• de
  • en
  • fr
  • Base de données internationale du patrimoine du génie civil

Viaduc de Millau

Le viaduc de Millau (autoroute A75).

Informations générales

Type de construction: Pont à haubans à travées multiples
Pont haubané en semi-harpe
Fonction / utilisation: Pont-autoroute (viaduc autoroutier)
Méthode de construction: Rippage longitudinal
Construit: 2001 - 2004
Durée des travaux: 38 mois
Etat: en service

Informations géographiques et ouvrages pertinent

Lieu: Millau, Aveyron (12), Midi-Pyrénées, France, Europe
Porte le/la
  • Autoroute A75
Franchit le/la
  • Tarn
Fait partie de:
A côté de Centre d'information du viaduc de Millau
Près de Péage du Viaduc de Millau (2004)
Coordonnées: 44° 5' 6.00" N    3° 1' 18.00" E

Informations techniques

Dimensions

longueur totale 2 460 m
longueurs des travées 204 m - 6 x 342 m - 204 m
rayon de courbure horizontale 20 000 m
pile P1 hauteur 94.50 m
pile P2 hauteur 244.96 m
pile P3 hauteur 221.05 m
pile P4 hauteur 144.21 m
pile P5 hauteur 136.42 m
pile P6 hauteur 111.94 m
pile P7 hauteur 77.56 m
pylônes hauteur du pylône (au-dessus de tablier) 88.92 m
hauteur du pylône (du sol) max. 343 m
tablier épaisseur du tablier 4.20 m
hauteur au dessus de l'eau / fond de vallée 270 m
largeur totale 32.050 m
inclinaison longitudinale 3.025 %

Quantités

volume des terrassements 350 000 m³
dalles de fondation volume de béton 13 000 m³
aciers passifs 1 300 t
fondations aciers passifs 13 450 t
haubans acier des haubans 1 500 t
pieux volume de béton 6 000 m³
aciers passifs 1 200 t
piles volume de béton 53 000 m³
acier de précontrainte 200 t
aciers passifs 10 000 t
pylônes acier de construction S355: 3 200 t
S460: 1 400 t
structures temporaires acier de construction S 355: 3 200 t
S 460: 3 200 t
volume de béton 7 500 m³
aciers passifs 400 t
tablier acier de construction S355: 23 500 t
S460: 12 500 t

Coût

coût de construction Euro 300 000 000

Matériaux

tablier acier
piles béton armé
pylônes acier
culées béton armé
haubans acier

Produits, services et reportages

Tous types d'appareils d'appuis en elastomere: fretté, glissant, en bande, filants, en Neoprène, en caoutchouc, etc.

Le système de précontrainte câble DYWIDAG avec adhérence est utilisé depuis des décennies: dans la construction de ponts, de réservoirs et pour une ...

Chronologie

1987

Établissement des premiers tracés par le CETE d'Aix-en-Provence.

1990

Décision ministérielle retenant le franchissement du Tarn par un ouvrage de 2500 m environ.

1993
- 1994

Consultation séparée de sept architectes et de huit bureaux d'études.

1995
- 1996

Seconde étude de définition avec cinq groupements associant architectes et bureaux d'études.

1996

Le jury retient la solution haubanée à travées multiples du groupement Sogelerg – Norman Foster.

1998

Décision de mise en concession du viaduc de Millau.

2000

Lancement du concours en concession-construction.

mars 2001

Eiffage est déclaré lauréat du concours et concessionnaire pressenti.

mai 2001

Signature du dossier marché.

août 2001

Avis du Conseil État sur le projet de décret ministériel attribuant la concession à Eiffage.

16 octobre 2001

Début de la construction.

novembre 2002

La pile P2 (la plus haute) dépasse les 100 mètres.

26 février 2003

Début du lançage du tablier.

28 mai 2003

La pile P2 a dépasse la hauteur de 180 m devenant ainsi la plus haute pile du monde (record détenu auparavant par le viaduc de Kochertal). Ce record devrait être battu à la fin de l'année avec 245 m.

3 juillet 2003

Début de l'opération de lançage L3. Elle s'est terminée 60 heures plus tard. A la fin du lancement, le tablier est cloué provisoirement sur la pile pour assurer sa stabilité en cas de tempêtes avec des vents de 185 km/h.

25 août 2003
- 26 août 2003

Phase de lancement L4. Elle permet au tablier de franchir la distance entre la pile P7 et l'appui provisoire Pi6.
Première étape: déclouage du pylône P3: La structure de 69,50 m de haut a été fixée sur l'appui P7 à l'issue du lancement précédent grâce à 4 câbles de précontrainte 27T15 par Freyssinet. Ce clouage est nécessaire pour permettre à la structure de résister à des vents de 185 km/h.
Deuxième phase: détente des aiguilles en polyamide mises en place pour éviter tout risque de mise en vibration des haubans.
Troisième phase: Lancement - Le poussage est assuré par un système hydraulique mis au point par Enerpac. L'ensemble de l'opération doit se dérouler avec l'assurance que les vents ne dépasseront jamais 70 km/h au niveau du tablier.
Pendant cette phase s'intercale la phase de retension des haubans quand le pylône sera a mis chemin. Cette opération assurée par Freyssinet ne doit durer que 24 heures.

