• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Faire un don

Canal du Centre (France)

Informations générales

Autre nom(s): Canal du Charolais
Début des travaux: 1784
Achèvement: 1793
Etat: en service

Type de construction

Fonction / utilisation: Canal

Situation de l'ouvrage

km Nom

Informations techniques

Dimensions

longueur 114 km
nombre de ponts 71
nombre d'écluses 80
nombre d'aqueducs 76

Chronologie

16ème siècle

Léonard de Vinci et Adam de Craponne (d'après Joseph-Jérôme de Lalande) font des études sur un canal entre la Saône et la Loire.

1613

Charles Bernard parle d'une possibilité de jonction par la Dheune et la Bourbince via l'étang de Longpendu.

1644

Visite de François de Francine sur le site de l'étang de Longpendu pour l'étude d'un canal.

1696

Vauban charge l'ingénieur dijonnais Thomassin d'étudier les différentes possibilités de joindre la Saône à la Seine. Il propose celle passant par l'étang de Longpendu.

1727

Consulté par le neveu de Vauban, Thomassin confirme son choix pour un canal allant de Chauvort, sur la Saône, à Digoin, sur la Loire, passant par l'étang de Longpendu.

1764

Noël de Régemortes, ingénieur des Turcies et levées, fait un nivellement de la Dheune et reconnaît que le seuil du canal se trouve à 39 m au-dessus de la Loire.

28 décembre 1764

Les observations des Seigneurs Perronet et Chezy dans la visite qu'ils ont faite des différents projets de canaux formés en Bourgogne pour la communication des deux mers.
J.-R. Perronet trouve que les 300 pouces d'eau que peut donner l'étang de Longpendu sont insuffisants face aux 1 500 pouces que l'on peut rassembler au seuil de Pouilly-en-Auxois. Il préfère le tracé du canal de Bourgogne à celui du Centre.

19 décembre 1775

Lettre du comte de Maurepas, ministre d'État, autorisant les frères Brancion (Charles-Antoine de Roguet, comte de Brancion et Pierre-Anne-Marie de l'architecte, chevalier de Brancion) à demander aux élus du Parlement de Bourgogne pour obtenir le cautionnement pour la réalisation du canal du Centre.

1777

Mémoires des frères Brancion concernant le canal du Centre.
M. Boucher, premier ingénieur des Turcies et levées, est chargé d'examiner le projet du canal.

mars 1778

Nicolas Aubry, ingénieur en chef des Ponts et Chaussées de Bresse est chargé du contrôle du projet.
Emiland-Marie Gauthey finalise son projet qui devient commun avec celui des frères Brancion. Il tient compte des remarques de Perronet en prévoyant le passage du seuil de partage en tranchée au Génelard pour l'allonger.

27 septembre 1778

Fin de la rédaction du devis pour la construction du canal par E.-M. Gauthey.

octobre 1778

Début du contrôle du projet par Nicolas Aubry. Visite du site par Aubry, Gauthey et le sous-ingénieur de Fer d'octobre à novembre.

1779

Louis de Régemortes fait observer que la navigation sur la Loire entre Digoin et Briare est des plus difficile tant qu'il n'y aura pas un canal latéral à la Loire.

4 janvier 1779

E.-M. Gauthey reprend son devis en tenant compte des modifications proposées par Aubry.

15 janvier 1779

Remise du rapport de Nicolas Aubry qui accepte le projet en proposant de faire arriver le canal à Chalon-sur-Saône.

mars 1779

Hüe fait remarquer devant l'Assemblée des Ponts et Chaussées que personne ne connaît les moyens financiers dont disposent les frères Brancion et qu'il y un danger à accorder la propriété d'un canal à des particuliers.

4 décembre 1781

Les élus du Parlement de Bourgogne décident de cautionner les emprunts des frères Brancion s'ils obtiennent les lettres-patentes du roi.

6 décembre 1781

E.-M. Gauthey rédige un nouveau devis s'élevant à 7 201 740 livres.

1782

L'Assemblée des Ponts et Chaussées estime que la dépense à l'ouverture du canal s'élèvera à au moins 10 000 000 livres.
Des élus préfèrent que ce soit la Province de Bourgogne qui finance directement le canal.

28 mai 1782

Les élus du Parlement de Bourgogne approuvent "l'Idée générale du projet du canal du Charolais".

juillet 1782

Bernard de Chanteau est nommé commissaire et Gauthey ingénieur du canal du Charolais.

29 août 1782

Joly de Fleury, contrôleur général des Finances, envoie un projet de lettres patentes en faveur de la Province de Bourgogne. La province ne peut plus cautionner un particulier. Les frères Brancion doivent se retirer du projet.

janvier 1783

Un édit royal permet aux États de Bourgogne d'ouvrir un canal pour leur compte et érige le canal du Charolais en fief au profit des États.

23 juillet 1784

Pose de la première pierre à Chalon-sur-Saône par le prince de Condé.

novembre 1791

Premier voyage sur le canal en présence de Gauthey, inspecteur général des Ponts et Chaussées, et de Forey, ingénieur général du canal.
Le canal a trop de fuites dans la tranchée de Chagny. Des travaux complémentaires sont nécessaire.

janvier 1793

Ouverture du canal au trafic.

1802

Réalisation de la rigole navigable de Torcy entre les fonderies du Creusot et le canal du Centre. Une écluse sèche, inventée par l'hydraulicien américain Robert Fulton, est construite par Charles Forey.

1841

Premières critiques par Comoy sur le manque d'eau qui entraîne un chômage estival important. Les pertes ont été sous-estimées et les réservoirs ne sont pas suffisamment importants.

1860

Deux nouveau réservoirs sont construits.

1867
- 1869

Deux nouveau réservoirs sont construits.

1883
- 1887

Réalisation du réservoir de Torcy neuf à la suite de sa mise au gabarit Freycinet de 350 t (loi du 5 août 1879).

1911

Rehaussement de la digue du réservoir permettant un doublement des réserves en eau et rendant exceptionnels les chômages estivaux.

1951
- 1953

Amélioration de l'alimentation en eau par des chaînes de pompage entre la Saône et le bief de Chagny et de l'étang de Montaubry au bief de Longpendu.

Remarques

3 rigoles d'alimentation du seuil de partage:

  • Rigole de Saint-Julien: 4 814 m,
  • Rigole de Marigny: 11 283 m,
  • Rigole de Torcy: 19 738 m

Nombre de maisons d'éclusiers: 68

Nombre d'aqueducs sous le canal: 125

Publicité

Intervenants

Ingénierie

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

Autres publications...
  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    10000360
  • Création
    11.08.2003
  • Modification
    20.08.2015