• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Canal de l'Ourcq

Informations générales

Début des travaux: 1802
Achèvement: 1822
Etat: en service

Type de construction

Fonction / utilisation: Canal

Situation de l'ouvrage

km Nom
12.500
24.000
30.290
34.910
36.500
53.000
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Pour l'instant aucune donnée technique est disponible.

Chronologie

1529
- 1636

Pour amener à Paris les céréales du duché de Valois et le bois de la forêt de Retz, aménagement de la rivière Ourcq entre Silly-la-Poterie et sa confluence avec la Marne près de Meaux sur un projet de Louis de Foligny: redressement du lit de la rivière, réalisation de barrages et d'ouvrages de canalisation.

15 juillet 1636

Arrivée à Paris du premier bateau chargé de blé parti de La Ferté-Million.

1676

Pierre-Paul Riquet propose d'amener l'eau de l'Ourcq à Paris par un canal navigable jusqu'à la place du Trône (actuelle place de la Nation).

1748

Construction de l'écluse de Lizy-sur-Ourcq sur le cours inférieur de l'Ourcq par Louis de Règemortes.

1749
- 1750

Grande campagne de modernisation des ouvrages par l'ingénieur Louis de Régemortes, sur la demande du Duc d'Orléans. Les anciens pertuis et bassins à portes marinières sont pour la plupart remplacés par des écluses à sas classiques à Mareuil, Crouy, Viron et Ocquerre.

1762

Le mathématicien Deparcieux propose de capter les eaux de l'Yvette au moyen d'un canal maçonné jusqu'à l'Observatoire. Approuvé par le roi, le projet n'eut pas de suite.

1782

de Fer de la Nouer propose devant l'Académie des Sciences de détourner le cours de la Bièvre. Le tracé fut approuvé en 1788, les travaux commencent aussitôt mais ils doivent s'arrêter par décision du Conseil d'État le 11 avril 1789 à la suite des plaintes des mégissiers et des teinturiers.

1785

Jean-Pierre Brullée propose à l'Académie des Sciences un projet de dérivation de la Beuvronne, affluent de l'Ourcq, jusqu'au plateau de La Villette, où il se divise en deux tronçons, l'un se dirigeant vers Saint-Denis et l'autre vers l'Arsenal.

ca. 1800

Le Premier consul, Napoléon Bonaparte, décide d'amener à Paris une eau de bonne qualité et en grande quantité.

19 mai 1802

Loi du 29 floréal an X de la République décidant la création d'un canal de dérivation de l'Ourcq jusqu'à un bassin près de La Villette.
Napoléon Ier confie l'administration des travaux au préfet de la Seine et la direction des travaux aux ingénieurs des Ponts et Chaussées.
Des discussions ont lieu pendant 3 ans pour savoir quel est le meilleur projet.

17 mars 1805

Napoléon Ier accepte le projet de Pierre-Simon Girard créant les canaux de Saint-Martin, de Saint-Denis et de l'Ourcq: il permet d'amener de l'eau potable à Paris et de créer un ensemble de canaux permettant de couper une boucle de la Seine et d'éviter la traversée de Paris, reprenant le projet présenté en 1785 par Jean-Pierre Brullé.

1806

Début des travaux au bassin de La Villette sous la direction de Pierre-Simon Girard. Il en assure la direction jusqu'en 1817.

1808

Fin des travaux du bassin de La Villette qui comporte deux largeurs:

  • 80 m x 700 m
  • 30 m x 600 m

De 1811 à 1820, Louis Bruyère assure la direction des travaux publics de la Ville de Paris en charge de la construction des canaux.

1812
- 1830

Gilbert Chabrol de Volvic, ingénieur des Ponts et Chaussées, est préfet de la Seine. Il fait construire et achever le canal.

15 août 1813

Le canal de l'Ourcq est creusé à partir de Paris. La navigation de fret est possible entre Claye-Souilly et Paris grâce aux eaux de la Beuvronne.

1814

Les travaux sont interrompus.

1815

A la chute du Premier Empire le canal est réalisé aux deux tiers.
Après la restauration des Bourbons, le préfet Chabrol, en l'absence de financement public, propose d'avoir recours à une concession privée.

19 avril 1818

La Ville de Paris accorde à la compagnie Vassal et Saint-Didier une subvention de 7,5 millions de francs pour achever les travaux et lui abandonne les péages et les revenus territoriaux pour 99 ans à partir du 1er janvier 1823.
Les travaux sont dirigés par l'ingénieur Devilliers.

