• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Canal d'Ille-et-Rance

Informations générales

Début des travaux: 1804
Achèvement: 1832
Etat: en service

Type de construction

Fonction / utilisation: Canal

Situation de l'ouvrage

km Nom

Informations techniques

Dimensions

longueur 85 km

Chronologie

1730

Joseph Abeille réalise des plans pour relier l'océan Atlantique à la Manche par la Vilaine et un canal creusé entre Rennes et Dinan.

1746

Le comte de Kersauzon démontre la nécessité économique de la liaison Vilaine-Rance. Coût estimé: 3 millions de livres.

1782

L'ancien enseigne de vaisseau Pierre Marie Rosnyvinien de Piré rédige un mémoire sur les avantages de la construction d'un réseau de canaux en Bretagne. (Mauvais états des routes, différents blocus maritimes imposés par les anglais).

1783
- 1786

Deux projets de canal entre la Vilaine et la Rance sont étudiés:

  • jonction par la Meu par Brémontier,
  • jonction par l'Ille par Joseph Liard

1784

La commission mise en place par les états de Bretagne présente au roi Louis XVI la carte des rivières et canaux projetés pour la navigation intérieure de Bretagne.

28 décembre 1803

Le Conseil supérieur des Ponts et Chaussées adopte le projet de Joseph Liard.

1804

Après la Révolution, le blocus imposé par l'Angleterre accéléra la création de ce réseau de voies navigables. Le premier coup de pioche fut donné en 1804, le travail était si pénible qu'on le réservait aux prisonniers, aux bagnards venus de Brest.

12 juin 1804

Début des travaux à côté de Hédé. Les écluses ont une dimension intérieure standard de 27,05 m sur 4,72 m, définie par l'arreté consulaire du 21 pluviôse de l'an XII.

1806

1400 ouvriers ouvrent une tranchée de 15 mètres de large sur 100 mètres de long dans une terre argileuse. Dégagée à l'aide de pelles puis transportée en brouettes ou dans des hottes. Le granit servant à la construction des écluses est extrait des carrières de Louvigné du désert.

1813
- 1814

Les prisonniers de guerre prussiens et autrichiens ainsi que les déserteurs de l'armée française creusèrent eux aussi.

1815

Les travaux sont presque achevés, mais la paix revenue et le blocus levé, le canal n'a plus d'intérêt militaire. Arrêt des Travaux.

1832

Fin du chantier.

10 juin 1832

Navigation d'essai.

5 octobre 1832

Ouverture officielle.

28 octobre 1832

Début de la navigation.

1857

Arrivée du chemin de fer à Rennes.

1860
- 1880

150 000 tonnes de marchandises transitent par le canal. C'est la période pendant laquelle le canal va jouer pleinement le rôle pour lequel il a été construit: assurer le transport de marchandises entre Dinan et Rennes.
La concurrence du chemin de fer entraînera ensuite une baisse du trafic sur le canal.

1930

Premiers bateaux motorisés.

1972

Dernier transport de marchandises. Les plaisanciers découvrent les canaux, le tourisme va alors donner une seconde jeunesse au canal.

1979

Le canal est concédé.

Remarques

Avec la Vilaine entre Rennes et Redon, il forme le canal Manche-Océan.

Le canal se compose de 3 parties:

  • - Sur 30 km, le lit de l'Ille depuis sa jonction avec la Vilaine à Rennes.
  • - Sur 37 km, c'est un canal reliant l'Ille à la Rance en franchissant le bief de partage de Bazouges-sous-Hédé.
  • - Sur 18 km, il emprunte le lit de la Rance depuis Evran jusqu'à Saint-Malo.

Le bief de partage est long de 7,1 km (étang du Boulet à Feins).
Côté Ille: 20 écluses permettant de franchir un dénivelé de 42,23 m
Côté Rance: 28 écluses permettant de franchir un dénivelé de 62,70 m jusqu'au niveau de la mer. Ce côté comprend l'échelle d'écluses de Hédé comprenant 11 écluses pour franchir un dénivelé de 27,06 m sur une distance d'environ 2 161 m.

L'alimentation en eau se fait à partir des réservoirs de Hédé (400 000 m³), Bazouges (1 230 000 m³), Boulet à Feins (3 500 000 m³), La Bézardière à Hédé (250 000 m³), Ouée à Gosné (1 400 000 m³) et 8 rigoles d'alimentation d'une longueur totale de 28,789 km:

  • - rigole de Boulet: 17 km
  • - rigole de Lendehuan: 3 km
  • - rigole de Tanouarn: 0,63 km
  • - rigole de Guénaudière: 0,92 km
  • - rigole de Hédé: 2,704 km
  • - rigole de Chesnay-Piguelais: 1,6 km
  • - rigole Du Mottay: 1,1 km
  • - rigole de Pont de Mer: 1,835 km

Tout au long du XIX° siècle et durant les quatre premières décennies du XX° siècle le canal va remplir sa vocation initiale: le transport de marchandises. Les péniches chargent et déchargent du charbon, de la pierre, de la chaux (notamment à St Germain sur Ille où fonctionnent des fours à chaux), du bois à brûler, des métaux, des produits industriels ainsi que des produits agricoles (grains, pommes et vins) dans les ports qui jalonnent le canal entre Dinan et Rennes. Entre 1860-1880, 150000 tonnes de marchandises transitent par le canal.
Les modes de locomotion vont évoluer tout au long de cette période: Voile dans l'estuaire de la Rance, Halage (cheval ou âne). Les animaux appartiennent au marinier ou sont loués. Vers 1930, apparaissent des bateaux motorisés.

Publicité

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    10000498
  • Création
    10.04.2004
  • Modification
    22.12.2018