• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Basilique Sainte-Jeanne-d'Arc

Informations générales

Début des travaux: 1933
Achèvement: 1964
Etat: en service

Type de construction

Fonction / utilisation: Église

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Adresse: 16, rue de la Chapelle
A côté de: Église Saint-Denys de la Chapelle
Coordonnées: 48° 53' 29.40" N    2° 21' 37.15" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Pour l'instant aucune donnée technique est disponible.

Chronologie

13 septembre 1914

Le cardinal-archevêque de Paris, Amette, déclare à Notre-Dame: «Depuis le commencement de la guerre, plusieurs ont exprimé la pensée de promettre par voeu l'érection d'une Eglise à Jeanne d'Arc dans la capitale, pour obtenir la victoire... Eh bien, aujourd'hui je fais le voeu de poursuivre au plus tôt la construction de cette église et de la dédier à la Bienheureuse Jeanne d'Arc en ex-voto commémoratif pour le Salut et le triomphe de la France...".

1926

Lancement du concours pour la construction de l'église par la Commission diocéaine de Paris.
L'église est prévue à côté de l'église Saint-Denys-de-la-Chapelle où Jeanne d'Arc était venue prier dans la matinée du 8 septembre 1429 avant d'attaquer les remparts de Paris tenus par les troupes anglaises.

4 juin 1926

A la suite de l'exposition des différents projets à l'hôtel Bonaparte, avenue d'Iéna, les membres du jury - Louis Cordonnier, Charles Giraud, Paul Boeswilwald, le peintre Dagnan-Bouveret, le sculpteur Desvergnes et l'ingénieur Bonnet - retiennent huit projets parmi les soixante-cinq présentés. Il s'agit de ceux d'Emile Boi, Eugène Chifflot, Georges Closson, Robert Giroud, Pierre et Louis Guidetti, Julien Polti, Max et Louis Sainsaulieu et Paul Tournon.
Le projet des frères Perret a été un des premiers éliminés.
Les frères Perret avaient proposés de construire une église de 200 m de haut. Auguste Perret disait: «Je ferai un clocher en béton armé, haut de 200 mètres, qui sera le couronnement de tout l'édifice. A l'intérieur, jusqu'à 110 mètres, le regard, en s'élevant, ne rencontrera que du vitrail». Après l'annonce du résultat du concours, Auguste Perret déclara: «On m'a dit que deux cents mètres était une hauteur impossible».
Le coix du jury va conduire à de nombreuses protestations. Certains féliciteront Perret pour son projet.
De plus certains membres du jury étaient opposés à l'usage du béton armé dansune église.

octobre 1927

Les plans de l'église sont dessinés par Georges Closson.

1964

Fin de la construction de la nef de l'église due à l'architecte Pierre Isnard. Les vitraux sont de Léon Zack.

Publicité

Intervenants

Architecture

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20044313
  • Création
    04.03.2009
  • Modification
    30.07.2014