1821

Le canal est achevé.
Profil en long du canal:

  • 6 cm / km sur le tiers aval et le tiers amont du canal
  • 9 cm / km sur la partie centrale.
L'exploitation est concédée à la Compagnie des Canaux.

1822

Mise en service du canal. La partie de l'Ourcq située à l'aval de la prise d'eau du canal à Mareuil-sur-Ourcq n'a plus qu'un rôle d'évacuation des crues de l'Ourcq.

1839
- 1841

Des travaux sont entrepris par Émile Vuigner, directeur technique de la Compagnie des Canaux pour ramener la pente du tronçon central à 6cm/km en créant 5 écluses à double sas dégageant un passage libre de 3,20 m. Seule l'écluse initiale de Varreddes existe encore.
L'eau du Clignon, un affluent de l'Ourcq, est captée grâce à un canal de dérivation de 2 km (entre Montigny-l'Allier et la construction) et un pont-canal pour améliorer l'alimentation en eau du canal de l'Ourcq.

1858
- 1865

Des périodes de sécheresse paralysent la navigation sur le canal.

1865

Le service des eaux et des égouts de la Ville de Paris dirigé par Eugène Belgrand installent dans un moulin existant à Trilbardou que la ville avait acheté des machines à vapeur Farcot pour actionner des pompes ayant un débit de 40l/s pour pomper l'eau de la Marne et alimenter le canal de l'Ourcq.

11 avril 1866

Napoléon III et le préfet Haussmann décident d'autoriser la Ville de Paris de puiser dans la Marne l'eau nécessaire au maintien des plans d'eau du canal. Un décret est pris permettant de mettre un terme aux résistances des meuniers de Meaux.
La Ville de Paris confie à Louis-Dominique Girard la construction de la machine de l'usine de Villers-les-Rigault fonctionnant grâce à des turbines.

1867

Un barrage de hauteur suffisante est réalisé à Trilbardou.
Les services techniques de la Ville de Paris confient à l'ingénieur hydraulicien Alphonse Sagebien la réalisation de la machine de Trilbardou. Il crée des roues-vannes, aboutissement de la technique des roues de moulin.

1876

Rachat par la Ville de Paris des dernières parties encore concédées.
Remise en état du canal qui était en état de quasi-abandon.

1880
- 1883

Le bassin de La Villette est entièrement reconstruit et approfondi. Le chenal d'accès entre le rond-point des canaux (canal de l'Ourcq et canal Saint-Denis) et le bassin est élargi à 24 m et approfondi à 3,20 m.

1895

De nouveaux travaux sont entrepris pour élargir le canal de l'Ourcq dans Paris pour permettre le passage de bateaux de 1000 t.

1920
- 1930

Reconstruction à grand gabarit (1000 tonnes) du canal de l'Ourcq entre Paris et Pavillons-sous-Bois avec la réalisation d'une nouvelle écluse à Sevran.
Il était prévu de continuer la mise à grand gabarit jusqu'à son raccordement avec la Marne au niveau d'Annet-sur-Marne.

1991
- 1998

Reconstruction de 4 des écluses construites par Émile Vuigner avec un seul sas équipé de 2 vantaux par écluse, donnant un passage de 5,20 m.

Remarques

LieuxTypeLongueur
La Ferté-Million à Mareuil-sur-Ourcq canalisation de la rivière de l'Ourcq11 km
Mareuil-sur-Ourcq à Pavillons-sous-BoisCanalisation à petit gabarit86 km
Pavillons-sous-Bois à Paris (bassin de la Villette)Canalisation à grand gabarit11 km

Usines élévatrices:

  • Trilbardou
  • Villers-les-Rigault
Ecluses:
  • La Ferté-Million
  • Marolles
  • Queue d'Ham
  • Mareuil-sur-Ourcq
  • Varreddes
  • Saint-Lazare
  • Villenoy
  • Fresne-sur-Marne
  • Sevran

200 000 m³/jour d'eau non potable, soit 60% des besoins en eau non potable, transitent par les canaux. Cette eau sert à l'arrosage des espaces verts et à l'entretien de la voierie.

Autre ouvrage intéressant est le transbordeur de Beauval. Cet élévateur à bateaux permettait le pssage de ceux-ci du canal à la Marne non loin de Meaux. Il fut construit en 1880 par l'entrepreneur Jules Fournier, avec les ingénieurs Sautter et Lemonnier. Il a été détruit depuis.

Publicité

Intervenants

Conception
Ingénierie
(rôle inconnu)

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

Autres publications...
  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    10000419
  • Création
    12.11.2003
  • Modification
    27.11.2018