• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Canal de Berry

Informations générales

Autre nom(s): Canal du Duc de Berry
Début des travaux: 1809
Achèvement: 1841
Etat: désaffecté(e)

Type de construction

Fonction / utilisation: Canal

Situation de l'ouvrage

km Nom
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Dimensions

longueur totale 320 km
nombre d'écluses 116
branche est (Fontblisse — Marseilles-lès-Aubigny)
longueur 49 km
nombre d'écluses 17 (27.75 m × 2.70 m)
différence de niveaux Fontblisse — Liénesse: 10.45 m
Mirlorets — Marseilles-lès-Aubigny: 26.45 m
branche nord-ouest (Fontblisse — Noyers-sur-Cher)
longueur 142 km
nombre d'écluses 51 (27.75 m × 2.70 m)
2 (31 m × 5.20 m)
différence de niveaux 119.75 m
branche sud (Montluçon — Fontblisse)
longueur 70 km
nombre d'écluses 10 (30 m × 4 m)
17 (27.75 m × 2.70 m)
différence de niveaux Montluçon — Saint-Amand: 40.70 m
Saint-Amand — Fontblisse: 27.20 m
canal de jonction (Cher-Loire; Tours)
longueur 2.4 km
nombre d'écluses 2 (31 m × 5.20 m)
différence de niveaux 0.30 m
rivière canalisée (Cher / Noyers-sur-Cher — Tours)
longueur 59 km
nombre d'écluses 16 (31 m × 5.20 m)
différence de niveaux 20.20 m

Chronologie

15ème siècle

Plusieurs études de canalisation des rivières du Berry: Yèvre, Auron, Cher.

fin du 15ème siècle
- 16ème siècle

L'Yèvre et l'Auron sont aménagés. L'Yèvre possède des écluses à sas (certaines sont encore visibles aujourd'hui).

18ème siècle

Tout se dégrade, mais en même temps que fleurissent de nombreux projet de canalisation et de canaux artificiels dans le Berry, pour ouvrir la province sur la Loire amont et la Seine (de 1768 à 1784: projets de Marivetz, de Béthune-Charrost, de Fer de la Nouerre).

mai 1808

L'ingénieur en chef Joseph Dutens reçoit la mission de canaliser le Cher de Montluçon à Vierzon. Il préfère un vrai canal latéral en site propre.

début 1809

Début des travaux à partir de Montluçon.

septembre 1810

Bourges demande à être desservie par le canal, ce qui oblige à une modification du tracé.

1819

A la suite d'un voyage d'étude en Angleterre (1818), Dutens propose un nouveau tracé desservant Dun-le-Roi, Bourges et Mehun-sur-Yèvre, et rejoignat la Loire vers Nevers. Il préconise aussi l'adoption d'un gabarit réduit pour limiter les dépenses, et par peur de manquer d'eau dans la région du bief de partage, vers Sancoins.

1828
- 1841

Le canal est ouvert progressivement, par tronçons. 1828: jonction Cher-Loire à Tours ; 1830 : Bourges-Vierzon ; 1837 : Sancoins-Marseilles-lès-Aubugny ; 1838 : Bourges-Montluçon ; 1839 : Sancoins-Fontblisse et Vierzon-Noyers-sur-Cher ; 1841 : Cher canalisé

3 janvier 1955

Déclassement du canal malgré les protestations unanimes de l'ensemble des parties concernées (industriels, mariniers, riverains).

1990

Début des réhabilitations, par tronçons.

Remarques

L'ouvrage connu sous le vocable de canal de Berry est en fait constitué de plusieurs parties distinctes: tout d'abord un canal de jonction du Cher à la Loire à Tours, long de 2,4 km ; ensuite le Cher canalisé de Tours à Noyers-sur-Cher, sur 59 km ; et enfin un canal en site propre long de 261 km. Ce canal en site propre est lui-même divisé en trois branches: la branche sud (70 km) part de Montluçon et descend à Saint-Amand-Montrond, d'où elle remonte jusqu'à Fontblisse, point de rencontre des trois branches ; la branche nord-ouest (142 km) descend de Fontblisse jusqu'à Noyers ; et la branche est (49 km) monte de Fontblisse jusqu'à Liénesse, franchit le seuil de partage des eaux entre le Cher et la Loire par la tranchée d'Augy et descend de là à Marseilles-lès-Aubigny, où elle rejoint le canal Latéral à la Loire. Le canal a connu une grande activité jusqu'au tournant des XIXe et XXe siècles, date à partir de laquelle seules les branches sud et est continuèrent d'être très actives.

La mise au gabarit Freycinet du canal, qui lui aurait permis de se maintenir, n'a jamais été effective bien qu'elle fût programmée. Au milieu d'un tollé général, le canal a été déclassé le 3 janvier 1955, et ses biefs ont été peu à peu revendus.

De nos jours, l'état général du canal de Berry présente un aspect extrêmement contrasté: le Cher canalisé est presque entièrement restauré pour la navigation de plaisance, mais le canal de jonction du Cher à la Loire à Tours a disparu sous l'autoroute A 10. Sur le canal en site propre, certains biefs ont disparu sous des parkings, des zones d'activités industrielles et artisanales, des équipements sportifs. D'autres biefs sont simplement asséchés, n'attendant qu'un vigoureux débroussaillage et une remise en eau. D'autres enfin sont en eau, et seuls des ponts reconstruits trop bas, et des écluses à ré-équiper de portes s'opposent aux passage de bateaux. Une quinzaine de kilomètres sont réhabilités: 12 entre Selles-sur-Cher et Noyers, et 3 en amont de Vierzon. Une dynamique association, l'ARECABE, oeuvre dans le sens de la réouverture totale du canal à la navigation et aux activités de loisirs.

Dans cette optique, le gabarit "Dutens", qui a constitué un lourd handicap pour ce canal, pourrait en devenir un atout pour le tourisme, par sa spécificité, son côté "canal de poupée" qu'avait relevé Georges Simenon qui l'avait parcouru en bateau dans les années 1930. En effet, seuls deux autres canaux sont au même gabarit en France: le canal de la Sauldre (qui devait être rattaché au canal de Berry) et la Rigole d'Arroux, entre Digoin et Gueugnon. Dans un état encore correct, ils sont néanmoins tous deux fermés à la navigation.

A noter que l'on doit dire "canal DE Berry" et non "canal DU Berry". Il était à l'origine le "canal du Cher", appellation qu'il perd lorsqu'il est décidé de modifier son tracé, entre 1811 et 1819. Alors, il est rebaptisé "canal du Duc de Berry" en l'honneur du prince héritier Charles, second fils de Charles X, qui sera assassiné en 1820. Ensuite, pas souci de simplification, l'administration adoptera l'appellation "canal de Berry".

Publicité

Intervenants

Concessionnaire
Ingénierie
(rôle inconnu)

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    10000652
  • Création
    17.05.2005
  • Modification
    22.12.2018