• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Basilique Saint-Maurice et Saint-Goëry

Informations générales

Etat: en service

Type de construction

Structure: Voûte en croisée d'ogives
Fonction / utilisation: Église
Style architectural: Gothique

Situation de l'ouvrage

Lieu: , , ,
Coordonnées: 48° 10' 27.08" N    6° 27' 3.51" E
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Dimensions

longueur 58 m
bas-côtés hauteur sous clé de voûte 5.80 m
nef hauteur sous clé de voûte 14.25 m
largeur du vaisseau central 8 m
largeur totale 14.50 m
transept largeur 23 m

Chronologie

ca. 982

Le territoire au sud de la Lotharingie est la propriété de l'évêque de Metz Thierry 1er de Hamelant [968-984]. Peu de temps avant sa mort, il décide d'y construire un château et un monastère.
L'empereur Otton II [973-988] l'autorise à y installer un marché et un atelier monétaire.
L'évêque de Toul Gérard [964-994], dont dépend le lieu, permet la construction d'une église. L'église du monastère devient église paroissiale.

983

L'évêque de Toul fait la dédicace officielle de l'église. Cette dédicace est accompagnée de la translation des reliques de saint Goëry [évêque de Metz de 626 à 643] venant de l'église du monastère de Saint-Symphorien.

après 984

Le successeur de Thierry de Hamelant installe une communauté de moniale soumise à la règle de saint Benoît.

début du 11ème siècle

La population augmente rapidement. L'église devient un lieu de pèlerinage important. La première église est alors trop petite pour l'accueillir. Il est nécessaire de la détruire et de reconstruire une église plus grande.

1050

Le pape Léon IX [1002-pape en 1049-1054] consacre la deuxième église qui forme l'ossature de l'église actuelle.
L'église est couverte d'un plafond en bois.

12ème siècle

Le monastère de l'ordre de Saint Benoît se sécularise et devient un chapitre de chanoinesses réservé aux dames nobles.

fin du 12ème siècle

La tour occidentale est renforcée sur ses quatre côtés et surmontée d'un chemin de garde.

13ème siècle

La ville s'émancipe de la tutelle des évêques de Metz. La ville est alors administrée par quatre gouverneurs élus par le conseil de ville représentant les bourgeois. La ville se dote d'une enceinte prolongeant les murs du château.

1209

Collecte de fonds dans la région pour l'agrandissement de l'église en faisant circuler les reliques de saint Goëry.

1210
- 1220

Des bas-côtés sont ajoutés à la nef. Les fondations de la nef sont reprises en sous-œuvre.

1220
- 1240

Reprise de l'élévation de la nef et du transept. Le plafond de la nef est remplacé par des voûtes en pierre.

1224

Collecte de fonds dans l'archidiocèse de Trèves pour l'agrandissement de l'église en faisant circuler les reliques de saint Goëry.

1242

Nouvel appel à la générosité des paroissiens.

après 1250

Construction du portail des Bourgeois côté nord de la nef.

1265

Nouvel appel à la générosité des paroissiens.

après 1275

Construction du chœur puis aménagement du cloître au sud de l'église.

ca. 1500

Reconstruction du cloître.

16ème siècle

Construction de la chapelle du Saint-Sacrement sur le bas-côté nord dans le style Renaissance.

1618

Construction de la chapelle du Rosaire côté sud de la nef, au-dessus d'une crypte.

1791

Le chapitre est dissous. L'église Saint-Maurice est alors uniquement l'église paroissiale d'Epinal.

1793

Destruction du décor du portail des Bourgeois.

1797

Destruction du cloître des chanoinesses.

1810

Installation de l'orgue. L'entrée de l'escalier menant au premier étage de la tour occidentale est murée pour permettre la mise en place de l'orgue.

1845
- 1848

Réalisation des travaux de restauration les plus urgents.

1846

L'église est classée Monument historique.
La maison Maréchal de Metz pose des vitraux dans les trois fenêtres de l'abside.

1848

La maison Maréchal de Metz pose des vitraux dans les fenêtres des absidioles.
Percement d'un portail néo-roman au rez-de-chaussée de la tour occidentale.

1865

Destruction de la chapelle du Saint-Sacrement.

1870

La chapelle du Saint-Sacrement est remplacée par une nouvelle chapelle.
Les constructions qui s'adossent au chevet sont détruites. Elles sont remplacées par de petites sacristies de style néo-gothique.

1883

L'étage supérieur du clocher est refait à neuf.

1888
- 1889

Restauration du portail des Bourgeois mais sans restitution des parties sculptées.

1889
- 1896

Restauration du bas-côté sud qui est en grande partie refait après la démolition des maisons qui étaient s'appuyaient dessus.

1903

Restauration des toits des tourelles du transept.

1914

On aménage les combles des bas-côtés.

1930

Aménagement des combles des bas-côtés.

1933

Le pape Pie XII érige l'église en Basilique romaine mineure.

1952

Pose de verrières dans les fenêtres hautes de la nef.

août 1984

Un sondage fait dans le mur de la tour occidentale montre l'existence d'un escalier menant à l'étage de la tour dont l'entrée a été murée en 1810.

Publicité

Intervenants

Pour l'instant aucune information est disponible à propos des participants (personnes ou entreprises) dans ce projet.

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

  • Tronquart, Martin (1996): Épinal. Basilique Saint-Maurice. Editions Serpinoises, Metz (France), pp. 18.
  • Philippe, André (1933): Epinal. Eglise Saint-Maurice. Présenté pendant: Congrès archéologique de France. 96ème session. Nancy et Verdun. 1933, pp. 104-127.
  • Burnand, Marie-Claire (1989): La Lorraine gothique. Picard Editeur, Paris (France), pp. 103-113.
  • Marschall, Hans-Günther / Slotta, Rainer (1984): Lorraine romane. Editions Zodiaque, Saint-Léger-Vauban (France), pp. 38-40.
  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    20013032
  • Création
    25.08.2004
  • Modification
    29.07.2014