• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Bibliothèque municipale de Luckenwalde

Informations générales

Achèvement: 2008
Etat: en service

Type de construction

Fonction / utilisation: usage d'origine:
Gare ferroviaire
usage actuel:
Bibliothèque

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Coordonnées: 52° 5' 24.04" N    13° 9' 37.27" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Pour l'instant aucune donnée technique est disponible.

Produits, services et reportages

TECU® Gold est un nouveau venu dans la gamme des produits TECU®. Son élégante surface dorée vous offrira une grande variété d'applications.

[plus]

Remarques

Univers des médais dans la tour dorée

A Luckenwalde, commune du Land de Brandebourg située à environ 50 km au sud de Berlin, un vaste projet de réhabilitation et de réaménagement de l‘ancienne gare a donné naissance à une annexe qui constitue un repère marquant, pas seulement du point de vue urbanistique. Derrière la brillante façade en TECU® Gold se trouve l‘espace enfants et jeunes de cet ensemble architectural désormais utilisé comme bibliothèque municipale. La forme constructive et la décoration de l‘enveloppe du bâtiment forcent à réfléchir, face à un urbanisme environnant problématique, sur le potentiel de développement urbain et offrent surtout à la jeune génération la perspective accueillante d‘une bibliothèque municipale de conception moderne.

30 minutes en train seulement séparent Luckenwalde du centre-ville de Berlin. C‘est à cette liaison rapide avec la capitale par la ligne Berlin – Leipzig – Dresde que Luckenwalde doit son développement économique fulgurant à la fin du 19e et au début du 20e siècle. De nombreuses entreprises industrielles opérant principalement dans la transformation des textiles choisirent à l‘époque le site de Luckenwalde. De ce passé glorieux atteste entre autres la fabrique de chapeaux réalisée entre 1921 et 1929 par Erich Mendelsohn. Mais c‘est aussi par de nombreux projets innovants de construction de logements que la ville s‘était faite connaître principalement au cours de «l‘âge d‘or des années vingt». Aujourd‘hui, Luckenwalde figure parmi les nombreuses petites villes parsemant les régions d‘Allemagne orientale en état de faiblesse structurelle et en proie à des problèmes connus depuis la réunification de l‘ancienne RDA avec la République fédérale : un nombre d‘habitants en régression, un chômage croissant, des perspectives d‘avenir professionnel en voie de dégradation. Le paysage urbain, mis en friche par les vastes opérations visant la démolition de bâtiments d‘habitation abandonnés, reflète bien cette situation. Donc de difficiles conditions préalables à de nouveaux élans si Luckenwalde n‘était pas la seule petite ville allemande à avoir réussi à entrer dans le programme URBAN subventionné par la Communauté Européenne Les fonds ainsi mis à sa disposition ont permis à une administration municipale compétente, en collaboration avec des décideurs politiques énergiques, de réaliser de nombreux projets. De tous ces projets URBAN, la reconversion en bibliothèque municipale du bâtiment de la gare – un monument classé – fut le plus important. Le concept présidant au projet ayant été accueilli avec enthousiasme, il fut possible de recevoir des subventions supplémentaires du Land et du Bund.

Avant que ne soient entamées les opérations de réaménagement, la forte dégradation subie par la gare restée vide plusieurs années – situation déjà connue par d‘autres cas similaires – avait déjà fortement empiété sur son environnement urbain. Du point de vue planification de l‘urbanisme, il s‘agissait donc non seulement de sauver un bâtiment classé mais aussi de réanimer un lieu central de la vie publique urbaine. Il était donc logique que l‘on décidât de transférer dans l‘ancienne gare une bibliothèque municipale jusqu‘alors hébergée dans des locaux exigus et peu attrayants.

La réhabilitation et la transformation en bibliothèque municipale furent réalisées par l‘équipe d‘architectes ARGE WFF (Berlin) lauréate du concours d‘adjudication. Avec la nouvelle aile hébergeant la bibliothèque pour enfants et jeunes, un repère local marquant a vu le jour, point d‘orgue architectural d‘un ensemble de bâtiments assaini de façon convaincante. Le corps du bâtiment, incliné selon deux axes et habillés sur tous ses côtés d‘écailles TECU® Gold au brillant doré, redéfinit la situation spatiale sur la place de la gare et s‘inscrit par son impressionnante présence dans la plage de visibilité de la rue Käthe Kollwitz limitrophe qui relie la gare au centre-ville. L‘annexe constitue un jalon visuellement incontournable illustrant la nouvelle fonction de l‘ancienne gare : telle une vitrine surdimensionnée, elle s‘élève en biais dans l‘espace public de la ville.