29 août 2003

Accostage du tablier sur l'axe de l'appui intermédiaire Pi6 après un poussage de 171 m. Le tablier a été relevé d'une hauteur de 2,40 m pour permettre son passage au-dessus de l'appui Pi6. A la suite de cette opération Freyssinet a cloué provisoirement le pylône P3 sur la pile P7.

12 septembre 2003

Deuxième lançage (L2) de 114 m du tablier métallique côté nord. Le premier lançage (L1) s'était déroulé sur la terre ferme au niveau de la culée, permettant de valider les procédures et les dispositifs techniques.

novembre 2003

Achèvement des piles.

26 mars 2004

Lançage L10 côté sud. Le tablier atteint la pile P3.

nuit de 4 avril 2004
- 5 avril 2004

Le tablier métallique est poussé sur la pile P2, la plus haute du monde. L'opération de lançage a été ralentie par le vent et par les nappes de brouillard perturbant les systèmes de visée laser. A cette phase, 1 947 m de tablier ont été lancés.

20 avril 2004

Fin du lançage du tablier côté Nord. L'extrémité du tablier se trouve à l'aplomb du Tarn. Il reste faire 2 lançage côté Sud.

28 mai 2004

Fin du lançage et clavage du tablier.

fin juillet 2004

Fin du levage des pylônes.

21 septembre 2004
- 25 septembre 2004

Travaux de pose du revêtement. 9 000 t d'enrobés spéciaux + 1 000 t d'enrobés "classiques" au centre sont utilisés. Un problème de dilatation du tablier a conduit à changer de méthode de pose des enrobés. La solution intitiale: mise en place en continu sur chaque côté du pont. Solution mise en oeuvre: Mise en oeuvre par "pianotage".

novembre 2004

Fin prévue du démontage des palées provisoires.

17 novembre 2004

Début des épreuves de l'ouvrage (920 t de charge totale).

14 décembre 2004

Inauguration par le président de la République française, Jacques Chirac.

16 décembre 2004, 09:00

Ouverture à la circulation.

2006

Outstanding Structure Award 2006 (IABSE)

12 août 2006

53 795 véhicules ont franchi le viaduc. Le précédent record datait du 30 juillet 2005 avec 50 018 véhicules. Entre le vendredi 11 août et le mardi 15 août 2006, plus de 170 000 véhicules ont franchi le viaduc.

Remarques

Les piles ont les dimensions suivantes:

  • dans la direction longitudinale: 16 à 17 m
  • dans la direction transversale: variable de 10 m en tête à 27 m en pied pour la pile la plus haute.

Les fûts de pile sont dédoublés sur les 90 m supérieurs. Les fûts dédoublés sont précontraints sur toute leur hauteur à l'aide de 8 câbles 19T15S.
La dimension de ces fûts dans la direction longitudinale varie de 5 m en tête à 8,60 m à la base.

 

Le tablier est haubané. Le haubanage en nappe axiale comporte 11 haubans par nappe disposés en semi-éventail et espacés de 12,51 m.

Chaque pylône a un poids de 650 tonnes et une hauteur de près de 89 mètres. Leur assemblage est fait en temps masqué à l'arrière des culées. Ils sont ensuite transportés à la horizontale de chaque pile en un seul bloc à l'aide de chariot automoteur du type Kamag. Ils sont levés en une demi-journée par l'intermédiaire d'une palée comportant deux tours équipées de vérins hydrauliques et d'un système de cales.

La hauteur totale des pylônes est de 87 m. Les pylônes ont la forme d'un Y inversé. La hauteur des jambes du Y est de 38 m.

Intervenants

Autorité concédante
Agent de l'autorité concédante
Concessionnaire
Maître d'oeuvre
Avant-projet
Conception
Essais au vent
Météorologie
Conseil technique du maître d'ouvrage
Études techniques (structure)
Études de construction/réalisation
Géotechnique
Mandataire
Construction métallique
Génie civil
Sous-traitant
Terrassements
Contrôle soudure
Haubans
Béton
Ciment
Centrales à béton
Laboratoire béton
Acier
Acier des haubans
Acier de précontrainte
Armatures passives
Fixations charpente métallique
Appareils d'appuis
Joints de chaussées
Barrières de sécurité
Revêtement de chaussée
Essais revêtement
Étanchéité
Peinture
Soutènements provisoires
Palées provisoires
Coffrages & échafaudages
Grues à tour
Translateurs
Hydraulique
Levage
Convois exceptionnels
Bus informatiques
Courants faibles & forts
Ascenseurs
Tuyauterie
Instrumentation
Système de contrôle à distance

Sites Internet pertinents

Publications pertinentes

Informations internes
Structure-ID: s0000351
Créée le 02.09.1999
Modifié le: 29.07.2014