• de
  • en
  • fr
  • Base de données internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Cathédrale Notre-Dame de Laon

Informations générales

Début des travaux: 1160
Achèvement: 1350
Etat: en service

Type de construction

Structure: Voûte en croisée d'ogives
Fonction / utilisation: Cathédrale
Style architectural: Gothique
Matériau: Structure en maçonnerie

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Coordonnées: 49° 33' 51.80" N    3° 37' 30.21" E

Informations techniques

Dimensions

longueur totale 110.50 m
nef largeur 30 m
tour de la croisée hauteur 40 m
tour nord hauteur 60.5 m
Tour sud hauteur 56 m
transept largeur 22 m
longueur 54 m
voûte hauteur 24 m
choeur
rose diamètre 9 m

Matériaux

arcs pierre
colonnes pierre
murs pierre
voûte maçonnerie

Chronologie

1151

Début du rachat par les chanoines des maisons situées sur le parvis.

1155
- 1170

Première campagne de construction: chœur primitif, abside et parties orientales du transept.

1155
- 1174

Gautier de Mortagne évêque de Laon.

1158

Gautier de Mortagne fait un échange de terrain du parvis avec le chapitre.

1159

Une messe anniversaire est fondée à la mémoire des chanoines qui avaient contribués à la construction de la cathédrale.

1164

Translation des reliques de saint Béat. Le chœur primitif était probablement terminé.

1170
- 1185

Deuxième campagne de construction: poursuite du transept avec les portails dont il ne reste que celui du nord. Troisième campagne de construction: presque en même temps, construction de la tour-lanterne de la croisée du transept d'inspiration normande, contrebutée par les 4 dernières travées de la nef et des tours du transept (tour nord, dite Thomas Becket en souvenir de son passage à Laon en 1163, et tour sud, dite de l'horloge)

1174

Dédicace de l'autel à Thomas Becket peut-être dans le bras nord du transept.

ca. 1180

Vitraux de la rose nord (arts libéraux).

1185
- 1200

Quatrième campagne de construction: achèvement de la nef, massif et façade occidental. Dans les tours ont été placés des bœufs en souvenir de ceux ayant participés à la restauration de la cathédrale romane en 1113.

1190

La rose occidentale a été dessinée et mise en place peu après.

1197

Le doyen du chapitre donne 40 sous pour la réparation du toit endommagé par la tempête.

ca. 1200

Vitraux de la rose occidentale (jugement dernier).

1202

Raoul du Sart cède tous ses droits sur le parvis au chapitre.

1205

Jean de aujourd'hui donne une carrière pour l'œuvre de la cathédrale et la construction du nouveau chœur.

1205
- 1220

Cinquième campagne de construction: reconstruction du chœur à chevet plat avec 10 travées. Les tours sont dessinées dans l'Album de Villard de Honnecourt qui les admire: «J'ai été en mult de tieres, si com vus pores trover en c'est livre: en aucun lieu, onques tel tor ne vis come est celle de Loon».

1218

Date de la charpente de la chapelle des Fonts ou Sainte-Madeleine

1220

Vitraux du chevet: trois fenêtres (Passion du Christ au centre, Vie de la vierge et Enfance du Christ à droite, Histoires de saint Etienne et de Théophile à gauche) et rose (Vierge à l'Enfant entre saint Jean-Baptiste et Isaïe, 12 apôtres et 24 vieillards de l'Apocalypse).

1226

Ouverture du portail Saint-Nicaise.

ca. 1238

Dédicace de la cathédrale.

1250

Construction de la flèche de la tour sud-ouest ainsi que la tour sud.

1294
- 14ème siècle

27 chapelles sont construites entre les contreforts.

14ème siècle

La façade sud du transept est complètement refaite.

1343

La foudre tombe sur la cathédrale (aussi en 1531, 1658, 1677, 1720, 1886).

1555
- 1697

Clôtures de pierre des chapelles.

1624 et 1671

Grandes tempêtes.

1692

Un tremblement de terre ébranle la flèche.

1705

Une autre grande tempête.

1772

Le linteau du portail central occidental est surélevé.

1793

Démolition de la flèche de la tour sud-ouest, du beffroi entre les deux tours de la façade occidentale et dune partie des sculptures des portails.

1846

Travaux de restauration indispensables.

1853

L'architecte Emile Boeswillwald commence les travaux de restauration car la cathédrale menace ruine (80 cm de tassement de la façade occidentale).

1870

Explosion dune poudrière qui fait voler en éclats tous les vitraux. Les morceaux des verrières orientales ont été recueillis. La rose nord a perdu la moitié de ses vitraux. Aucun vitrail des chapelles na pu être récupéré.

1914

Les travaux de restauration s'achèvent.

1936

Reprise de la tour Saint-Paul.

Intervenants

Rénovation
Architecture

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

Autres publications...
  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20000271
  • Création
    21.05.1999
  • Modification
    29.07.2014