Les architectes estimaient que cette extension devait dès le départ être construite en forme de sculpture abstraite. Ils recherchaient, comme enveloppe du bâtiment, une surface homogène soulignant l‘abstraction tout en instaurant un lien esthétique avec la façade crépie du bâtiment ancien rénové. Les écailles de marque TECU® Gold (un alliage de cuivre et d‘aluminium proposé par KME) s‘avérèrent la solution idéale pour habiller tous les côtés de la construction. L‘élégance du matériau parle aux sens et constitue, malgré le net contraste l‘opposant au bâtiment originel, un complément parfait à la solidité de son aspect. Une caractéristique essentielle du matériau TECU® bardant la façade réside – oublions un instant sa longévité et sa rentabilité proverbiales – dans son aptitude à conférer au bâtiment des faciès changeant selon la luminosité et le temps qu‘il fait. Vu que les surfaces réfléchissent la lumière et que le corps du bâtiment présente différentes inclinaisons, elles créent des atmosphères et ambiances très différentes selon l‘heure du jour. L‘exposition permanente du matériau à l‘atmosphère extérieure promet de créer un effet similaire : les surfaces vont changer au fil du temps et en fonction de leur degré d‘inclinaison, pour conférer au bâtiment une pellicule extérieure à la fois vivante et unique en son genre. L‘objectif essentiel recherché par l‘adjonction de la façade métallique était le suivant : doter le corps d‘ouvrage penché d‘une enveloppe homogène aux arêtes vives sans conférer de régularité à la cubature. L‘habillage en nappes d‘écailles s‘enroule logiquement autour des angles du bâtiment et, en raison de la géométrie des surfaces inclinées, modifie son angle d‘agencement sans direction continue sur chaque côté de façade. Les baies vitrées obéissent à la même logique de détail : elles ne sont pas conçues comme des orifices mais comme une continuation de la gaine. Arrivant à ras de la surface extérieure, elles affleurent avec l‘habillage en écailles et aboutent directement contre les arêtes du corps de bâtiment. La structure porteuse est masquée par des vitres de teinte or en verre trempé de sécurité montées sur plaques à granulés de verre, tandis que le vitrage isolant absorbe lui aussi en partie la couleur or par un textile métallique de teinte dorée situé à l‘intérieur.

Une condition essentielle à ce que la nouvelle bibliothèque soit adéquatement utilisée résidait dans la nécessité qu‘elle soit indépendante, or la liaison du bâtiment de la gare avec le remblai ferroviaire l‘empêchait. La démolition des ailes de liaison a permis une nouvelle viabilisation des quais, donc de conférer à la bibliothèque un positionnement autonome. Les locaux rénovés en respectant des critères de conservation et restauration des bâtiments hébergent aujourd‘hui des activités de bibliothèque classiques ; l‘ancienne salle des pas perdus est devenue le site central dans la bibliothèque. Des présentoirs garnis de revues actuelles, des tables couvertes de livres sur un thème précis, un café-bar, des références à l‘ancienne affectation de la salle, laquelle peut accueillir des événements et se doter des chaises requises pour une centaine de personnes. Les domaines coeur d‘activités de la bibliothèque ont trouvé dans les anciennes salles d‘attente un cadre qui leur sied. La salle d‘attente première classe, d‘un intérieur élégant, abrite les Lettres avec des espaces de lecture généreusement dimensionnés ; le Salon de l‘Empereur reçoit, lui, les livres audio. Dans la salle d‘attente des voyageurs en troisième et quatrième classes, un vaste escalier conduit à une galerie en retrait et ouvre donc accès à d‘autres offres à l‘étage supérieur.

Pour le domaine Bibliothèque enfantine et des jeunes, l‘annexe a permis d‘ouvrir des locaux intérieurs particuliers qui ne respectent aucunement le principe d‘assemblage orthogonal propre au bâtiment de la gare, rappelant ainsi que les jeunes générations quittent un jour l‘atmosphère douillette de la chambre d‘enfants. La bibliothèque enfantine au rez-de-chaussée offre un espace de lecture et de jeu ouvert, la bibliothèque pour les jeunes hébergée à l‘étage se présente plutôt, elle, en lieu introverti. Avec sa décoration rappelant un salon d‘attente moderne, elle se démarque sciemment de la structure des autres pièces de bibliothèque et invite chacun à utiliser personnellement la panoplie médiatique disponible. Il n‘y a pas à craindre qu‘elle dérange d‘autres zones plus calmes de la bibliothèque. C‘est pour cette même raison que le domaine des médias audiovisuels a été rattaché, à l‘étage, à la bibliothèque des jeunes: de la musique, des films et CD-ROM sont disponibles pour servir directement sur place ou pour être prêtés.

Depuis sont inauguration solennelle en juillet 2008, il s‘est avéré avec sans cesse plus de clarté que la nouvelle bibliothèque de Luckenwalde remplissait une fonction importante. Le nombre d‘utilisateurs et celui de médias prêtés n‘ont cessé de croître, les terminaux informatiques sont occupés quasiment en permanence. Un club de promotion fondé spécialement à cette intention appuie les travaux de la bibliothèque et, les après-midis, des groupes d‘élèves accomplissent bénévolement des travaux de bibliothécariat. Démentant un certain scepticisme répandu avant son ouverture, cette institution jouit aujourd‘hui d‘impressionnante façon des faveurs du public. Et ce n‘est pas seulement en raison de cette réussite grandiose que la ville de Luckenwalde est parvenue à Bruxelles à se hisser au rang de projet modèle bénéficiaire du programme URBAN promoteur de l‘urbanisme.

Publicité

Intervenants

Architecture
Études techniques (structure)
Sous-traitant
Direction de chantier/construction
Direction de projet
Façade en cuivre

Sites Internet pertinents

Aucun lien pertinent n'a été répertorié pour l'instant.

Publications pertinentes

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20049152
  • Création
    27.11.2009
  • Modification
    30.07.2014