'ogives
Fonction / utilisation: Cathédrale

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Coordonnées: 47° 19' 17.40" N    5° 2' 4.27" E

Informations techniques

Pour l'instant aucune donnée technique est disponible.

Chronologie

6ème siècle

Un grand cimetière existe comprenant quelques chapelles enterrées. Une de ses chapelles contenant un sarcophage est celle de saint Bénigne.

535

L'évêque Grégoire de Langres construit une basilique au-dessus du tombeau de saint Bénigne.

871

Charte de fondation de l'abbaye Saint-Benigne de Dijon, par Isaac, évêque de Langres.

888

Rodolphe 1er se fait reconnaître comme roi de la Bourgogne jurane.

918

Richard le Justicier [845-921] duc de Bourgogne.

926

Les Hongrois descendent des Ardennes jusqu'à Rome.

930

Raid des Hongrois en Bourgogne.

934

Rodolphe II réunit les royaumes de Bourgogne et de Provence.

937

Les Hongrois font un grand raid à travers l'Allemagne, la France (jusqu'en Berry) et l'Italie.

989

Brun de Roucy, 17ème évêque de Langres, fait appel à Mayeul, abbé de Cluny, pour réformer l'abbaye de Saint-Bénigne. L'abbé envoie 12 moines dont Guillaume, originaire de Volpiano dans l'Italie du Nord.

14 février 1001

Guillaume de Volpiano, désigné abbé de Saint-Bénigne, entreprend la 3ème église dite «lombarde».
Au chevet de l'église est construit la rotonde sur trois niveaux près du tombeau de saint Bénigne. La rotonde est soutenue par 3 couronnes de 8, 16 et 24 colonnes. La couronne centrale s'élève sur 3 niveaux jusqu'à l'ouverture dans la coupole. Cette architecture reprend le plan de l'église construite à Jérusalem sur le tombeau du Christ.
L'étage inférieur communique à lest avec une chapelle enterrée du VIème siècle.

1002

Le roi de France Robert II le Pieux [vers 972-1031] réunit le duché de Bourgogne au domaine royal.

30 octobre 1016

La nouvelle église est consacrée.

13 mai 1018

La rotonde Sainte-Marie, adjointe à l'abbatiale, est consacrée.

1026

Fin de la construction de la rotonde

après 1031

Le succésseur de Guillaume, l'abbé Halinard [1031-1052] continue les travaux. Il achève la décoration de l'église et rétablit les bâtiments claustraux.
La Chronique de Saint-Bénigne décrit l'église du 11ème siècle.

28 juin 1137

Un incendie détruit presque complètement la ville et endommage l'abbaye
L'abbé
L'abbé Pierre de Genève fait reconstruire dans le style roman la partie de l'église ayant été endommagée.

31 mars 1147

Le pape Eugène III consacre la nouvelle église

14 février 1271

La haute tour de l'église s'effondre L'église est démolie ou gravement ébranlée.

7 février 1280

L'abbé Hugues d'Arc entreprend la reconstruction de l'église dans le style gothique.

27 avril 1287

Bénédiction du nouveau chevet.

9 avril 1393

La nouvelle église est consacrée.

1789
- 1793

La rotonde est détruite sauf l'étage inférieur qui est comblé

1791

Les derniers moines quittent l'abbaye

mai 1792

Les deux étages supérieurs de la rotonde sont détruits. L'étage inférieur est comblé.

août 1792

L'abbatiale, devenue d'abord église paroissiale devient cathédrale.

1842

La rotonde est redécouverte.

1843
- 1888

La crypte est fouillée puis restaurée.

1861

Déblaiement de la crypte de la rotonde de Saint-Bénigne

1896

Construction de la flèche haute de 93m à la croisée du transept

Intervenants

Architecture

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20004267
  • Création
    14.07.2002
  • Modification
    29.07.2014