• DE
  • EN
  • FR
  • Base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art et du génie civil

Publicité

Partager

Suivre

Faire un don

Aménagement de l'île du Petit-Saulcy

Informations générales

Début des travaux: 1738
Achèvement: 1754

Type de construction

Fonction / utilisation: Quartier de ville

Situation de l'ouvrage

km Nom
Montrer les coordonnées sur une carte

Informations techniques

Pour l'instant aucune donnée technique est disponible.

Chronologie

1701

Première venue à Metz de Charles Louis Auguste Foucquet ou Fouquet [1684-1761], comte de Belle-Isle, comme mousquetaire du roi. Il est le petit-fils du surintendant Nicolas Foucquet [1615-1680], le maître d'ouvrage du château de Vaux-le-Vicomte, disgracié en 1661.

février 1709
- 1710

Le comte de Belle-Isle revient à Metz comme colonel d'un régiment de dragons.

1726

L'Autriche renforce les fortifications de la ville de Luxembourg.

9 avril 1727

Le Blanc envoie à Metz le comte de Belle-Isle comme adjoint du maréchal du Bourg, responsable de l'Alsace et commandant les Evêchés.
Belle-Isle profite des travaux faits par l'Autriche à Luxembourg pour obtenir la transformation du système défensif de Metz.
Pour faire de Metz «l'entrepôt général des armées du roi entre Flandre et Alsace» capable d'arrêter toutes les forces de l'Empire, un programme de 9 à 10 millions de livres est décidé. Lingénieur Louis de Cormontaigne [1696-1752] est chargé sous les ordres de Belle-Isle d'exécuter ce programme.

29 octobre 1727

Belle-Isle reçoit un commandement territorial à Metz contre l'avis du maréchal d'Alègre, gouverneur des Evêchés.

1728

Belle-Isle note «les choses à mettre en ordre» à Metz. Il envisage d'agrandir l'ancienne place d'Armes proche de la cathédrale pour en faire une place monumentale pouvant servir aux parades militaires.

juillet 1728
- décembre 1731

Belle-Isle fait construire le Fort-Moselle couvrant la rive gauche de la Moselle par l'ingénieur Louis de Cormontaigne.

1731

Belle-Isle devient Lieutenant général.

1731
- 1740

Construction du fort de Bellecroix.

1733

A la mort du maréchal d'Alègre, Belle-Isle devient gouverneur de la ville, du pays et des évêchés de Metz et Verdun. Il occupe Nancy et Verdun pendant la guerre de succession de Pologne-Lorraine qui se termine en 1738 avec le traité de Vienne et la désignation de Stanislas Leszczinski, beau-père du roi de France Louis XV, comme duc de Lorraine (le duché de Lorraine est rattaché à la France en 1766 à la mort de Stanislas Leszczinski).
Belle-Isle raccorde la ville haute dominée par la cathédrale avec l'extrémité sud-ouest de l'île Chambrière en aménageant l'île du Petit-Saulcy. Cette île inhabitée sert de chantier à bois de chauffage et de marché à chevaux.

1737

Belle-Isle devient commandant en chef en Lorraine.
Deux moulins et un abattoir sont construits sur l'île du Petit-Saulcy.

1738

Belle-Isle envisage de déplacer son projet de grande place vers la place Saint-Jacques.

7 avril 1738

Belle-Isle écrit à la municipalité:
«J'ai fait travailler aux plans détaillés de chaque rue, pour qu'en grande connaissance de cause l'on puisse former un plan général qui soit déposé à votre greffe et qui, après avoir été bien discuté, examiné et constaté, fasse une loi et une règle pour le présent et l'avenir.»
Ce plan fixe, pour la première fois à Metz, le tracé des rues et ds places dans le centre de la ville. L'île du Petit-Saulcy est asséchée, des quais sont construits ainsi que quatre ponts. Belle-Isle décide alors de faire du Petit-Saulcy la première place moderne de Metz, l'actuelle place de la Comédie, bordée par l'Hôtel des Spectacles [1739-1751], les pavillons de la Douane et de Saint-Marcel, l'hôtel de l'Intendant [1739-1743]. Le grand moulin (moulin des Onze Tourments) sépare la place de Comédie bordée par le pavillon Saint-Marcel, l'Hôtel des Spectacles et le pavillon de la Douane de la place située devant l'hôtel de l'Intendant.
Les travaux sont confiés à l'architecte de la ville, Oger, et à celui de l'intendance, Bourdet.

1739

Louis de Cormontaigne entreprend la construction de la place Saint-Thiébault qui comprend la fonderie de canons [1741], l'hôtel du commandant de l'artillerie [1743].

1741

Belle-Isle est nommé maréchal. Les travaux des fortifications de Metz sont arrêtés à la reprise de la guerre. Ils auront coûtés 5 millions de livres et 1,2 millions de livres pour les expropriations.

1742

Charles Foucquet devient duc de Belle-Isle.

août 1744

Belle-Isle reçoit en grande pompe le roi Louis XV à Metz. Ce dernier devient gravement malade. Belle-Isle contribue à le sauver du trépas. Il devient Lieutenant général de la Lorraine.

1746
- 1747

Belle-Isle participe aux combats en Provence.

1749

Belle-Isle est fait pair de France et académicien. Il revient au projet initial de place monumentale à l'emplacement de l'ancienne Place d'Armes.

3 février 1752

Inauguration de l'Hôtel des Spectacles.

6 février 1752

Première représentation dans l'Hôtel des Spectacles.

1754

Belle-Isle fait construire un grand péristyle de 21 arcades devant l'hôtel des Spectacles. Il permet de réaliser une terrasse devant l'hôtel des Spectacles qui l'unit aux pavillons Saint-Marcel et de la Douane.

26 janvier 1761

Mort du maréchal duc de Belle-Isle. Quelques jours auparavant il confie à un de ses amis: «La ville de Metz est ma maîtresse».

13 octobre 1803

Un incendie de l'hôtel de l'Intendant en détruit la partie droite et le centre.

1806

Les parties détruites de l'Hôtel de l'Intendant sont reconstruites à l'identique. Il devient la Préfecture.

1823

Transformations dans le théâtre par un architecte parisien.

1851

Des travaux sont faits dans le théâtre.

1858

Charles Pêtre réalise les statues de la balustrade située au niveau du toit du théâtre.

1866

Construction d'une fontaine au centre de la place de la Comédie.

1872

Le moulin des Onze-Tourments est incendié.

1892

Construction de la salle Fabert près de la Préfecture dans le style néo-Renaissance flamande pour servir de salle de gymnastique. C'est aujourd'hui un restaurant administratif.

1901
- 1904

L'architecte allemand Wahn fait les plans du Temple-Neuf à la pointe de l'île du Petit-Saulcy dans un style éloigné de celui des bâtiments de la place de la Comédie. L'architecture est inspirée de la cathédrale de Spire.

14 mai 1904

Le Temple-Neuf est inauguré en grande pompe par l'empereur Guillaume II.

1929

Ce qui reste du moulin des Onze-Tourments (grand moulin) est démoli. L'Hôtel du Département est construit à la place dans le style néo-Louis XV pour conserver la continuité de style du site.

Remarques

Aménagement de l’île du Petit-Saulcy de 1738 à 1754 à la demande du maréchal de Belle-Isle.

Publicité

Intervenants

Architecture

Sites Internet pertinents

Aucun lien pertinent n'a été répertorié pour l'instant.

Publications pertinentes

  • Informations
    sur cette fiche
  • Structure-ID
    10000582
  • Création
    07.10.2004
  • Modification
    16.05.2015