• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Canal des Ardennes

Informations générales

Autre nom(s): Canal de Champagne
Début des travaux: 1823
Achèvement: 1837
Etat: en service

Type de construction

Fonction / utilisation: Canal

Situation de l'ouvrage

km Nom
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Dimensions

longueur 106 km
nombre d'écluses 46

Chronologie

1684

On reconnaît que le Bar, un affluent de la Meuse a sa source à quelques kilomètres de l'Aisne.

jusqu'en 1746

Premières études sur un canal de jonction de l'Aisne à la Meuse.

16 juillet 1762

Un arrêt du Conseil du Roi autorise des études.

24 juin 1776

Des lettres patentes accordent au prince de Condé le privilège de la construction et d'exploitation du canal.

juillet 1782

Renouvellement des lettres patentes.

25 septembre 1791

Un décret est pris pour la construction du canal mais les fonds manquent.

1793
- 1801

Claude Deschamps établit le projet définitif du canal. Il fait construire des barrages sur l'Aisne pour améliorer la navigation.

1818

L'économiste Jean-Baptiste Say proclame La beauté de ces canaux [d'Ancien Régime] a rendu leur confection et leur entretien dispendieux. Leurs résultats, quelques vantés qu'ils soient, ne présentent pas une indemnité suffisante à ce qu'ils ont coûtés.» Les canaux construits à la suite auront une réalisation plus rapide grâce à une plus grande maîtrise des techniques et l'abandon d'ambitions architecturales.

1819

Gabriel-Henri Noël commence la réalisation du projet.

1820

Le nouveau directeur des Ponts et Chaussées, Louis Becquey, rédige le «Rapport au Roi sur la navigation intérieure de la France».

5 août 1821

A la suite du plan Becquey, loi prévoyant que l'Etat construit et finance le canal en concédant l'exploitation moyennant un emprunt de 8 000 000 de Francs à la Compagnie fondée par Urbain Sartoris qui en a obtenu la Concession.

1823

Début des travaux du canal.

1828

Travaux sur l'échelle d'écluses de Semuy (26 écluses entre Le Chesne et Semuy).

1830

Adhémar Barré de Saint-Venant est nommé au service du canal des Ardennes. Il y met au point une méthode de construction dune écluse sur un terrain de fondation constitué d'un gravier perméable criblé de sources.

30 mars 1830

Rapport au Roi sur l'avancement des travaux déjà engagés.

1837

Le canal est terminé.

1840

L'État achète le site de l'étang de Bairon à P. Lormier, maître de forge.

1841

Construction de la deuxième digue pour réaliser le vaste réservoir à deux compartiments du lac de Bairon.

1843

Écroulement de la digue.

1846

Le gros oeuvre de la digue est terminé.

1848

La digue du nouveau réservoir est élargie à 16 m à sa base.

1868

Mise en eau du deuxième réservoir du Lac de Bairon qui alimente par gravité le canal.

1881

Réparation de la digue entre les deux étangs qui forment le lac de Bairon.

1892

Mise en service du souterrain de Saint-Aignant.

Remarques

Le canal est composé de deux parties:

  • un canal latéral à lAisne de Berry-au-Bac à Semuy avec un prolongement jusquà Vouziers,
  • un canal à bief de partage reliant lAisne à la Meuse entre Semuy et Pont-à-Bar.

Echelle décluses entre Semuy sur lAisne et Le Chesne par la vallée de Montgon:

  • dénivelée: 79,10 m
  • nombre décluses: 26
  • longueur: 8 km

Longueur du bief de partage de Le Chesne: 10 km
Alimentation du bief de partage par les lacs de Bairon.

Longueur du souterrain de Saint-Aignant: 600 m environ

Publicité

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    10000490
  • Création
    18.03.2004
  • Modification
    22.12.2018